Accueil » Art » (Série TV) La paternité déchue dans Angel
AIMELES Antiféminisme

(Série TV) La paternité déchue dans Angel

Publié le 20 avril 2016 par Léonidas Durandal à 16 h 11 min

ne sont là. Il se sent vide et accuse aussi son père de l’avoir laissé à son beau-père, de n’avoir rien fait pour l’en empêcher. Le coeur des papas divorcés écartés de leurs enfants criera un peu à l’écoute de cette tirade où ils reconnaîtront leur impuissance d’hommes soit disant dominateurs. Angel n’a plus qu’un seul argument à faire valoir auprès de son fils : faire croire à Connor qu’il l’a réellement aimé, même s’il n’a jamais pu le lui prouver durant son enfance. Connor refuse cette idée. Pour lui, comme pour tous les enfants, seules les marques d’attention existent, ce que savent très bien les mères qui privent leurs enfants de la présence d’un père.

Connor est désormais incapable de s’adapter au monde tel qu’il est. Au contraire, pour lui, le monde aurait dû se plier à sa soif de perfection incarnée par Jasmine. Il va donc reprocher à l’ensemble de la planète son imperfection, jusqu’à vouloir la détruire tel un enfant capricieux. Face à cela, son père essaie de lui montrer combien il saura lui faire découvrir la vie et l’aider dans ses épreuves. Mais Connor ne croit plus en rien si ce n’est en la mort. Il veut que ses souffrances cessent. La réalité est trop dure à accepter pour lui. Il décide de se suicider et d’emporter le monde avec lui. Sans rédemption, l’humain est voué à disparaître. Connor attente à ses jours à l’image de Judas Iscariote.

 

La famille traditionnelle en arrière plan

Cependant son père finit par le maîtriser, sauver les gens etc… mais cette fois, après l’avoir laissé fuir, après l’avoir chassé de sa maison, il hésite désormais à le tuer. Finalement, il lui donne une autre chance en le laissant en vie, au milieu d’un père et d’une mère adoptifs aimants, après lui avoir fait oublier son passé. Qui a dit que les progressistes étaient incapables d’évoluer ? La famille traditionnelle redevient le socle inaltérable de l’amour. Connor va pouvoir vivre, et même réapparaître dans la série pour aider son père. Il ne sera plus ce gamin cyclothymique qui détruira tout sur son passage, mais un personnage réellement positif enfin préoccupé par ses proches ainsi que par ses études.

Dans la dernière scène, son dernier mot sera en guise de toast avant de rejoindre la fac « A la famille ! »

Un commentaire

  1. Ping de gastirad39:

    Fête des Cons

    Dimanche 19 Juin, n’oubliez pas de fêter les Cons de votre entourage !

    C’est en effet le jour de leur fêêête ! C’est le moment de féliciter tous ces mecs devenus papas, plus ou moins malgré eux dans nos sociétés féministes avancées.

    Le moment de leur rappeler qu’en procréant, ils ont abdiqué tout droit sur leur progéniture, au sein d’une Femmille où ils ne sont plus rien.  L’heureux jour de la naissance de leur rejeton ou de leur rejetonne,  ils se sont engagés à travailler à vie pour leur descendance :

    -à financer sa vie, même au delà de  35 ans s’il poursuit ses études ou s’il- elle est handicapée. Par contre le père n’a aucun droit de correction (la fessée quelle horreur, surtout administrée par un mec). Seuls les reproches polis sont de mise.

    – à soutenir leur mère, sans aucune contrepartie. Ils doivent même oublier  qu’ils n’ont pas le droit de vérifier si cette descendance est bien la leur et qu’en fait seule la parole de la mère compte sur ce sujet.

    – à  garantir l’indépendance de toutes et tous. Et d’abord de leur épouse qui de toute façon ne leur doit rien. Bien entendu, les enfants ont des droits garantis par l’Etat Féministe et leur père n’a que des devoirs.

    -à adorer la Mère de ses enfants  quelque soit son attitude. Elle a le droit de l’humilier par des mensonges mêmes publics, de le jeter en prison par de fausses plaintes (violences conjugales), de le priver de ses enfants tout en percevant son argent …

    J’en passe et j’en oublie…

    Donc Dimanche prochain, n’oublions pas de rappeler aux CONS leurs engagements et aussi de courber l’échine devant l’Etre Supérieur qui a su les maintenir dans la Servitude : LA FEMME !

     

    Et que les CONS n’oublient pas ! Ils doivent paraître Cons Plaisants, Cons Tribuables, Cons Currents et surtout Cons Tents !