Accueil » Surveillance citoyenne » Affaire de la fausse arrestation de Xavier Dupont de Ligonnès ou la haine du masculin
Antiféminisme Aimeles

Affaire de la fausse arrestation de Xavier Dupont de Ligonnès ou la haine du masculin

Publié le 14 octobre 2019 par Léonidas Durandal à 23 h 09 min

les regarde pas, ils accomplissent une oeuvre bassement politique en jugeant selon deux poids et deux mesures ceux chez qui ils détectent une absence ou une présence de politiquement correct.

Juste après la fausse arrestation de Xavier Dupont de Ligonnès, nos croyants gauchistes se réjouissaient de détenir, enfin, le coupable idéal en matière de violences conjugales. Mais comme d’habitude, la vérité a fui à leur approche et leurs mensonges sont devenus visibles.

En creusant, loin des caricatures basées sur des superstitions, la frontière entre innocence et culpabilité devient toujours plus floue. Ici, sous la pression féministe, ces deux états se sont carrément inversés puisque les tenants de la violence légitime, ainsi que le 4ème pouvoir, se sont révélés être de simples excités avides de se payer sur la bête au point de risquer de faire condamner un innocent. Les acteurs de cette farce ont repris à leur propre compte le scénario de féminisation totalitaire de notre société et face au fiasco, ils tentent désormais d’échapper au clair constat de leur échec par force excuses et dénis. Espérons qu’ils n’y arrivent pas.

9 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    "Christophe Ruggia nie toute agression, reconnaît une « erreur » et demande pardon à Adèle Haenel" L'Obs du 06/11/2019.

    Les journalistes viennent de faire la même erreur à 2 semaines près. C'est un homme. Il est coupable quand bien même les accusations seraient complètement ridicules (et même s'il lui avait donné un baiser dans le cou étant donné leur proximité, ou mis la main sur une cuisse ?) Cette femme lesbienne ne savait pas ce qu'était un homme. Et elle ne le sait toujours pas. Le propre d'une lesbienne. 

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) "Dieudonné : L'affaire Dupont de Ligonnès" Dieudonné du 15/10/2019.

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    "En un coup de pied, une Libanaise devient le symbole des manifestations" AFP du 18/10/2019.

    "Hannah, 24 ans, s'est sentie encouragée à se battre contre «une société patriarcale». «Nous ne devrions pas avoir peur de frapper un homme, nous ne devrions pas avoir peur d'eux», a-t-elle confié. «Il est temps de montrer notre force»."

    Suite à la guerre, jamais la proportion de femmes n’a été aussi importante dans ce pays. Ceci expliquant et la guerre et ce genre d’attitude.

  4. Ping de Léonidas Durandal:

    ""Ne jouez pas au dur ! Ne faites pas l'idiot !" : la lettre lunaire de Trump à Erdogan" AFP du 17/10/2019.

    Ces personnes qui sont contre l'action de la Turquie, sont prêts à la soutenir parce que Trump a été trop direct/viril face au président turque. Folie complète. 

  5. Ping de Mindstyle de sexe male:

    Dorénavant, n'importe quelle femme pourra pousser un homme à bout afin de réquisitionner à son seul profit le logement familial. 

    https://www.20minutes.fr/politique/2629103-20191016-feminicides-deputes-adoptent-batterie-mesures-contre-violences-faites-femmes

    "Pour le logement, nouveau principe : la victime pourra, si elle le souhaite, rester dans le domicile du couple et il reviendra au concubin violent de se reloger. Si la victime quitte le logement, le texte prévoit à titre d’expérimentation une aide financière : prise en charge de la caution ou de la garantie locative, avance des premiers mois de loyer… Ce dispositif sera testé trois ans."

    Cela nous renvoie à la définition de l'extorsion figurant dans le Code Pénal : fait d'obtenir par violence, menace de violences ou contrainte une signature, un engagement, une renonciation, la révélation d'un secret ou la remise de fonds, de valeurs ou d'un bien quelconque 

    • Ping de Léonidas Durandal:

      Il y a plus de 6 ans, j’avais déjà essayé d’alerter les hommes sur cette question de la mise à la rue des hommes avec cet article ou encore celui là.
      Il faut bien comprendre la mécanique qui est en oeuvre, et qui ne s’arrêtera jamais sans opposition ou sans l’effondrement complet de la société. Vous faites référence à des articles du code pénal. De plus en plus, comme j’essaie de le faire sentir dans mon écriture, la pensée logique s’efface pour laisser place à une indifférenciation toute matriarcale. Elle répond à une perméabilité face à la souffrance féminine, jouée ou réelle. Il ne reste que la violence à opposer à l’utilisation de telles pratiques incohérentes. Voilà vers quoi tend le matriarcat : la violence et le sacrifice. Il y a extorsion et en même temps la loi protège l’extorsion.

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.