Accueil » Etat de droit et politique » (censure) « Sale youpin » : est-ce une insulte à caractère racial  ?
AIMELES Antiféminisme

(censure) « Sale youpin » : est-ce une insulte à caractère racial  ?

Publié le 26 septembre 2019 par Léonidas Durandal à 9 h 41 min

Par contre dire que « tous les youpins ont le nez crochu » vous vaudra immédiatement des sanctions. Car ce qui est jugé par notre système judiciaire, c’est le potentiel de haine contenu dans un propos, soit un sentiment non factuel.

Or en y songeant d’un point de vue logique, seule la première phrase est vraiment injurieuse. Elle généralise un trait de caractère sentimental, invérifiable, à tous les individus d’un groupe.

En ce qui concerne la seconde proposition, elle peut faire partie d’un jugement sur un caractère génétique, subjectif, qui ne dit rien sur la ségrégation d’un groupe, donc impossible à sanctionner.

Quant aux termes de bougnoule, youpin, négro, niakwé, babtou, s’ils sont insultants en eux-mêmes, il faudrait donc interdire leur emploi, faire une liste de tous les mots interdits en France, ce qui mettrait en relief le caractère oppressif de nos institutions puisqu’aucune tyrannie ne s’est jamais essayée à contrôler le langage à ce point, c’est à dire en censurant le contenant plutôt que le contenu.

Comment je peux écrire un tel article et rester en liberté ?

D’accord, il n’y a aucune haine dans mon propos, et puis, je respecte peu ou prou la loi. Mais vous sentez bien qu’en l’état actuel de notre société, notre système judiciaire pourrait me faire condamner. Alors, pourquoi, je ne le suis pas ?

Eh bien pour cette unique raison : me condamner, ce serait faire de la publicité à mes idées. Or si nos institutions sont prêtes à s’essuyer les pieds sur l’état de droit, elles manoeuvrent habilement pour garder leur légitimité. C’est une des meilleures manières qu’elles n’aient jamais trouvées pour asseoir leur emprise : cloisonner le débat ou sanctionner au cas par cas.

Si je n’avais pas été censuré par youtube, google, facebook, overblog, je ferais beaucoup d’audience et j’imposerais un débat public dont nos gauchistes ne veulent pas. Mais si par hasard, je réussissais à faire de l’audience malgré toutes les barrières, aussi morales, qui ont été érigées contre moi, l’état français interviendrait (comme il est déjà intervenu pour moi et pour d’autres par le passé) grâce à son système judiciaire.

Du coup, vous comprenez pourquoi je ne cherche pas spécialement à développer mon audience en quantité : je ne le peux plus. Faire des efforts en la matière, c’est alimenter le tonneau des Danaïdes. Je dois me contenter d’être bon.

Débarrassons-nous des dernières traces de fausse modestie : la marge de manœuvre de personnes aussi compétentes, intelligentes, cultivées, morales et sensibles que moi, est donc devenue quasi-nulle. Le niveau du débat ne cesse de s’enfoncer alors que les prises de conscience sont inévitables. L’administration socialiste a récupéré toutes ses prérogatives dictatoriales, et ce sur internet, en moins de 20 ans.

Mais si vous me lisez, un miracle est encore possible !

4 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo à voir assez rapidement avant prochaine censure) "Trump Kingsman parody (original unedited, 720p)" BankaiIchigo12345 du 14/10/2019.

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    "Le président des Amis du Palais de Tokyo démissionne après un appel à « abattre » Greta Thunberg" L'Obs du 30/09/2019.

    Il n'appelle pas à l'abattre. Il se réjouirait de sa disparition. Comme la planète entière.