Accueil » Homme féministe » (Vidéo) La stupidité des hommes féministes
Antiféminisme Aimeles

(Vidéo) La stupidité des hommes féministes

Publié le 8 décembre 2012 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

Si le lien n’est pas actif sur Rutube, essayez sur Dailymotion :

La stupidité des hommes féministes par LeonidasDD

Si les deux liens précédents ne sont pas actif, essayez sur Youtube :

18 Commentaires

  1. Commentaire de Léonidas Durandal:

    (Vidéo coub) “Suicide à la jupe”, Durandal du 13/06/2018.

    Comme les femmes ne peuvent plus mettre de jupes…

  2. Commentaire de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) “[Dynamo] Prendre le nom de sa femme Comme Un Homme”, Studio dynamo du 13/04/2018.

    AHAHAH

  3. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “”A vous d’agir contre les violences faites aux femmes””, L’Obs du 25/11/2017.

    Cet homme féministe veut aider des femmes à faire aboutir leurs revendications politiques alors qu’elles viennent tout juste de mettre quelques dizaines de puissants, pour la plupart innocents, à la rue, et qu’elles ont mis une jolie chape de plomb sur toute la société.

    • Commentaire de Pauvreconsentimental:

      La dernière partie de l’interview du président de la République fut consacrée au féminisme anti-homme. Le dictateur soft et le procureur stalinien Plenel transformés  en larves féministes renchérissant violemment sur la fameuse violence subie par les femmes exclusivement. Pas de mention de la violence conjugale féminine envers les hommes. Les hommes peuvent bien mourir, comme les animaux, pour ce président adepte de la chasse et de la corrida.

  4. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “VIDÉO. En plein concert, Drake menace un fan qu’il accuse de harceler des femmes” Express du 16/11/2017.

    Cette star a l’air de protéger son cheptel face à un groupe de filles à hauteur de sa bite. Sur la vidéo, on dirait qu’il est jaloux…

    Faut partager mon frère.

    Peut-être qu’elle est très heureuse de se faire pelotoner. N’enlevons pas ce plaisir aux femmes.

  5. Commentaire de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) “Bistro libertés avec le Professeur Joyeux, intervention de Nicolas Gardère sur l’infanticide par avortement à 1h14”

    L’homme féministe, se met à juger les femmes du plateau, et hors plateau, à les invectiver violemment au nom de la défense du droit des femmes. Que sait-il de la vie de ces femmes, et de leurs blessures cachées. C’est horrible une telle brutalité personnelle au nom de la défense des personnes. Ces préjugés et cette absence de remise en question, typiquement féministes.

  6. Commentaire de Léonidas Durandal:

    Vincent Cespédes se plaint d’avoir été encouplé un peu rapidement avec Sophie Marceau par le magazine “Closer”. Il reproche à la société, sa volonté de vouloir mettre en couple tout le monde…

    Rue89 du 19/07/2014 

    Disons plutôt que si les unions étaient stables, comme par le passé, ce genre de presse ne pourrait pas traiter de ce genre de sujet aussi facilement…

  7. Commentaire de kasimar:

    5ff732f65ef679398d03ba568fcc695c

    Je pensais réellement qu’il y aurait des gens quelque peu lucide sur le site de E et R mais voilà plus d’un an que j’ai connaissance du site et que je poste de temps en temps et force est de constater qu’il y a autant de lobotomisé sur ce site qu’ailleurs. Certains ont même osé traité de moutons les personnes qui sont quasiment d’accord avec Soral sur ce site, sous prétexte qu’eux n’étaient pas d’accord sur certaines choses. Je ne comprends pas d’ailleurs ce que les commentaires de ce site ont de plus que d’autres comme Le Figaro, le Nouvel Obs, et le point bien que ce soit des journaux de propagande du système libéral. 

    Il y a des trolls dans tous les sites à mon avis et E et R n’échappent pas à la règle

    Je cherche justement des vidéos ainsi que des liens qui lui rabatteraient le caquet en moins de deux lorsqu’il affirme des inepties telles que “Les femmes ne peuvent pas faire ce qu’elles veulent dans le bâtiment, l’armée …” s’est il simplement posé la question de savoir si les femmes sont identiques physiquement aux hommes ? D’ailleurs son exemple est très maladroit, puisqu’il ne cite pas le cas des maths (c’est moins vrai en informatique) où les femmes sont très peu représentées. On sent que ce type là s’informe dans des sources qui vont plutôt dans le sens de l’idéologie dominante. 

    Bon en tout cas, j’avais bien raison quand j’affirmais que la réconciliation du moins à l’échelle nationale était impossible, je pense que c’est à nous de faire le ménage parmi les individus qui fréquentent ce site. 

