Accueil » La pieuvre féministe » Femen : la France n’est pas la poubelle de l’Ukraine
AIMELES Antiféminisme

Femen : la France n’est pas la poubelle de l’Ukraine

Publié le 25 septembre 2012 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

également une démocratie. Si, une démocratie comme la nôtre, devient terre d’accueil pour les délinquantes d’autres démocratie, qu’avons-nous à penser de notre système ? Régulièrement la France a été condamnée devant la CEDH pour ses conditions de détentions, ou de gardes à vue. Pourtant nous exigeons toujours de pouvoir juger nos criminels en fuite. Il doit en être de même pour l’Ukraine. Nous ne sommes pas assez irréprochables pour donner systématiquement des leçons au monde entier. Il est temps de renvoyer dans leur pays, celles qui sont venues chez nous en toute illégalité, qui amènent le désordre sans vouloir changer le monde d’où elles viennent. Leurs vies ne sont pas menacées, alors qu’elles mûrissent leur combat en prison pour connaître le vrai prix de la responsabilité. Il est trop facile d’être libre sans être responsable.

Un bref descriptif de nos ennemies fémens en France :

 charlotte-saliou

Charlotte Saliou : 39 ans, artiste en devenir, fait le lien avec le milieu des arts et du spectacle.

 

chevtchenko

Inna chevtchenko, aurait 21 ans, provient de la cellule originelle ukrainienne des fémens, activiste anti-religion, chargée de se servir de la France comme d’un pays de redéploiement pour les actions internationales plus risquées.

 

Darina-Al-Joundi

 

 

Darina Al Joundi, actrice, 44 ans, émigrée du Liban. Présentée comme une tête pensante du groupe.
Eloïse Bouton, 29 ans, en lien avec les milieux journalistiques de gauche,favorise la communication à l’international

Safia-Lebdi-copie-1

 

Safia Lebdi, 38 ans, la beurette de service, chargée de faire le lien avec les politiques. A fricoté avec le Front de gauche avant de s’engager sur une liste écologique. Elle a participé à la création de « ni putes, ni soumises » puis n’a pas hésité à faire voler l’association lors de la participation de Fadéla Amara au gouvernement de monsieur Fillon.

 

 

 

84 Commentaires