Accueil » Art » (Série TV) La paternité déchue dans Angel
AIMELES Antiféminisme

(Série TV) La paternité déchue dans Angel

Publié le 20 avril 2016 par Léonidas Durandal à 16 h 11 min

le cycle de Dune).

 

Le fils d’Angel

Pour ceux qui se perdraient en chemin, voici un petit arbre généalogique de Connor, le fils naturel d’Angel :

filiation coonor

 

Connor est le fruit des ébats mal contrôlés d’Angel, d’un vampire à qui il a été redonné une âme pour le punir de toutes les souffrances infligées aux autres par le passé, et de Darla, une femme vampire experte dans l’art de faire souffrir ses victimes :

1bis

Papa et maman ne s’entendent pas, même s’ils s’attirent mutuellement. Après des années de séparation, quand maman s’aperçoit que papa a une âme, dégoûtée, elle essaye de le transpercer. En réponse, il la chasse de la ville :

2bis

 

Mais maman revient grosse comme une baudruche. Elle a fait un enfant dans le dos à papa tandis qu’entre vampire, ce n’est pas très habituel :

3bis

 

Les retrouvailles sont chaleureuses. Darla cherche à se faire battre. Et Angel l’exhausse pleinement :

4

 

En fait, cet enfant a tout changé. Elle est bouleversée. Pour la première fois de sa très longue vie de vampire, elle sent une âme en elle, et cette souffrance lui est insupportable, raison pour laquelle elle a cherché à éliminer l’enfant, et n’y arrivant pas, a voulu se faire liquider par Angel :

5

 

Ce premier bon fruit de son existence, Darla ne veut pas le perdre. Seulement l’enfant se meurt. Elle s’offre donc en holocauste pour le sauver :

7

 

Alors que la mère a été réduite en poussière, l’enfant apparaît sur le pavé. La maman morte en couche, son père devient son unique protecteur :

8

 

 

Mais Holtz l’ennemi juré d’Angélus est là :

9

 

Petit retour en arrière :

Lorsqu’Angel n’était pas encore doté d’une âme, il s’appelait Angélus. Il a tué la famille de Holtz au complet et a transformé la petite dernière en vampire :

z holtz filleb

 

Holtz a été obligé de tuer sa fille de ses propres mains :

z holtz fille

Inutile de dire que depuis ce temps là, il poursuit son bourreau sans répit à travers le temps, les lieux et les âges.

Reprise du récit :

Cependant, devant l’enfant, Holtz fait preuve de compassion, il laisse Angel s’enfuir :

10

 

Il n’a pas renoncé à sa vengeance. Il mûrit un autre plan. Pendant ce temps, Angel joue au père moderne :

 

11

 

Pour compléter le tableau idyllique, il a retrouvé une nouvelle compagne :

12

 

Mais Wesley, son ami de toujours, est terrifié par l’idée qu’Angélus reprenne le dessus sur Angel et tue l’enfant :

13

 

Alors, il décide de l’enlever. L’enfant vivra dans un milieu « safe » :

14

 

C’est sans compter sur Holtz qui le piège par l’intermédiaire de sa compagne qui se fait passer pour une femme battue :

 

15

 

L’ennemi juré d’Angel a récupéré l’enfant et décide de partir en Utah, un Etat des USA réputé pour sa tranquillité et ses moeurs religieuses mormons.

Mais Angel rattrape le petit chenapan. Ils se retrouvent tous coincés entre avocats maléfiques, père naturel à vif et beau-père légèrement mono-maniaque.

16

 

 

Holtz s’échappe dans une autre dimension au désespoir de tous :

18

 

 

Papa est légèrement vénère de la confiance douteuse de ses amis. Angel tente d’étrangler Wesley à l’hôpital :

19

 

Il se retrouve devant le berceau vide. Le bonheur s’est enfui :

20

 

Et voilà-t-y pas que, quelques épisodes plus tard, son fiston fait sa réapparition dans notre dimension. Le temps s’y écoulait différemment. Il est désormais âgé, et surnommé le destructeur :

21

Son père doit rapidement le mettre au pas car Holtz l’a élevé dans la haine de son père naturel :

23

 

Mais le gamin ne s’en laisse pas compter. « >

Lire la suite

Un commentaire

  1. Ping de gastirad39:

    Fête des Cons

    Dimanche 19 Juin, n’oubliez pas de fêter les Cons de votre entourage !

    C’est en effet le jour de leur fêêête ! C’est le moment de féliciter tous ces mecs devenus papas, plus ou moins malgré eux dans nos sociétés féministes avancées.

    Le moment de leur rappeler qu’en procréant, ils ont abdiqué tout droit sur leur progéniture, au sein d’une Femmille où ils ne sont plus rien.  L’heureux jour de la naissance de leur rejeton ou de leur rejetonne,  ils se sont engagés à travailler à vie pour leur descendance :

    -à financer sa vie, même au delà de  35 ans s’il poursuit ses études ou s’il- elle est handicapée. Par contre le père n’a aucun droit de correction (la fessée quelle horreur, surtout administrée par un mec). Seuls les reproches polis sont de mise.

    – à soutenir leur mère, sans aucune contrepartie. Ils doivent même oublier  qu’ils n’ont pas le droit de vérifier si cette descendance est bien la leur et qu’en fait seule la parole de la mère compte sur ce sujet.

    – à  garantir l’indépendance de toutes et tous. Et d’abord de leur épouse qui de toute façon ne leur doit rien. Bien entendu, les enfants ont des droits garantis par l’Etat Féministe et leur père n’a que des devoirs.

    -à adorer la Mère de ses enfants  quelque soit son attitude. Elle a le droit de l’humilier par des mensonges mêmes publics, de le jeter en prison par de fausses plaintes (violences conjugales), de le priver de ses enfants tout en percevant son argent …

    J’en passe et j’en oublie…

    Donc Dimanche prochain, n’oublions pas de rappeler aux CONS leurs engagements et aussi de courber l’échine devant l’Etre Supérieur qui a su les maintenir dans la Servitude : LA FEMME !

     

    Et que les CONS n’oublient pas ! Ils doivent paraître Cons Plaisants, Cons Tribuables, Cons Currents et surtout Cons Tents !