Accueil » Archives pour la catégorie 'Homme en lutte'
Antiféminisme Aimeles

Homme en lutte

Homme au foyer et antiféministe

Publié le 1 février 2019 par Léonidas Durandal

L’empressement des féministes à vouloir catégoriser les « masculinistes » comme des gros machos avides de laisser leur femme au foyer, m’a toujours paru suspect. Pour moi, ce genre de matraquage cache mal un désir inassouvi chez des femmes hystériques d’obtenir l’inverse de ce qu’elles revendiquent, par provocation. Comme lorsqu’elles se battent contre le viol. Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2

4 commentaires. Participez à la conversation

Pécho en mode catho

Publié le 22 janvier 2019 par Léonidas Durandal

Parmi les professionnels de la drague qui vendent leurs services sur internet, il y a parfois cette idée qu’il faudrait faire descendre les femmes de leur piédestal afin de pouvoir les aborder. Je m’inscris totalement en faux contre ce principe.

Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2 3 4 5

2 commentaires. Participez à la conversation

Christophe Dettinger

Publié le 7 janvier 2019 par Léonidas Durandal

Il frappe Christophe Dettinger, le visage à découvert, l’âme à fleur de peau, la patrie à bout de poings. Il donne Christophe Dettinger tout sur le ring, tout dans la vie, pour ce qui est juste, sans attendre un merci. Il boxe le héros, le noble art l’a détruit sans lui ôter sa soif de justice. Lire la suite de cet article »

Pages : 1

5 commentaires. Participez à la conversation

Familles recomposées de gilets jaunes

Publié le 1 janvier 2019 par Léonidas Durandal

Dans un article plutôt équivoque, un journaliste du Point suggérait de réouvrir les bistrots pour permettre aux Français de discuter ailleurs que sur les ronds-points en cette période de contestation sociale. Il est vrai que les gilets jaunes se retrouvent là pour débattre, pour combattre. Mais cette rencontre va bien plus loin qu’une simple retrouvaille entre membres d’une communauté culturelle.

 

Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2

10 commentaires. Participez à la conversation

Récit d’un blocage des routes le 17 novembre 2018

Publié le 18 novembre 2018 par Léonidas Durandal

Je n’ai pas encore eu un orgasme lorsqu’un de ces richards qui ne paye aucune taxe sur le kérosène lorsqu’il prend (souvent) l’avion, a été bloqué par nos troupes après avoir affiché son mépris de notre mouvement. Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2 3

55 commentaires. Participez à la conversation

300

Publié le 15 octobre 2018 par Léonidas Durandal

Les morts se relèveront. Les figures du passé se feront connaître. Les courageux enterrés là sortiront une main de terre. Leur corps entier se soulèvera puis se dirigera vers le champ de bataille. La terre tremblera.

300 garçons marcheront à travers les brumes. Venus de partout, ne se connaissant pas, ils se rassembleront en un point donné, à une heure fixée par leur chef. Inébranlables et silencieux. Le passage sera interdit. La frontière à nouveau gardée. Et face à leur irrésolution, la confiance de l’ennemi sera brisée. Leur présence, leur calme apparent, leurs certitudes enfouies, cela seul suffira.

Pour se reconnaître, ils arboreront un bandeau noir noué autour du bras. Ce sera un signe de deuil. Ils se remémoreront ainsi leurs ancêtres bafoués, leurs pères dénigrés, leur pays saccagé. Et rien ni personne ne pourra les arrêter.

300 suffiront à renverser des décennies d’oppression. A 300, ils feront plier le genoux à des millions.

Pages : 1

1 commentaire. Participer à la conversation

Bertrand Cantat, l’interview fiction

Publié le 27 juin 2018 par Léonidas Durandal

Tout d’abord, merci d’avoir accepté de me recevoir. Mais pour entrer dans le vif du sujet, vous prenez un gros risque ? Les féministes vous accusent désormais d’avoir poussé au suicide votre ex-compagne. Cet interview pourrait jeter de l’huile sur le feu et vous desservir à un niveau… judiciaire, personnel ?

