Accueil » Homme en lutte » Choisir une compagne par amour
Antiféminisme Aimeles

Choisir une compagne par amour

Publié le 6 mai 2020 par Léonidas Durandal à 9 h 16 min

et qui se serviront alors de l’état pour vous mettre en slip. Votre pauvreté relative calmera leurs ardeurs vénales, mais surtout, calmera un peu les velléités du système. N’écoutez pas ceux qui vous disent que vous ne trouverez pas une femme si vous êtes plus pauvre que celle que vous convoitez. Bien entendu, une femme s’ouvrira plus facilement à un riche, mais il est aisé de compenser ce handicap par un désir fort pour l’une de celles-là, et de réveiller très facilement l’utopie romantique qui dort en chacune d’entre elles.

L’insécurité juridique est telle qu’il faut vraiment vous poser la question d’avoir des enfants ou non. Aucun idéalisme ne pouvant survivre à la machine de répression étatique actuelle. A cause de cette dernière, vous pourrez perdre votre progéniture, votre famille, vos revenus, votre maison, votre assise sociale. Et à la fin, je peux vous dire que vous serez guéri de toutes vos anciennes illusions, quelle qu’ait été la force du sentiment que vous pu ressentir au cours d’une rencontre.

Je ne vous ai pas parlé du désir des femmes à bon escient. Les femmes n’aiment pas. Elles aiment être aimées. Et la force de votre désir, votre détermination, convaincra la très grande majorité d’entre elles. Encore faut-il que vous soyez animé par ce désir, ou bien que vous ayez acquis une stature sociale prompte à vous mettre, de facto, sur un piédestal à leurs yeux.

En guise de conclusion

L’attirance passionnelle pour une femme est un bien rare et précieux, que vous devez apprendre à ménager. Malgré ce sentiment, peut-être n’êtes vous pas faits pour vivre avec elle. Peut-être votre passé et/ou le sien, votre manque d’éducation/le sien, vous entravent à ce point que la vie commune soit impossible. Qu’importe. Ce constat signifie que vous allez souffrir et que vous souffrirez d’autant moins que vous mettrez un terme rapide à cette relation. Une vie à deux viable, se passe bien. C’est idiot de le dire ainsi, mais il faut le répéter : les couples qui réussissent ensemble sur la longueur s’accordent. Quand vous entendez l’un de ceux-là vous affirmer qu’il n’y a pas de relations sans conflit, il est surtout en train de vous expliquer qu’il a réussi à les dépasser. Rester dans la dispute n’est pas viable et il y a bien des femmes pleines de qualités avec qui vous pourrez construire sur du roc, si vous ne vous êtes pas brûlé les ailes avant. Car si votre désir a été réduit à néant suite à de trop grandes difficultés durant une relation chaotique, aucune femme ne pourra plus vous émoustiller, excepté pour le sexe, ce qui vous conduira à une abstinence forcée pour espérer vivre de manière équilibrée et décente. Je vous souhaite plutôt de préserver en vous, cette flamme qui vous vient de votre maman, et de la déclarer à une gazelle qui ne l’éteindra pas, parce qu’elle en vaudra le coup.

Voilà les paroles que je n’ai pas reçues, qui m’auraient bien profité et qui je l’espère, serviront à l’un de mes lecteurs ou à un de ses enfants. 

4 Commentaires

  1. Ping de Zirkon de sexe male:

    Oh Durendal. Tu touches mon coeur. Tu donnes du sens au chemin que je mène. Merci à toi.

  2. Ping de Aquila de sexe male:

    C'est l'esprit romain qui a fait la France. Elle n'existait pas avant Rome; c'était juste un amalgame de peuples refusant toute union. C'est les Francs qui ont rassemblé les éléments épars de Rome pour en faire un pays, dont le facteur unifiant était la chrétienté. Rome a été chrétienne, mais pas seulement. Le projet Français c’est Rome, la chrétienté est une modalité; certes essentielle historiquement, mais l’esprit français peut survivre à l’effondrement du christianisme, s’il se reconnecte avec Rome, dans toute ses contradictions, y compris avec son paganisme, paganisme qui était rempli de raison grecque, loin du barbarisme primaire. Francs qui ont rassemblé ces gallo-romains et qui se sont convertis à la religion chrétienne. Une nation, c'est une intention. Refuser cette intention primordiale qui a causée sa formation, c'est détruire ce qui peut faire tenir ensemble le peuple français (et je parle ici des blancs autochtones!). La France, c'est l'éternelle continuatrice de l'empire romain. Si la France disparaît, c'est parce que les français autochtones refusent de comprendre que ce qui les lie, c'est la volonté de "refaire l'empire romain". 

    • Ping de Léonidas Durandal:

      Cela fait quand même beaucoup d’espérances dans votre raisonnement. Elminer le catholicisme qui est le sous-bassement intellectuel de tout Français même à son corps défendant, même devenu fou. Se recentrer sur un paganisme qui est une régression spirituelle par rapport au catholicisme (il n’y a qu’à songer à la nécessité du sacrifice dans le paganisme, de la violence mimétique etc…). Retrouver une Rome qui s’était elle-même perdue depuis for longtemps à Rome et qui vivait depuis des centaines d’années sur ses acquis avant de s’effondrer (alors que la Gaulle commençait à se romaniser, Rome commençait sa longue descente en enfer). Accepter ce liant barbare franc (comment ce faire d’ailleurs sans le christianisme qui a fait le lien entre Rome et les barbares), qui est une régression pour notre époque (si elle n’a jamais été un progrès pour nous).

      Si je songe à un élément fort, une mythologie originelle assez puissante pour faire naître du vivant à partir du mort, je ne vois que Jésus pour réaliser un tel exploit. Sinon, ce sera la régression socialiste, à la sauce confucianiste/bouddhiste. C’est le seul paganisme qui a un tout petit peu de tenue intellectuelle face au catholicisme, ou le socialisme islamique.

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.