Accueil » Enfance détruite » La prise en otage des enfants français
AIMELES Antiféminisme

La prise en otage des enfants français

Publié le 27 avril 2019 par Léonidas Durandal à 16 h 16 min

défendant une cause, mais personne défendant elle-même la cause. Le marketing de l’enfance ne cesse de progresser.

La notion « d’intérêt de l’enfant » défendue par les plus forts

Je suis toujours méfiant quand j’entends des textes de loi défendre « l’intérêt supérieur de l’enfant ». L’intérêt de l’enfant est clair, c’est l’entente de ses parents, qu’ils ne divorcent pas, et si un tel malheur devait arriver, qu’il continue à voir son père, d’être guidé à travers les débuts de son existence, qu’il fasse des expériences aussi et prenne, progressivement des risques.

Or la prise en compte de situations dites exceptionnelles dans la loi, aboutit toujours à des décisions contraires concernant cet intérêt de l’enfant. Les infanticides par avortement sont devenus un droit inaliénable de la femme, au nom de situations artificiellement dramatisées. Les divorces se sont généralisés pour éviter les disputes, pour quel résultat ! En cas de divorce, les liens sont durablement altérés avec les pères, parce qu’il n’est pas possible de leur demander n’importe quoi dans n’importe quelles conditions. Et l’intérêt de l’enfant ne s’y retrouve plus. La prise en compte de la particularité de l’élève a abouti à son abandon par le système scolaire. Quant à la politique, elle n’existe plus quand des enfants la défendent et notre avenir est auguré.

Les adultes se servent souvent de l’intérêt de l’enfant pour agir contre leurs enfants, et se soustraire à leurs responsabilités, car ils parlent en son nom et que lui l’enfant, ne peut réellement parler dans le sien propre.

Les pères répudiés qui se placent dans cette optique, me font le même effet. Tout comme ceux qui défendent l’égalité d’avec les mères. Ils n’ont pas compris, ils ne veulent pas comprendre que toutes ces valeurs mises en étendard de notre civilisation ne sont que des mensonges. Le concept d’égalité protège la jalousie d’individus qui ne supportent pas les différences. L’intérêt de l’enfant protège le pouvoir de mères abusives qui entendent agir comme bon leur semble grâce à la loi. Tous s’évertuent à détruire ce qu’ils disent vouloir protéger pour légitimer leurs renoncements individuels. Voilà comment la loi maquille le droit du plus fort en légitime défense de l’opprimé. Au jeu de la victime, les hommes et les enfants peuvent se lever tôt s’ils comptent déstabiliser le pouvoir d’une seule femme.

Ainsi, l’intérêt supérieur de l’enfant devrait d’abord se retrouver dans la loi avant d’être une pratique de jurisprudence laissée à la libre appréciation de magistrates plus ou moins perméables aux manipulations, ou à leur propre intérêt, laissées seules face à des mouvements sociaux qui les dépassent. A vouloir empêcher toute injustice individuelle, notre loi les a multipliées. Les grands principes doivent retrouver leur place, et les exceptions aussi. La prise en otage des enfants français pour leur faire faire n’importe quoi, pour nous faire faire n’importe quoi, et plus généralement la prise en otage de nos opinions politiques en France, peut cesser. Mais il faut se battre contre.

Ainsi, nous retrouverons une représentation politique sérieuse en France, le jour où nous serons redevenus moraux, c’est à dire le jour où nous nous questionnerons individuellement, sur les manipulations que nous acceptons, de celles que nous n’acceptons pas. Quand nous serons moins perméables aux femmes. Nous écrirons alors des lois sans mièvrerie, non basées sur des exceptions, ou des manipulations sentimentales qui ont toujours été défendues par des malades mentales. Gageons que ce jour là, nous élirons, sans jalousie, des hommes capables d’assumer le pouvoir et de lui donner des limites, certainement hommes, certainement expérimentés, au-dessus de la moyenne, et non des femmes parce que nous les idéalisons, ou des enfants qui sont censés nous faire honte mais qui flattent surtout des mères délurées.

20 Commentaires

  1. Ping de Cyrus de sexe male:

    Bonsoir M. Durandal, 

    J'espère que vous allez bien. À l'image en exergue en haut de la page d'accueil de votre blog, que faisait Durandal ? Voici ma réponse : Léonidas Durandal se préparait et se prépare toujours à devenir Roi de France.

    Vive le roi Léonidas 1er !

    Cordialement,

    Cyrus

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    "Une jeune youtubeuse de la droite allemande propulsée « égérie anti-Greta Thunberg »" Le Monde du 27/02/2020.

    Le combat entre enfants. Il fallait en arriver là dans notre monde devenu fou. 

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    "#JeSuisMila: ce que révèle le harcèlement d’une ado menacée pour avoir critiqué l’islam" Figaro du 22/01/2020.

    Au nom de la ruche, voilà une jeune fille est clairement entrée dans un débat qui la dépasse complètement. La journaliste voudrait que cette mineure ait un droit à l'oubli, pour préserver sa future liberté. Voilà certainement le même type de journaliste qui ne comprend pas l'anonymat sur internet et qui est prête à sacrifier une partie de notre liberté d'expression pour "protéger" cette jeune. La première éducation qu'elle aurait dû recevoir de ses parents dans notre pays de la grande tolérance, c'est de ne pas apparaître visage reconnaissable et surtout d’intervenir sous pseudo. 

  4. Ping de Léonidas Durandal:

    "À Davos, Greta Thunberg n’est plus seule" Figaro du 21/01/2020.

    Une vraie pub pour Bénéton. Jolie manipulation de pédékirastes qui font croire à des enfants qu'ils sont adultes.

  5. Ping de Léonidas Durandal:

    "L’activisme écologique de Greta Thunberg l’a rendue plus heureuse, estime son père" L'Obs du 30/12/2019.

    Je suis partagé entre la joie qu'une jeune fille ne se suicide pas, et la déception qu'elle puisse nous emmerder à si bon compte. 

  6. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) "Poutine : "Personne ne semble avoir expliqué à Greta que le monde moderne est complexe"" lecridespeuples.fr du 15/10/2019.

    Le boss a parlé 

     

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.