Accueil » Hommes et femmes alliés » Une femme vous explique les femmes : conversations sur Youtube.
Antiféminisme Aimeles

Une femme vous explique les femmes : conversations sur Youtube.

Publié le 23 janvier 2014 par Léonidas Durandal à 21 h 33 min

Isabelle suit depuis un bon moment mes vidéos. Du côté Chrétien de la force, elle répond ici à Ophélie S,  jeune étudiante qui développe tous les clichés possibles et imaginables sur la femme moderne (indépendance, travail, viol, oppression…). Voici un point de vue qui a le mérite de la clarté :

A  Ophélie .S
Ah le viol ! T’ en remets une couche ? Le viol est l’obsession typique des sociétés féminisées qui crèvent du manque de puissance masculine.

C’est  les petites Scarlett O Hara capricieuses qui attendent en secret (surtout pas dévoiler ce qu’il y a au fond d’elles , ce serait tuer le politiquement correct puant) leur Clark Gable qui vont les remettre droit sur les rails, les attraper solidement, les jeter sur le lit avec fougue (sans s’occuper de ce qu’elles pensent ou pensent pas ) et les faire JOUIR. Je mets ce mot en gros puisque toi et ta copine ne parlaient que de ‘plaisir’.Viol

Et bien justement , parlons en du plaisir au féminin.  On pourra faire tout les discours qu’on voudra et les imprimer dans « Elle » ou « Questions de femmes », les torchons qui se feuillettent dans les salles d’attente, ignorer volontairement que le plaisir féminin est intrinsèquement soumis au désir masculin (plus fort , plus intense et surtout plus concret), c’est passer à côté de ce plaisir. Ignorer que la femme est biologiquement et psychologiquement faite pour être désirée et se soumettre aux désirs de l’homme (à son regard insistant, ses gestes , ses audaces) c’est passer à côté du plaisir en lui-même . Il y a dans la soumission féminine quelque chose de profondément orgasmique .

En empêchant l’homme de désirer, d’être vigoureux  et ferme dans son désir en allant jusqu’au bout de celui-ci ( ACTE et non pas des conneries de communication à n’en plus finir dont la femme se fout .. elle parle assez comme ça … si c’est pour que l’homme l’imite !) , on frustre à la fois l’homme et la femme.
Combien de femmes se plaignent de nos jours que leurs hommes ne sont plus virils ? Bien évidemment , s’ils n’ont plus le droit de désirer sans demander la permission ( soumission masculine .. le tue l’amour par excellence), il n’est rien d’étonnant à ce qu’ils perdent toute masculinité.
Il n’est pas un discours féministe qui ne soit empreint de cette frustration sexuelle typique d’une société émasculée, pas un discours qui ne tourne pas autour du ‘harcèlement sexuel‘, du ‘viol‘ et de tous leurs fantasmes de harpies frustrées .  « Les hommes ME harcèlent .. ils ME draguent  , ils ME désirent ..MOI MOI MOI MOI MOI. » Elles voient dans tous les hommes qu’elles ne cessent de castrer un potentiel ‘prédateur’ … à croire qu’elles prennent leurs désirs pour des réalités !!!!!
Sans compter les femmes qui ouvrent le cahier des doléances lors des talks shows télévisés : « mon mari est comme ci, il fait ça, il fait pas ci, il devrait pas faire ça, il veut pas de moi, il veut trop de moi, il est pas assez viril…il est trop dominant…il l’est pas assez  et je suis malheureuse avec lui et malheureuse sans lui …et gna gna gni et gna gna gna »

STOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOP !!!!!

Voilà ce qu’est une société dominée en masse par des femmes : un tissu de contradictions et de frustrations , de mensonges et d’hypocrisie.
Si l’homme croit satisfaire la femme en étant constamment à l’écoute des aspirations contradictoires de celle-ci , il a tout faux sur toute la ligne.
Il a pas fini d’en baver… et elle aussi !!!

FIN

Contradiction féminine

Retrouvez le blog de M Sani ici.

 

Pour recevoir l'infocourriel mensuel

Dernière étape : Cliquez sur le courrier qui va vous être envoyé pour valider votre inscription

18 Commentaires

  1. Commentaire de Léonidas Durandal:

    « Les mâles allemands sont-ils des couilles molles ? », RFI du 04/02/2012.

