Accueil » Domination féminine » Esclave
AIMELES Antiféminisme

Esclave L’indépendance des femmes, c’est l’esclavage des hommes

Publié le 18 août 2021 par Léonidas Durandal à 14 h 44 min

sa place pleine et entière pour pouvoir prendre la sienne. Sinon génère-t-il une indistinction qui ne profite à personne, tout comme l’homme/le père qui renonce à exercer une légitime autorité dans sa famille.

 

Sortons de l’esclavage

L’homme privé de compensations légales symboliques et exploité, dégénère. Il n’est plus un partenaire viable. La société entre alors en décadence. Enfin, cette situation ne bénéficie à personne, puisque la toute puissance féminine finit immanquablement par s’affronter à la réalité. Elle est inopérante à fabriquer une altérité productive et fait rentrer la société entière dans une sorte de délire.  

En allant contre leur nature, hommes et femmes, loin de se libérer, se sont fabriqués des chaînes toujours plus épaisses. L’indépendance des uns et des autres n’est qu’un leurre. Elles se conquiert par la réapparition d’esclaves et la dégénérescence morale des maîtres femelles. Au mieux pouvons-nous viser à l’autonomie, c’est à dire agir dans un cadre qui nous dépasse, et travailler au changement de ce cadre. Il n’y a pas de progrès dans l’esclavage des hommes ou des femmes. Il n’y en aura jamais.

Laisser un commentaire

Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

-

Votre sexe SVP :

-

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.