Accueil » Femme moderne misérable » (Audio) Radios publiques et privées vendues au réseau LGBT (France culture, France musique, RMC…) (maj avril 2016)
AIMELES Antiféminisme

(Audio) Radios publiques et privées vendues au réseau LGBT (France culture, France musique, RMC…) (maj avril 2016)

Publié le 24 octobre 2014 par Léonidas Durandal à 9 h 23 min

Mars 2016, RCF radio catholique soutenue par l’évêché fait la promotion du féminisme, du genre, de l’indifférenciation des sexes dans son émission « Grand Angle » avec pour titre « La femme est-elle encore l’avenir de nos sociétés? » : Bayard-Christophe-Hening

Pour accéder à l’extrait de l’émission de RCF :

Mais cette radio fait aussi la promotion du lesbianisme dans ses pages cultures en janvier 2016 :

***

girard quentinDécembre 20154, Quentin Girard sur France musique/Libération accuse le petit blanc misogyne et raciste d’être à l’origine de la poussée du Front National aux élections régionales. Il oublie que les femmes sont plutôt en têtes de liste dans ce parti contrairement à ceux qu’ils défend

 

 

***

Octobre 2014, une journaliste féministe (Zoé Sfez) sur France Culture se plaint que les journalistes ne parlent que de l’apparence d’une nouvelle venue à l’académie française, mais… ne parle que de ça dans sa chronique :sfez

 

***

Véronique Pellerin le 15/12/2013 sur France culture tente de sauver un concept qui prend l’eau de partout : la théorie du genre.

 

***

En février 2013 sur France Culture, Ludovic Piedtenu défend les unions de duos sans vergogne :ludociv piedtenu

 

 

***

 

En février 2013 sur France musique, Frédéric Métézeau et Marie-Hélène Duvignau nous donne un bel exemple d’indépendance journalistique sur les unions de duos :duvignard

 

 

***

Fin 2012, une auditrice bien isolée, Florence, doit s’opposer seule aux grandes gueules de RMC qui pour le coup, sont tous favorables aux unions de duos :

 

22 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    Transfert de commentaire suite à suppression d’article :

    Béatrice Berthelage-Hervé
    Envoyé le 28/05/2013 à 1 h 43 min
    J’écoute la télé et la radio,je ne lis pas les journaux,j’ai internet. Sur France culture il y a Caroline Fourest.Tous les médias français aiment les homos et l’homosexualité,je pense qu’ils le sont, pour les défendre comme ça,d’une façon agressive et méprisante en insultant,en dénigrant, en diffamant les gens qui défendent le vrai mariage traditionnel et les enfants nés d’un père et d’une mère.Il y a même des homos sympas qui ne veulent pas du mariage homo de Taubira.Pourquoi F.Hollande fait-il ça ? Il fait espionner les militaires français qui sont contre le mariage homo,il les fait désarmer quand il va dans des casernes de l’armée française,il a peur des vrais hommes virils non-homos ? J’aime bien Alain Soral, il est courageux, je prie pour que Dieu (Jésus) le protège. Salut cordial. Béatrice Berthelage-Hervé

  2. Ping de Demonanar:

    « Il y a des bouquins écrits par d’autres femmes bien pires (surenchérisation de la victimisation, falsifications, accusation). « Justement, Kasimar! Ce sont les féministes les plus hystériques qui sont les moins dangereuses. Les autres paraissent posées, raisonnées, et sont beaucoup plus enclines à séduire.

  3. Ping de Demonanar:

    @Kasimar. Ne soyez pas aussi susceptible, il n’y avait rien d’offensant. Vous n’avez pas étudié en profondeur l’idéologie de Iacub. Elle peut se montrer en accord avec certaines idées anti-féministe, mais c’est bien la marque du diable de se manifester sous plusieurs apparences. Pour donner un exemple, elle considère le mariage gay comme la continuité du modèle nucléaire de la famille, un modèle que la libération des mœurs n’a pas, selon elle, réussi à endiguer. Ca vous donne un aperçu de la bouillie Iacub. Du grand n’importe quoi.

  4. Ping de kasimar:

    Puis justement elle dit elle-même dans sa préface être féministe, donc non pas antiféministe, ce qui ne veut pas dire que son bouquin est à chier, c’est plutôt une claque son bouquin. Du moins après sa description de DSK, du Sofitel, de Nafissatou et autre Cyrus Vance

    • Ping de Léonidas Durandal:

      Au moment où elle écrivait le livre, elle avait une aventure avec lui. Puis elle l’a poignardé dans le dos en écrivant un bouquin sur leur relation. Enfin, elle se positionne de temps en temps comme féministe. Elle peut dire des phrases très intéressante et en écrire, mais il faut s’en méfier comme du feu. Je la laisse à ses amis. elle est un peu trop dangereuse à défendre même si je l’ai fait par le passé. Et effectivement, quand une féministe dit quelque chose d’intéressant (c’est rare quand même), je n’ai pas envie de dire que c’est faux, parce que ça sortira de sa bouche. Un proverbe dit qu’il peut arriver à un singe de rater une fois la branche. Il en est de même de quelqu’un qui rate tout : elle peut réussir une fois quelque chose dans sa vie, il ne faut pas en être surpris.

  5. Ping de kasimar:

    Je ne comprends pas pourquoi tout le monde s’excite comme celà alors qu’il n’y a pas lieu. Figurez-vous que son bouquin je l’ai lu et ce qu’elle décrit : la victimisation des femmes « violées » et la criminalisation de la sexualité masculine qu’elle analyse très bien sous un angle juridique, m’a laissé sur le c.. Le seul reproche que je peux lui faire c’est d’avoir trop fait de publicité pour DSK.Je n’ai pas lu ses autres bouquins mais c’était juste pour montrer que même si une personne ne partage pas toutes nos valeurs ce n’est pas pour autant qu’il faut la jeter aux gémonies. Il y a des bouquins écrits par d’autres femmes bien pires (surenchérisation de la victimisation, falsifications, accusation). Je pense par exemple à cette anthropologue Héritier qui démontre   » la domination masculine » à travers ses arguments pseudo-scientifiques.Puis j’ai lu le bouquin de Iacub, à aucun moment je n’ai vu qu’elle était « anti famille »

  6. Ping de Demonanar:

    J’espère pour kasimar que c’était une blague, parce qu’il n’y a pas plus anti-famille qu’une « anti-féministe » comme Iacub!

  7. Ping de Eric:

    Iacub? C’est une blague?

  8. Ping de kasimar:

    Parlons en des oeuvres féminines. On essaie de trouver quelque chose de profond, mais le trois-quart de leurs ouvrages , excusez moi de l’expression mais c’est du pipi-de-chat. Entre Trierweiler qui fait l’autobiographie de son ex, une Alonso qui imagine un monde où on inverse les rôles hommes-femmes, et pas mal d’autres. C’est surtout les bouquins féministes écrits majoritairement par des femmes ou des hommes un peu trop masochistes intellectuellement qui sont à chier. Car il y a c’est vrai des ouvrages de grandes dames comme Marcela Iacub par exemple et son ouvrage une « société de violeur » et certaines autres encores.

  9. Ping de Eric:

    Sur France Culture, comme dirait l’autre, « y a pas beaucoup de France et encore moins de culture. »

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.