    J’ai cru mourir de rire en lisant une des commentatrices avides d’être désirées :

    (après avoir énuméré les manques de virilité de son ex-petit ami allemand) :
    Néanmoins, nous nous entendions parfaitement. Il était aimant, attentionné, tendre, honnête, fiable et je peux lui faire entièrement confiance. Il est aujourd’hui mon meilleur ami.

     

     

  2. Commentaire de kasimar:

    « Pourquoi les filles s’occupent uniquement des problèmes des filles, et pas de tout le monde ? « Tu viens de poser l’énigme du siècle Emily :)Plus sérieusement, je ne sais pas s’il y a unquement des filles qui s’occupent des problèmes de filles, mais il y a une tendance à la misandrie dans nos sociétés contemporaines, il y a beaucoup plus d’hommes misandres que vous ne le croyez. Certains me disent que les relations entre filles sont pires, je veux bien mais dans quel sens ? Il y a autant de traitres à leur frère/soeur de sexe des deux côtés. Des femmes misogyne ça existe aussi, mais on en parle beaucoup moins à cause du bruit médiatique.Bref, les femmes voient leur propre intérêts, je pense qu’il n’y a pas de défauts typiquement masculins ou féminins contrairement à ce que l’on essaie de nous faire croire.

  3. Commentaire de Emily:

    Désolée pour le flood mais finalement j’ai décidé de répondre. Alors, faut arrêter de penser là. Je ne vais pas raconter ma vie, d’autant qu’au vu de la tournure des choses, j’ai peur qu’on vienne mettre les menottes aux poignets de mon ex, qui non, ne m’a pas violée. Je ne sais pas où est-ce que j’ai pu laisser entendre ça, il y a des milliers de raisons pour que ça ne marche pas, pourquoi le viol ? Direct. C’est brutal quand même.Pis ça avait été le cas, je sais où parler, merci quand même.Par contre j’ai un ami (notez le masculin) qui lui, oui. J’aimerais bien comprendre pourquoi, tout le monde semble n’en avoir rien à faire ? Pourquoi les filles s’occupent uniquement des problèmes des filles, et pas de tout le monde ? Tu luttes contre le viol, c’est bien, mais pourquoi seulement sur une catégorie de personne ? Là je rejoins Kasimar, je suis désolée mais au lieu de taper sur les autres s’unir contre les violences tout court ne serait-il pas plus pertinent ?Enfin bref. Sinon ben oui forcément du coup j’ai des clichés contre les féministes. Tu fais que les renforcer.Pis pour anecdote, la dernière fois que je me suis intéressée à un de leur combat, c’était quand elles ont fait supprimer une pub pour du fromage (?) et fait disparaître le mademoiselle des formulaires administratif….C’est complètement débile !Pff, de vraies héroïnes.  

    • Commentaire de observateur:

      Pourquoi les filles s’occupent uniquement des problèmes des filles, et pas de tout le monde ?

      Je pense que vous devriez passer un peu de temps à essayer de comprendre les différences entre hommes et femmes.

      Il semblerait que les hommes défendent plutôt les deux structures sociales extrêmes (les individus ou la société toute entière sans discrimination entre les individus) alors que les femmes défendent plutôt les groupes intermédiaires : leur famille, leur communauté, le groupe des gens du même sexe qu’elle,…

  4. Commentaire de Emily:

    Mais, what ??? 

  5. Commentaire de kasimar:

    @Leonidas Et après c’est nous les extrémistes; ct’euh blague !

  6. Commentaire de kasimar:

    @plume Et les violences à l’encontre des hommes qu’en faites-vous ? Elles ne font pas échos aux médias contrairement aux violences que subissent les hommes et qui est encore et toujours taboue. Ca ne marche plus vos petites pirouettes sophistiques.Vous êtes vous-même un danger et ne vous inquiétez pas les gens commencent à comprendre l’enfumage que toi et tes acolytes leur avez fait. Le jour où la guillotine serait à plein régime, je me délecterais de voir ta petite tête de kapo rouler dans le sol.

  7. Commentaire de plume:

    Emily, j’ai le sentiment que tu as été violée par ton ancien compagnon… Forcer même une fois une personne c’est du viol ! Je te renvoie vers le blog de Muriel Salmona qui est une psychiatre spécialisée sur la question du viol et qui ELLE effectue des thèses extrêmement solides ! http://memoiretraumatique.org/ Et je pense que tu as aussi des clichés sur les féministes, les féministes sont pour l’égalité entre les hommes et les femmes et elles dénoncent les violences faites contre les femmes qui sont malheureusement encore trop présentes. Environ 20% des femmes françaises vivent une tentative de viol dans leur vie. C’est un problème de santé publique, et ce type de site est un réel danger pour la société !

