Accueil » Moyens déloyaux » (Vidéo) Il n’y a aucune discrimination envers les femmes, ni statistique, ni d’aucune autre espèce
Antiféminisme Aimeles

(Vidéo) Il n’y a aucune discrimination envers les femmes, ni statistique, ni d’aucune autre espèce

Publié le 26 octobre 2012 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

Si la vidéo Rutube a été désactivée, essayez du côté de Dailymotion :

Les discriminations salariales n'existent pas… par LeonidasDD

Si les deux liens précédents ne sont plus en service, essayez sur Youtube :

Pour recevoir l'infocourriel mensuel

Dernière étape : Cliquez sur le courrier qui va vous être envoyé pour valider votre inscription

93 Commentaires

  1. Commentaire de Léonidas Durandal:

    « Grandes écoles : un emploi quasi assuré pour les diplômés. Enfin, surtout pour les hommes », L’Obs du 20/06/2018.

    Cette journaliste croit vraiment pouvoir faire culpabiliser les hommes à cause du choix des femmes d’avoir des enfants à la sortie de leurs études ? Pathétique.

  2. Commentaire de apocalypse@selonybarthes.com:

     

    Ma parole mais ce n’est pas politiquement correct tout ceci. Pour savoir si les chiffres sont exacts il faut les soumettre à l’équipe de Nyssen ou aux facts checkeurs de libé chargés de dire le « vrai », le « bien », le « beau ».

    POSITION OFFICIELLE : Les femmes font une double journée de travail, en étant payé moins que les hommes. Leur charge mentale est ENOOOORME sans compter les agressions qu’elles subissent au quotidien.

    POSITION POLITIQUEMENT INCORRECTE : Les femmes s’investissent moins dans le travail et sont moins payées car elles font moins d’heures ou accèdent moins aux responsabilités. Elles s’investissent également moins dans leur famille  et les taux de natalité chutent, les taux de familles monoparentales explosent, le niveau scolaire baisse, le QI moyen baisse, la france décline.

    SOLUTION OFFICIELLE : Plus de féminisme, plus de femmes au pouvoir, plus de start-up.

    SOLUTION OFFICIEUSE : Attendre la  prochaine guerre ou catastrophe.

     

    Bad times create strong men

    Strong men create good time

    Good time create weak men

    Weak men create bad time

     

     

     

  3. Commentaire de Léonidas Durandal:

    « Double charge, les mensonges féministes démontés », MPI du 18/06/2018.

    Si ces chiffres sont exacts, la libération de la femme s’est traduite par un esclavage accru des hommes, mais aussi par une augmentation de la charge de travail des femmes. Le ridicule de notre société dite libérée.

    • Commentaire de Manuela:

      Et les enfants qui sont des boulets pour les parents…

    • Commentaire de Ir-Ahmõn:

      Tout à fait. La libération de la femme n’a fait que déréguler la société, ainsi qu’une énorme régression des droits des hommes. Augmentation de la criminalité, du chômage, de la solitude, du célibat, de la pollution et de l’exploitation des ressources humaines et naturelles par la mise en place de la société de consommation etc. Les méfaits sont vraiment nombreux.

      Et pourtant devant ce fait avéré, la plupart des hommes continuent de faire la sourde oreille, tellement anesthésiés par l’ideoligie dominante et leur perméabilité aux femmes.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Pour recevoir l'infocourriel mensuel

    Dernière étape : Cliquez sur le courrier qui va vous être envoyé pour valider votre inscription