Accueil » Etat de droit et politique » 24h après la clôture de mon compte Youtube
AIMELES Antiféminisme

24h après la clôture de mon compte Youtube

Publié le 12 février 2015 par Léonidas Durandal à 13 h 00 min

ainsi en faire un être réflexif prompt à refuser les autorités illégitimes que le peuple français avait dû subir durant la grande guerre. Or loin de permettre à ses futurs élèves de refuser les autorités illégitimes, les bonnes intentions de Célestin Freinet vont aboutir à l’émergence d’un système plus tyrannique que jamais : l’auto-contrôle. Dans les versions les plus caricaturales et directes que notre époque ait connues, il faut se rappeler du système Khmer rouge qui faisait des enfants les dénonciateurs de leurs parents. Une civilisation pure devait naître de cette génération innocente. Celle-ci engendra l’un des crimes de masse les plus odieux qui n’ait jamais été perpétré.

La censure de mon compte Youtube par l’auto-contrôle.

L’auto-contrôle, c’est l’idée que les citoyens peuvent accepter ou refuser d’eux-mêmes un comportement, une idée. Si le groupe n’est pas d’accord avec un individu, il exerce une pression morale sur lui, voire physique, pour lui enlever toute autonomie en édictant des lois circonstancielles. Ainsi, la société va naturellement accepter en son sein les comportements positifs pour elle et rejeter les comportements qui ne lui conviennent pas après une longue discussion. Ca, c’est la théorie. En pratique ça se passe comme pour mon compte Youtube : des internautes encouragés à la délation font remonter des plaintes auprès de « l’autorité ». En fonction des conditions politiques, « l’autorité » décide ou non d’éliminer les documents dérangeants. Par la suite, il faut cacher la censure en parlant de compte « clôturé » sans rien préciser de plus et en effaçant en moins de 24h, toute trace de vie de mon ancien compte Google+ dans les moteurs de recherche.

 

compte cloture

Quand on possède un lien direct, la vidéo n’est plus disponible car le compte apparaît comme clôturé sans autre précision

 

 

 

video absente

« La vidéo n’est plus disponible » sans autres précisions quand un lien est encore référencé ailleurs

 

 

moteur de recherche

« Certains résultats peuvent avoir été supprimés conformément à la loi européenne sur la protection des données » : l’Europe a le dos large…

 

 

googleplus

 

« L’URL demandée est introuvable sur ce serveur », erreur 404 pour mon compte Google+ associé au compte Youtube

(pourquoi censurer également le compte Google + ?)

message youtube

Le meilleur pour la fin. Notez le « Nous encourageons la liberté d’expression et défendons le droit de chacun à exprimer un point de vue peu populaire »

Ca au moins, c’est dit !

 

Ainsi, l’action du perturbateur n’a jamais existé parce que toute trace de l’incident lui-même a été effacée. « L’autorité » qui n’en est pas une, qui n’a pas été élue, qui n’est pas représentante du peuple a pourtant agi en son nom mais en dehors des institutions représentatives qui la faisaient vivre. La censure qui aurait été jugée illégale si un homme de loi avait dû statuer dessus, est pratiquement rendue légale par ce système d’auto-contrôle. Toute idée subversive est alors éliminée et toute trace de censure effacée. 

La société s’affiche libérale dans les possibilités offertes aux individus mais elle n’a jamais été aussi conservatrice. Elle peut se reproduire à l’identique à l’image d’une femme qui s’auto-féconderait. Elle est au chaud dans sa propre dégénérescence, prête à éliminer tout comportement déviant ici au nom de « l’apologie du terrorisme ». En matière d’apologie je demandais dans ma vidéo « Ecraser les Mosos » au gouvernement français d’aller mener une expédition militaire et religieuse contre ce peuple féminisé. Il semble que le second degré ait échappé aux censeurs. Voici la vidéo sur Rutube:

Si Vladimir Poutine et Barack Obama se réconcilient, c’en est fait de l’information dissidente faite avec de petits moyens… (déjà que les serveurs en provenance de la Russie sont parfois gênés et que les vidéos sont très mal référencées par Google, qui est juge et partie dans ce cas)
J’ai envie de dire à tous les ados talentueux du net qui font de l’humour sur des banalités : on se sert de vous comme d’une caution. Posez-vous la question de votre responsabilité dans le système. « >

Lire la suite

60 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) "CENSURE (ENCORE) : ANNONCES, NOUVELLE CHAÎNE…" Virginie Vota du 17/11/2020.

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    "Problème Rutube ?" gu gum stream du 28/12/2019.

    Si vous ne pouvez plus accéder à mes vidéos, c'est normal, rutube est en train de nous lâcher. Il faut donner des informations personnelles pour accéder aux vidéos, et l'accès facile n'est plus possible parce qu'ils utilisent désormais l'alphabet cyrillique et la langue russe comme d'une barrière. Un serveur vidéo c'est entre 600 à 1500 euros. Le progrès je vous dis.  

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    « YouTube s’excuse après la suppression de vidéos antiféministes du jeu « Red Dead Redemption 2 » », Le Monde du 08/11/2018.

    Le monde anglo saxon a réagi avec force à la censure car la liberté d’expression y est plus présente que chez nous. Il faut dire que le compte était bien installé, et que cela n’a pas empêché Youtube d’effectuer une censure « indirecte « en  réduisant bien sa visibilité.

  4. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) « « Je vous demande de m’appeler Océan » – Komitid », Komitid du 17/05/2018.

    C’est autorisé ça ?

  5. Ping de Léonidas Durandal:

    « Ce que l’on sait de l’auteure de la fusillade au siège de YouTube », L’Obs du 04/04/2018.

    En voilà une qui a trouvé une solution à  son problème. Il faut se méfier de celles qui ne mangent pas de viande…

  6. Ping de Léonidas Durandal:

    «  »Je me perds »: le blues des youtubeuses beauté », L’Express du 03/06/2017.

    Youtube arrive même à stériliser la créativité de celles qu’elle a récupérées. Plutôt impressionnant.

    De son côté, la machine à ego se grippe, son audience baisse, et elle doit se remettre en question. Sinon, il est possible qu’avec le succès, elle ne se fût jamais interrogée…