Accueil » Questions idéologiques » Abattre le (dé)constructivisme ; aux origines de la théorie du genre.
AIMELES Antiféminisme

Abattre le (dé)constructivisme ; aux origines de la théorie du genre.

Publié le 13 février 2014 par Léonidas Durandal à 13 h 54 min

efficace. En effet, la société mère a rejeté le père loin d’elle. Elle a favorisé son manque d’implication en lui déniant un rôle spécifique dans la famille ou dans la société, puis lui a reproché d’être devenu ce qu’il est. Cette société qui comme toute société, ne peut se passer de virilité (de vie au sens littéral), se défend aujourd’hui de toute réforme saine, et au contraire, verse de plus en plus dans l’indifférenciation par féminisation. Elle veut son propre effondrement au nom de l’égalité.

CapriceRetrouvez le blog de M Sani ici.

 

 

 

 

Les résultats catastrophiques d’une société en cours d’indifférenciation ou le père renié .

 

Si notre société connaît les problèmes sociaux qu’on lui sait, alors qu’elle n’a jamais été aussi riche, cet échec total provient d’une évacuation des pères des familles et de sa solution finale qui est le concept de genre. En quelques années, le résultat en a été catastrophique et les apprentis sorciers qui ont cru pouvoir jouer avec la nature de l’homme en acceptant le capitalisme tout en rejetant la religion, ont tout simplement démontré que le problème ne viendra jamais d’un système politique, mais des hommes qui le conduisent. Ce sont des hommes qui donnent des limites à l’homme (3) et l’intermédiaire de l’homme dans la famille, est le père. Il n’y a jamais eu que la religion du Père pour faire progresser, un tant soit peu, le cœur d’un homme. La vraie religion du Père éternel est évacuée au fur et à mesure que la perte de sens grandit dans notre société. La raison a elle seule ne peut constituer une religion. Au contraire, elle méconnaît ce qui fonde l’homme : son cœur. Contrairement à la raison, le cœur ne peut s’éduquer par la logique. Un être de cœur sans raison est aveugle. Un être de raison sans cœur est un monstre. Cœur et raison sont ensemencés par la Révélation et ne peuvent se concevoir qu’à l’intérieur de dogmes religieux profonds. Ainsi, seul l’homme ayant un sentiment religieux peut dominer un système politique, alors même qu’il n’est pas du rôle d’un religieux de gouverner. Cette séparation des pouvoirs est encore plus fondamentale que celle de M Montesquieux, car elle se situe à un niveau supérieur. Elle doit être respectée sans qu’aucun des deux, ni du pouvoir politique, ni du pouvoir religieux, ne puisse se passer de l’autre. La théorie du genre, un autre de ces concepts déconstructivistes, est une régression scientifique à la mère, à gaïa. A chaque époque, la tentation de revenir à la mère est forte. Le paradis originel et maternel est idéalisé chez des personnes souffrantes qui n’en appellent pas à Dieu. Chez eux, chaque blessure individuelle vient renforcer ce désir. Leur attitude est une échappatoire qui enferme et tente d’enfermer le monde pour éviter la souffrance. Il y a pourtant du bon à se frotter à nos souffrances. En les acceptant nous accédons à la vérité qui libère, qui permet la rencontre. Nous prenons un risque humain, certes, mais qui peut dire être vivant sans accepter de prendre un tel risque ?
déconstructivisme

 

1 « Le féminisme est un appel au viol », Aimeles du 13/12/2014.

 

2 « Hollande-Gayet, la tolérance des Français », JDD du 14/01/2014.

 

3 « L’incapacité de notre société de sortir d’un cadre catholique », Aimeles du 30/01/2014

4 Université Paris VIII, présentation du master sur le genre, de ses débouchés associatifs et politiques (ONU), du cursus de ses enseignements.

 

5 « (scénario économique) : planche à billets, de la féminisation à la tyrannie », Aimeles du 24/01/2015

 

34 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    "Esther Perel : "L’homme vit sous le règne de son pénis"" Figaro du 19/09/2019.

    Enième grande prêtresse de nos démocraties qui va vers nulle part. 

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    "Ivan Jablonka : "Le modèle du «vrai mec» est une prison pour les hommes"" Figaro du 18/09/2019.

    C'est bien connu, les communistes ont libéré tellement de gens dans l'histoire humaine. 

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    « Congé parental : les syndicats en appellent à Macron, qui bloque une directive européenne », L’Obs du 03/05/2018.

    Forcer les hommes à se comporter en femmes, forcer les entreprises à perdre en rentabilité pour assurer une mainmise grandissante des femmes sur le marché du travail, il fallait y penser.

  4. Ping de Léonidas Durandal:

    «  »Moisi de stéréotypes », « message aberrant »: le livre « On a chopé la puberté » scandalise », L’Express du 02/03/2018.

    Chassez le naturel… Les filles selon nos assassins marxistes n’ont plus le droit d’être des filles.

  5. Ping de Léonidas Durandal:

    « Le CSA dénonce les stéréotypes sexistes dans la publicité à la télévision », L’Obs du 31/10/2017.

     » les annonceurs montrent « des hommes pour parler d’automobile et des femmes pour parler ‘soin du corps' », résume amèrement le CSA »

    Mon Dieu quelle horreur !

  6. Ping de Léonidas Durandal:

    «  »Division du travail affectif » : en amour aussi, hommes et femmes sont inégaux », Rue89 du 28/05/2017.

    Là où on voit que les constructivistes qui ont la prétention d’étudier des phénomènes dits scientifiques, de manière particulière, sont complètement à côté de la plaque. Dans cette image fanatasmatique des hommes et des femmes, la domination des femmes en matière amoureuse n’apparaît même pas, tout cela par idéologie, tout cela parce que celui qui a la prétention de déconstruire, n’est même pas capable d’observer la réalité telle quel, et cherche surtout à la faire correspondre à ses propres fantasmes personnels.

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.