Accueil » Surveillance citoyenne » (Action) Contre le « Tour de France de l’égalité »
AIMELES Antiféminisme

(Action) Contre le « Tour de France de l’égalité »

Publié le 6 novembre 2017 par Léonidas Durandal à 12 h 04 min

présentation de ce « Tour de l’égalité » dans un lycée, le premier ministre félicite d’ailleurs Madame Le Proviseur d’avoir forcé les orientations des filles vers des filières techniques… l’arbre des lois féministes cache surtout une forêt de pratiques sociales d’endoctrinement bien plus perverses que les gesticulations de nos élus. Cependant, il est à noter qu’elles les cautionnent, et que nos représentants démocratiques ont une responsabilité plus lourde qu’ils ne se l’imaginent dans la perte de sens qui nous agite.

Avec un tel cadre animé par une pensée aussi délirante, difficile d’imaginer influencer le cours de ce « Tour pour l’égalité ». Cependant, si le mouvement antiféministe n’est pas assez puissant et structuré pour organiser ne serait-ce qu’une manifestation devant un de ces locaux en réaction à ces séances d’endoctrinement, toujours est-il que des individus isolés peuvent demander à y participer en envoyant un courriel. Si leur inscription est validée, et si la participation générale permet la tenue de telles réunions, ils pourront pour tout acte militant : enregistrer le débat, remettre en cause la thématique féministe, perturber le ronronnement consensuel de cette sanglante pleurnicherie.

La carte interactive des réunions.

4 Commentaires

  1. Ping de Lolo:

    Leonidas, une féministe de Free m’appelle pour me faire part de son idéologie du féminisme destructeur, prétextant me parler des offres de l’operateur. Vous vous rendez compte, où va t-on, on ne peut plus être tranquillement chez soi sans être agressé par une de ses femelles qui se croient tout permis.

    Je lui ai dis que je ne suis pas soumis au diktat féministe dominateur, et que je suis Un homme libre!

      • Ping de Lolo:

        Ce n’est pas de l’humour cher ami. Nous sommes bien ici pour dénoncer les femelles castratrices qui dominent le monde, pas vrai? Et bien je dénonce sans langue de bois ce féminisme destructeur qui maltraite les hommes.

        Nous autres les hommes sommes réduit à l’esclavage par les féministes qui ont littéralement le droit de vie ou de mort sur nous.

        Nous sommes désormais une sous-race à éliminer, nous ne sommes même plus considérés comme des humains.

        Nous en sommes réduit à venir ici en cachette pour refaire le monde tellement nous sommes victimes de l’injustice et de l’infamie féministe.

        Chaque jour que Dieu fait est un calvaire sans nom pour les hommes, priant pour ne pas mourrir des mains du féminisme mortifère et morbide.

        Mais grâce à vous, la résistance s’organise, et bientôt nous pourrons vivre dignement sans être stigmatisés dès que nous mettons le nez dehors.

        Merci sincèrement pour votre combat pour la justice, pour nous autres les pauvres hommes victimes innocentes !