Accueil » Eglise/Religion » (Audio) Faire le ménage : le réseau homosexuel au sein de l’Eglise catholique
AIMELES Antiféminisme

(Audio) Faire le ménage : le réseau homosexuel au sein de l’Eglise catholique

Publié le 16 septembre 2015 par Léonidas Durandal à 10 h 14 min

Extrait de témoignages de prêtres dans l’émission « Les pieds sur terre » de France Culture avec pour titre « Histoires de prêtres » du 08/09/2015

62 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    "Une scandaleuse cérémonie religieuse à Biarritz pour les funérailles d’un patron notoirement homosexuel" MPI du 30/04/2020.

    L'Eglise assure en ce moment, une sorte de service étatique des enterrements. Voilà le prolongement du socialisme, faire de l'Eglise un service publique.  Tout le monde aura son joli enterrement syncrétique, parce que "les temps ont changé". Terrible cette phrase "les temps ont changé". L'Eglise reconnaît là qu'Elle n'ensemence plus le monde, mais qu'elle se fait ensemencer par lui. Un monde de la confusion identitaire, sans culture, transhumaniste, et assassin des enfants. Et dire que nous devions être le levain de la pâte. Nous sommes devenus la pâte. Et nous cautionnons les pires dérives actuelles. 

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    "Pédocriminalité dans l'Église : pic d'appels à la Commission Sauvé depuis l'assemblée de Lourdes" AFP du 19/11/2019.

    A vouloir payer les victimes pour des crimes que l'Eglise n'a pas commis, l'Eglise se retrouve avec tout un tas de nouvelles victimes qui sont possiblement des extorqueurs de fonds. Le ménage dans l'Eglise est bien mal fait. 

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    (Audio) "Clergé catholique : le bien et le mâle" Les couilles du la table du 11/10/2018
     

    Si ce n'est la vision édifiante des femmes dans l'Eglise, et un très bizarre matérialisme spirituel plaqué sur le fonctionnement de l'institution, c'est à peu près juste. 

  4. Ping de Léonidas Durandal:

    « Six prêtres en garde à vue pour violences sur des enfants », L’Express du 16/01/2019.

    Tout y est mélangé. Les abus sexuels, les mesures éducatives, les violences. Ce n’est pas un ménage dans l’Eglise catholique, mais contre notre Sainte Eglise.

  5. Ping de Léonidas Durandal:

    « La sainte colère d’une chrétienne de gauche », L’Express du 24/12/2018.

    L’Eglise toute à gauche ces dernières années aurait échoué à cause du manque de gauche. S’il n’y a plus de distinction entre les péchés, c’est tout de même à cause de l’abandon de la distinction péché mortel véniel, du renoncement dans le discours à l’étude du rôle du diable dans notre société, et de toute cette théologie qui vise à supprimer le concept d’enfer. Et puis la tolérance face à l’homosexualité et les abus qui en ont découlé ne vient pas de droite, pas plus que les appels à la licence.   Non, cet ensauvagement de l’Eglise, cet appel à libérer les pulsions, qui est encore le discours réchauffé qui nous est resservi ici, vient bien de gauche. La crise pédékiraste dans l’Eglise est essentiellement une crise de la gauche. Et il faut avoir du culot pour retourner l’accusation.

  6. Ping de Léonidas Durandal:

    « Abus sexuels : l’omerta sur le « psy de l’Eglise » enfin brisée », L’Obs du 26/10/2018.

    Ah la gauche nous aide à lutter contre le lobby homosexuel au sein de l’Eglise. Un grand merci.

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.