Vous titrerez « l’interview fiction ». Personne ne saura jamais si tout cela est vrai. Et je ne manquerai pas de me récuser si je suis interrogé sur le sujet. Actuellement, je ne peux pas m’exprimer sur TF1 ou France 2. Ce ne sont pas les journalistes qui manquent et qui me sollicitent, j’ai beaucoup d’amis parmi eux. Ca ferait le buzz. Mais comme vous le dîtes, je me ferais du tort. Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2

Soyez le premier à laisser votre commentaire

Considérations sur le sport, l’arbitrage, et la masculinité

Publié le 21 juin 2018 par Léonidas Durandal

Pour les Américains, le football, le soccer pour parler plus précisément, est un sport de fille. Les contacts sont peu nombreux. Le score est indigent. La violence n’y est pas admise. Le ballon est rond, forme féminine par excellence. Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2

7 commentaires. Participez à la conversation

Bouffez de la viande autant que vous pouvez, si vous êtes un homme

Publié le 20 avril 2018 par Léonidas Durandal

En tant que mâle blanc hétérosexuel, dîtes-le vous bien, vous êtes un descendant de viandard. Vos ancêtres néanderthals n’ont réussi à passer l’hiver qu’à force de croquer de la chair saignante à pleine bouffe. Ils s’en sont gavés jusqu’au trognon et du coup, vous avez hérité de leurs gênes. Vous avez besoin de viande, vous avez besoin de manger de la viande sans compter, de la faire griller si vous avez les intestins fragiles, ou de la manger crue si vous êtes encore gaillards. La viande est essentielle à l’existence de l’homme. Elle vous donnera de jolis muscles et la taille athlétique sans même avoir à remuer le petit doigt. Les femmes vous tomberont dans la pogne car elles verront en vous un mâle dominant, vigoureux, capable de se payer de bons morceaux, aimé et bien nourri par sa maman. Ne nous racontons pas des salades, votre force assumée grâce à un tel régime a le pouvoir de réveiller chez la femelle ses cellules souches. Rempli de viande, à votre vue, elles répondront presque toutes à l’appel de la forêt auquel elles sont plus que jamais soumises. Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2 3

35 commentaires. Participez à la conversation

Le colonel Beltrame et l’héroïsme aveugle à la française

Publié le 30 mars 2018 par Léonidas Durandal

A la fin du 11ème siècle, le moine Pierre L’Hermite recrute dans les masses populaires de France et d’Allemagne, une armée qui doit reprendre Jérusalem. A plusieurs dizaines de milliers de civils, ils partent en voyage avec à leur tête, une oie et une chèvre, à qui ils prêtent des inspirations sacrées… Affirmant que leur foi seule pourvoira au ravitaillement et leur permettra de vaincre leurs opposants, ils s’en vont les mains vides. Est-il utile de préciser qu’ils périront presque tous et que le moine Pierre l’Hermite se défilera au moment crucial ? Jérusalem sera reprise par une armée aguerrie composée surtout de notables normands. Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2

7 commentaires. Participez à la conversation

Devrait-on avoir le droit de cogner sa femme ?

Publié le 17 janvier 2018 par Léonidas Durandal

Dans l’absolu oui. Il n’y a que les civilisations en fin de course et complètement efféminées qui se l’interdisent. Celles-là s’imaginent supérieures à toutes autres, alors qu’elles sont surtout lâches, faibles et peu sûres d’elles-mêmes. Dans ces sociétés qui tentent médiocrement de survivre, la violence symbolique est d’abord transférée à l’État. Cette prérogative est donc soustraite à l’homme. Puis quand la société, qui est femme, prend définitivement le dessus sur tous les individus, les femmes folles finissent par avoir toute licence pour tyranniser leur entourage dans l’impunité la plus complète. Car l’Etat, déjà incapable de s’occuper de lui-même, n’a aucun moyen de juger d’une situation intime. Il doit agir de manière binaire pour se simplifier la tâche : la femme est faible physiquement, elle est donc innocente lors d’une scène de violences conjugales. C’est ignorer la complexité des rapports humains, les provocations, les perversions, les faiblesses morales, les demandes d’autorité appuyées de la part des femmes. Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2 3

