Accueil » Confusion des sexes » (Vidéo) A quoi mène le refus des différences (filles et garçons : même éducation !)
Antiféminisme Aimeles

(Vidéo) A quoi mène le refus des différences (filles et garçons : même éducation !)

Publié le 26 avril 2013 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

Abonnez-vous

Puis validez votre inscription dans votre boîte courrielle

13 Commentaires

  1. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “C’EST PROUVÉ, L’INTELLIGENCE EST TRANSMISE PAR LA MÈRE !”, Cosmopolitan du 14/09/2016.

    Je ne vois pas pourquoi cette information devrait nous complexer, qu’elle soit vraie ou fausse. Comme si devoir quelque chose à notre mère, de génétique, de physique, pouvait être honteux. Il n’est pas plus honteux de recevoir un potentiel d’intelligence de sa mère que de s’ouvrir au monde grâce au père. Nous sommes complémentaires, les uns et les autres, nous avons des différences. Les nombreux commentaires critiques montent surtout notre incapacité actuelle à accepter l’altérité et par là, nous favorisons une société indifférenciée et donc à pulsion homosexuelle.

    Merci maman d’avoir contribué à fabriquer l’homme que je suis.

    • Commentaire de Aldo:

      Faits attention, n’oubliez pas qu’aujourd’hui quand un média mainstream dit une chose il y a 2 chances sur 3 pour que ce soit le contraire qui soit vrai, surtout quand le média en question est féministe.

      Je vous conseille ainsi qu’à vos lecteur d’aller voir le détail de ces études mentionnées par cet article de journal.

      • Commentaire de kasimar:

        Exactement; c’est comme pour le réchauffement climatique, il y a bien souvent des imposteurs qui servent les intérêts politiques, lobbyiste ou tout autre chimère du moment.

        Heureusement on peut constater qu’à travers les commentaires, les lecteurs ne se laissent pas duper par cet article plus dans le buzz le plus imbécile que dans la science la plus profonde

    • Commentaire de Manuela:

      La calvitie est aussi transmise par la mère.

  2. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “Y-a-t-il une triche de garçon et une triche de fille ?”, Figaro Madame du 05/05/2015.

  3. Commentaire de Léonidas Durandal:

    Selon le désir de leur enfant qui avait 18 mois à l’âge de sa décision, il l’élèvent leur garçon comme une fille :

     

    NDF du 24/05/2013

  4. Commentaire de Léonidas Durandal:

    Les femmes auraient besoin de plus dormir car elles sont multi tâches durant la journée :

    Madame Figaro du 06/01/2013

    Nous ne serions donc pas égaux ? Il faut se réveiller mesdames.

  5. Commentaire de gastirad39:

    19b4388c1c77184616ee92adcbaeb11d

    Si on se penche sur les résultats d’un demi siècle de forcing égalitaire en Suède, on est très étonné ! Constat d’échec !

    http://www.inegalites.fr/spip.php?page=article&id_article=1534

    Souvent présentée comme un eldorado de l’égalité entre les sexes, la Suède présente pourtant une situation contrastée : une forte féminisation de la sphère politique et une absence des femmes aux postes de direction des entreprises. Elles sont également plutôt cantonnées dans des métiers peu rémunérateurs et occupent plus souvent des emplois précaires. Comme dans bien d’autres pays, la prise en charge de la vie familiale et ses contraintes apparaissent comme une attribution spécifiquement féminine.

    Alors que tous les gouvernements suédois, entre 1994 et 2006, ont été strictement paritaires, on trouvait, en 2007, seulement deux femmes présidentes de conseil d’administration de compagnies cotées à la bourse de Stockholm, contre 289 hommes.

     Quel que soit l’aspect du pouvoir économique que nous abordons, les femmes n’y sont pas sur un pied d’égalité avec les hommes. Elles gagnent moins, elles ont moins de capitaux, elles fondent moins d’entreprises et elles sont moins souvent président-directeur général ou membre du conseil d’administration d’une grande entreprise que les hommes. C’est pourquoi il conviendrait de parler de l’inégalité des sexes face aux « réalités économiques ».

    Brf, le forcing égalitaire ne paie pas !

    C’est pas mieux en France !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Abonnez-vous

    Puis validez votre inscription dans votre boîte courrielle