    • Commentaire de Léonidas Durandal:

      Mais quel blabla. C’est pas possible un tel formatage. On dirait une péruche qui récite du Beauvoir. Et user de votre cerveau, faire face à des idées différentes ? Jamais ?

  8. Commentaire de kasimar:

    Vous semblez avoir encore des valeurs ce qui est assez rare de nos jours si vous êtes ce que vous écrivez, du moins je l’espère. Vous avez raison d’exprimer votre contradiction c’est ce qu’il faut faire, être d’accord sur tout est pour moi la définition du fascisme. Par contre ce que vous dites est vrai, néanmoins, les femmes dans leur ensemble veulent les deux : un mec qui soit affectueux et qui assure au lit. Or la virilité étant de plus en plus réprimé dans notre charmante société moderne en faisant croire aux femmes qu’un individu métrosexuel est le seul à pouvoir donner de la tendresse et de l’affection ou encore à inciter voire forcer l’homme à se substituer à sa femme laquelle adopte une posture à tendance masculine , il est de plus en plus difficile d’être suffisamment masculin pour un homme et par conséquent satisfaire de l’amour que l’on éprouve pour une femme. La vie à deux ne se résume pas uniquement au romantisme, sinon ça finit forcément par des aventures extraconjugual de l’un ou l’autre des partenaires.

  9. Commentaire de Emily:

    C’est marrant j’ai fait exactement le chemin inverse, et j’ai du plaisir que quand on est tendre. Ce qui m’a fortement étonnée. Sinon au mieux, la majorité du temps je sens rien, au pire, j’ai mal. Après ça m’est pas arrivé souvent de croisé un homme qui force, vu que je dis quasi jamais non.à part ça, je pense qu’il serait mieux d’éviter d’écouter quelqu’un qui cite Clark Gable et Scarlett. .

    • Commentaire de Sani Dessinateur:

      La domination sexuelle n’induit pas l’absence de tendresse, vous confondez les deux.

    • Commentaire de Léonidas Durandal:

      Je pense que vous devriez songer à être sérieuse dans votre vie pour avoir du plaisir.

      • Commentaire de Emily:

        Qu’on soit d’accord, quand je dis que je refuse rarement mes faveurs, je parle de mon couple hein.N’imaginez pas que je saute sur tout ce qui bouge. J’ai déjà tenté ça n’a pas duré, c’est vraiment pas mon truc. Je suis bien mieux en couple avec un homme (que j’adore, soi dit en passant). Le fait que je sache que j’ai fait le chemin inverse à ce que vous dites, c’était pour mon premier couple, ça se passait assez mal. Pourtant c’était quelqu’un de très romantique, en façade.@Sani, peut-être. Après pour moi tendresse et domination vont mal ensemble. Après, il est possible que je me trompe, je ne dis pas le contraire.Je n’aime pas être dominée, je déteste encore plus dominer je crois.  @Kasimar, ah mais je les laisse s’exprimer, je ne suis pas d’accord, c’est tout. Je ne pense pas que toutes les filles aiment se faire attraper solidement. Pas parce que c’est des filles, mais parce que tout dépend du caractère de chacun, et du vécu.  Autant je suis d’accord pour dire que les hommes et les femmes sont différents et complémentaires, autant je pense qu’il y a tout un passif qui fait que chaque personne est différente, et ça, il faut en tenir compte.  C’est un reproche que je fais aussi aux féministes, leur manie de catégoriser les hommes (en mal, en plus) et accumuler cliché sur cliché,  m’énerve au plus haut point.

        • Commentaire de Alexandre:

          @Emily Commentaire apaisé et pertinent de la part d’une femme, ça fait plaisir. Effectivement au delà des archetypes il y a les parcours personnels qui nous modèlent eux aussi.

    • Commentaire de kasimar:

      « je pense qu’il serait mieux d’éviter d’écouter quelqu’un qui cite Clark Gable et Scarlett. . » Je pense que même si vous n’êtes pas d’accord avec ces deux personnes il vaudrait mieux les laisser s’exprimer c’est celà la liberté d’opinion. Le cas échéant, dites-nous pourquoi vous n’êtes pas d’accord avec ces gens-là.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Pour recevoir l'infocourriel mensuel

    Dernière étape : Cliquez sur le courrier qui va vous être envoyé pour valider votre inscription