35 commentaires. Participez à la conversation

Babtou fragile

Publié le 28 septembre 2017 par Léonidas Durandal

Signe des temps, les jeunes d’aujourd’hui ne peuplent plus les clubs sportifs pour faire gagner l’équipe, la nation, le village, mais, et ce qui leur semble naturel, pour l’argent. La gloire s’obtient par la richesse. Dieu sanctifierait les hommes par la grâce. Et ils recevraient celle-ci de mammon. Le libéralisme économique a bien corrompu les âmes à la manière protestante. Etrange retournement des idées de Luther qui dénonçait les excès d’une Eglise catholique finançant ses projets à coups d’indulgences, mais dont la pensée a fini par enrichir, non plus un collectif mais des personnes qui ne veulent même pas se poser de questions. Il en est ainsi en matière de sport, de travail, de famille mais aussi, et plus bizarrement, en matière de souffrances. Etre victime, c’est devenu comme un sport de haut niveau dans notre société, jusqu’à la rémunération.

Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2 3

66 commentaires. Participez à la conversation

NDT : J’ai choisi de traduire cet article en provenance d’Australie car il me semble qu’il donne un bel exemple de mobilisation réussie. L’opération est une démonstration de force. Le discours masculin est assumé. L’opération donne du grain à moudre aux médias. L’homme responsable de son organisation ne s’occupe pas du politiquement correct. Il se dévoue à la cause (pas à son cas personnel). Et il est suivi en ce sens par de nombreux pères. L’action s’inscrit dans la longueur. Le discours politique est clair. Les mots sont choisis. Tout concoure à la réussite de ce projet. 

 

Traduction de l’article de news.com.au : « Angry men take stand on International Women’s Day »

Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2

36 commentaires. Participez à la conversation

Les relations hommes/femmes : antiféminisme VS MGTOW

Publié le 14 février 2017 par Léonidas Durandal

L’acronyme Men Go Their Own Way, désigne ces mâles déçus par les relations hommes/femmes dans notre société moderne, et qui ont décidé de réagir en :

  • Prenant les femmes pour ce qu’ils imaginent être.
  • Ayant une attitude franchement indépendante de ces dernières.

Ce mouvement nous vient des Etats-Unis où il s’est développé de manière empirique sur internet face à l’échec cuisant des relations hommes/femmes modernes basées sur la rencontre des désirs individuels. Il est difficile de comprendre le mouvement MGTOW sans cela. Des garçons éduqués par un système féminisé -mères toutes puissantes, enseignantes incompétentes et/ou détraquées, médias complaisants- leur a vendu le mariage d’amour comme la panacée universelle, et le féminisme comme une libération. Arrivés à l’adolescence, beaucoup se sont aperçus qu’il leur était demandé beaucoup d’efforts, alors qu’en échange, des femmes vénales profitaient de l’éducation qu’ils avaient reçue.

Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2 3 4

85 commentaires. Participez à la conversation

Alerte enlèvement : soutenir ce père en fuite (et les autres)

Publié le 19 octobre 2016 par Léonidas Durandal

Il y a 9 jours, un père divorcé se faisait enlever son fils en pleine rue par des sbires de la mère venus le chercher en voiture. A l’occasion, point de photos de la mère ni de l’enfant dans nos journaux, point d’alerte enlèvement. alerteMais aujourd’hui, c’est un homme qui a voulu reprendre son enfant, et là, c’est une toute autre histoire. Non seulement des photos ont été largement publiées dans la presse, mais l’alerte enlèvement a été déclenchée.

Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2

18 commentaires. Participez à la conversation