Accueil » Les avortoirs » Fidelis Santé, une mutuelle contre l’avortement
Antiféminisme Aimeles

Fidelis Santé, une mutuelle contre l’avortement

Publié le 8 février 2012 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

Fidelis Santé est une mutuelle qui ne rembourse ni contraceptions, ni avortements, mais favorise les familles nombreuses. Son fondateur et directeur, Samuel Potier, répond à ce que certains taxent de « dérive communautariste » ou d’« atteinte aux droits des femmes », allant jusqu’à remettre en cause la légalité de sa démarche.

 

la suite sur “Famille Chrétienne

4 Commentaires

  1. Commentaire de Léonidas Durandal:

    Deux mutuelles d’enseignants veulent défendre le droit des femmes en matière de contraception et d’IVG :

    IVG

    http://tempsreel.nouvelobs.com//societe/20111006.OBS1842/ivg-contraception-l-appel-pour-la-sante-des-femmes.html

    La notion de santé publique s’étend désormais à l’IVG. Les hommes payent des cotisations pour voir leurs enfants se faire tuer sans avoir le droit d’opposer un quelconque veto. 1968, tes jolis monstres ont prospéré.

  2. Commentaire de Jonathan:

    Les féministes récupèrent malhonnêtement l’avortement, systématiquement à des fins strictement égoïstes. Les bébés sont instrumentalisés ici, évoqués comme on évoque des biens matériels, des meubles qui dérangent à un certain moment et qui satisfont à un autre. Ils sont également utilisés comme des armes contre les pères divorcés. Les bébés ne sont ici que des propriétés exclusivement féminines, que les femmes estiment naturelles, dûes. Les débats sur l’avortement sont très représentatifs de l’égocentrisme et du narcissisme des féministes. Non seulement les bébés ne sont rien, mais en plus les pères sont ignorés, ou, le peu de fois dont on en parle, réduits à des intrus ou des bourreaux, à un tel point qu’on fait systématiquement comme s’ils ne méritaient même pas leur place au sein de la famille qu’ils ont aidé à construire. Ce qu’il est à retirer de tout cela, c’est que tout le monde n’est personne, sauf les femmes, toujours mises au centre, comme des êtres supérieurs. C’est pitoyable.

    Laisser un commentaire

    Ne laissez votre courriel que si vous voulez que votre gravatar soit affiché

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.