Accueil » Les avortoirs » (Vidéo) Avortement des adolescentes, la débâcle féministe
Antiféminisme Aimeles

(Vidéo) Avortement des adolescentes, la débâcle féministe

Publié le 14 février 2012 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

Si le lien Rutube ne fonctionnait pas, allez sur Dailymotion :

Avortement des adolescentes, la débâcle féministe. par LeonidasDD

18 Commentaires

    • Ping de Manuela:

      c’est logique puisqu’on leur parle de sexe (et non pas d’amour) très tôt, vu que l’école empiète sur le rôle des parents de plus en plus, et en même temps quand on voit la tronche des parents. L’avortement reste quelque chose d’abstrait pour les jeunes filles, elles ne peuvent savoir les conséquences dramatique suite à cet acte très flou. Pour certaine personne cet acte paraît totalement anodin, une adolescente doit avorter incompréhensible qu’elle puisse avoir le choix… J’ai une jeune femme dans mon entourage qui a avorté à 5 mois de grossesse à l’étranger pour une bagatelle de 10 000 euros depuis c’est la descente aux enfers pour elle, c’était pas mieux avant non plus, mais maintenant c’est la mort qui l’attend malheureusement. Toutes les filles que j’ai connues qui se sont fait avorter, toutes sans exception sont retombées enceinte après et l’on gardé. Sans oublier qu’elles m’ont toutes tenu le même discours que si elles avaient gardé leur enfant, il aurait eu tel âge actuellement etc. Je suis moi-même devenue maman à tout juste 21 ans, bon c’est pas 16 ans non plus mais (apparemment ce serait normal pour les adolescentes de fantasmer sur la grossesse) ma prof de théâtre (la coco) ma quand même sorti avec de surcroit l’air méprisant : “tu pouvais pas prendre la pilule du lendemain” (JAMAIS elle n’ aurait dit ça à un couple de cas sociaux qui pond tout les 3 ans histoire de renouveler l’allocation de base, mais c’est tout de même des gens tolérants ces communistes) J’adore l’article parce que les associations s’offusquent car les jeunes femmes en gros s’envoient tout un bataillon sans précaution, mais en même temps on nous dit clairement qu’il faut profiter de notre jeunesse sinon on divorce. Alors toutes en pension non?!?

       

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    “Recours à l’IVG en hausse chez les moins de 25 ans” Figaro du 16/02/2012.

    Depuis 20 ans, croissance de 5% par an des IVG chez les enfants de 15-17 ans.

    Un rapport recommande que l’accès à la pornographie soit payant à que la contraception soit gratuite

    Ils ne savent plus quoi inventer pour « éduquer » leurs enfants.

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    “16 ans et enceinte : quand la téléréalité filme des mères ados, ça produit des effets bizarres”, Rue89 du 23/10/2014 Nolwenn Le Blevenec.

    Selon la journaliste, il vaudrait mieux qu’elles avortent pour leur propre confort. Qui veut d’une telle femme ?

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.