Accueil » Enfance détruite » Anders Behring Breivik : en Norvège, le féminisme a été trop loin.
Antiféminisme Aimeles

Anders Behring Breivik : en Norvège, le féminisme a été trop loin.

Publié le 28 septembre 2011 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

La première phrase de cette affaire qui a eu le don de me faire sursauter, a été celle de son père déclarant qu’il reniait son fils :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/07/29/97001-20110729FILWWW00238-oslo-le-pere-de-breivik-renie-son-fils.php.

 

Anders Behring Breivik était persuadé avant de commettre ses crimes que sa famille le détesterait. Cette certitude m’a paru étrange dès le début de ma lecture, et qu’elle se révèle exacte, le fut plus encore pour moi. Car quoi, peut-on supprimer notre amour de par les actes de nos enfants ? Il n’avait pas prévu que cela. Pour bien montrer qu’il n’était pas fou comme on allait le clamer un peu facilement, il anticipa chacune de nos pensées, décrivant minutieusement dans son livre (2083 une déclaration d’indépendance européenne) comment tout un système réagirait face au meurtre en séries qu’il allait commettre. Il ne voulait pas être étiqueté trop rapidement. Ce point souligne à quel point il est difficile de contrer idéologiquement Anders Behring Breivik, car il anticipe beaucoup, sur cela, comme sur le reste. Il prévoit chacune de nos réflexions. Il nous assomme de sa Breivik connaissance de l’Islam (premières 100aines de pages) pour bien nous montrer qu’il parle d’un sujet qu’il maîtrise. Anders Behring Breivik n’est pas un raté, mais il a accepté de se faire passer pour un raté. Anders Behring Breivik était un franc-maçon de haut degré pour son âge et ses maîtres avaient reconnu en lui quelqu’un de très intelligent qu’ils désiraient élever. Anders Behring Breivik était beau, était devenu millionnaire à moins de 25 ans (p1380) de son propre fait, il était entouré d’amis (p1381), et capable d’humilité. Ce tableau ne souffre d’aucune imperfection selon nos critères modernes. Et ainsi le désirait Anders Behring Breivik : il ne voulait pas subir la caricature des imbéciles même s’il savait qu’elle était inévitable.

 

Sur le plan idéologique, je dois avouer que j’ai découvert tout un monde que j’avais approché, mais qui m’était inconnu jusque là, ou tout au moins pas de manière si explicite. Considérant que le marxisme culturel gagnait en Europe en tyrannisant toute pensée divergente par le « politiquement correct » de nos quotidiens et le licenciement de tous ceux qui s’opposaient à cette idéologie (p1382), considérant que la haine des cultures autochtones s’était profondément ancré à travers ce marxisme culturel, considérant que ce marxisme culturel laissait l’Europe se faire envahir par une idéologie mortifère qui a commis des milliers de fois plus de mort que le Christianisme (l’Islam) (p44), considérant tous les mensonges, toutes les hypocrisies, toutes les incohérences de ce marxisme culturel, de nos journaux, de nos élites, considérant la mollesse des hommes en occident, et leur faible propension à se défendre, considérant que les féministes avaient tentées de l’émasculer à l’école par leur éducation féminine (p854), Anders Behring Breivik a décidé de poser un acte de liberté ultime en tuant ces « traîtres », dans une opération qu’il considérait être à la fois exemplaire et d’auto-défense.

 

Qui ne rêverait pas d’être un justicier, d’avoir raison avant tous les autres, d’être un « chevalier templier des temps modernes » courageux et indéfectible ? 2083-AEuropeanDeclarationofIndependence CEC619B8 pic0032

 

Anders Behring Breivik pose des arguments forts, et idéologiquement, ce marxisme culturel ne me semble pas avoir les moyens de lui répondre (ce qu’il souligne d’ailleurs dans son livre anticipant que les médias tairaient ses raisons plutôt que de les contrer : http://www.rfi.fr/europe/20110726-anders-breivik-parcours-fou).

 

Quel raisonnement suit Anders Behring Breivik et comment peut-on lui répondre si cela est possible ?

 

Anders Behring Breivik est persuadé que l’avenir se déroulera ainsi : dans une première phase, il faudra sensibiliser les gens à la lutte car, dans une deuxième phase après que le marxisme culturel ait complètement échoué, l’immigration islamique en Europe sera telle et les troubles sociaux si importants que les Européens devront prendre les armes, et dans une troisième phase, se battre puis déporter les musulmans. Sa réflexion s’inscrit dans un choc des civilisations assumé et inévitable. Ainsi a-t-il décidé d’éliminer les traîtres européens qu’il considère comme les principaux responsables de ce choc des civilisations : les hommes politiq 2083-AEuropeanDeclarationofIndependence CEC619B8 pic0004 ues, les traîtres marxisants, les journalistes (pour exemple). Sa démonstration est déconcertante de logique, elle est presque irréfutable tant il apporte d’arguments et de chiffres. Et en plus, il se paye d’optimisme. Loin de céder à un quelconque défaitisme, il est persuadé que les Européens dans 30 ans, commenceront à réagir et que dans 80 ans, ils auront gagné cette bataille (p705). Il est persuadé de la victoire européenne face à “>

Lire la suite

Abonnez-vous

Puis validez votre inscription dans votre boîte courrielle

3 Commentaires

  1. Commentaire de Léonidas Durandal:

    ” En Norvège, les migrants ont un cours spécial sur les femmes”, Figaro Madame du 22/12/2015.

    Ils croient pouvoir assimiler les migrants à coups de cours basés sur le volontariat, tout en se croyant du côté du bien et du bon…

    S’ils avaient voulu donner raison à  Anders Behring Breivik, ils ne s’y seraient pas pris mieux.

    • Commentaire de Manuela:

      Ils les font passer pour des gens non civilisés je sais pas si c’est “bien” ou pas j’imagine que ça part d’une bonne intention mais je sais pas je trouve ça bizarre ça me fait penser à ma grand mère (portugaise) qui trouvait les françaises pas “très timides” pour éviter de reprendre ses propos injurieux à l’égard de celles-ci.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Abonnez-vous

    Puis validez votre inscription dans votre boîte courrielle