    • Commentaire de Léonidas Durandal:

      dad0bb8416af8cea57475981ff142636

      Il n’y a pas qu’à faire le ménage, mais à convaincre aussi. Ceux que vous appelez des trolls sont seulement des gens “normaux” qui aiment leur normalité, et qui aiment se juger raisonnables.

      Pour le BTP, vous n’avez qu’à le renvoyer à une des nombreuses campagnes de compagnies de BTP pour recruter des femmes :

      http://www.batiactu.com/edito/les-femmes-dans-le-btp—quelle-place-quel-role-qu-25589.php

       

      Et franchement vous pourriez le renvoyer également à ses préjugés sur les gens dans le BTP. Les gens normaux ont horreur de s’apercevoir qu’ils sont des fanatiques en fait. Enfin, si on doit faire un ménage aussi large que vous le préconisez, j’ai bien peur qu’à la fin, nous nous retrouvions à deux. Ce n’est pas le but de ce site. Ici on accepte les gens, même avec leur bêtise, mais surtout pas avec leur mauvaise foi par contre. L’ignorance, oui. Le fanatisme, non.

  8. Commentaire de kasimar:

    En parlant de stupidité d’homme féministe je vais copier coller le commentaire d’un type avec qui je débats sur Egalité et Réconciliation 

    Si je suis ton pauvre ami,mon brave kasiar,cela doit signifier que tu es moins ane que tu ne le parais.C’est bien de compter des pauvres dans tes amis. 
    Ce que tu dis est theorique.En pratique ca n’est pas exactement la meme chose.
    Par exemple cet article certes publié dans le journal de Rothschild au nom humouristique de “liberation” :
    http://www.liberation.fr/vous/0101651501-inegalites-salariales-la-justice-fait-avancer-la-cause-des-femmes
    Et puis ton experience personnelle…tu n’as jamais observé ca autour de toi ?

    Personne ne choisit librement sa vie kasiar,et aujourd’hui encore les hommes ont sans doute plus de liberté de choix d’une profession que les femmes,qui sont en general par la pression sociale plus limitées dans les domaines et dans les ambitions.
    Cependant meme si je ne crois pas qu’une femme doive se voir interdire un certain nombre de postes par la pression sociale si elle demontre les competences,il reste des domaines,l’armée,le batiment par exemple ou elles n’ont pas leur place.Personnellement je n’adhere pas aux theses feministes qui souhaitent une stricte egalité.

    Si tu les traites comme des hommes,tu te soumets a elles et tu te conformes a ce qu’elles pensent de toi.Il suffit de ne pas ceder a leurs provocations et de les remettre si necessaire a leur place calmement.Je ne critique pas l’article en totalité,je critique le fait de la denoncer publiquement comme prostituée avec son nom.C’est un procédé minable.Et cette fille qui n’est rien et n’a aucun pouvoir me meritait pas ca.

    Un certain Ronan source Commentaire : #277107  Il a clairement gobé les mensonges des féministes. J’espère que la modération laissera passer mon message, je lui ai mis des liens beaucoup plus terre à terre que cette propagande

    • Commentaire de Léonidas Durandal:

      dad0bb8416af8cea57475981ff142636

      Au contraire, ce témoignage est très très intéressant !!!! Il dit de manière explicite la stratégie que les hommes ont suivi durant des décennies et qui nous a conduit à la catastrophe. Presque tous les hommes pensent comme ça : il faudrait ignorer les femmes, il faut les remettre à leur place de femme en les ignorant. Ils jugent qu’elles se comportent comme des hommes, parce qu’en fait, ils assimilent “violence” à “masculin”. Ils sont complètement dans la vision maternelle du monde. Mais en ignorant leur pouvoir, ils les ont laissé durant des années faire ce qu’elles désiraient, voter les lois qu’elles désiraient, et détruire la famille. Et les femmes continuent jusqu’à ce que nous admettions leur pouvoir. Et ces hommes imbéciles continuent à dire, ignorons les, elles ne méritent que ça. En fait, ils ont peur de les affronter, ils détournent le régard de certaines femmes plutôt que de les affronter et ils montrent ainsi qu’ils ont leur part de responsabilité dans la catastrophe : ils ont détourné le regard, ils ont tourné le regard vers leur mère, en priant que ça s’arrête. Cela ne s’arrêtera pas. Elles sont en train de finir de détruire notre société.

      Quand je pense qu’il ose écrire “Et cette fille qui n’est rien et n’a aucun pouvoir me meritait pas ca.”

      Le problème de ces gens, c’est le mépris qu’ils ont des femmes. Ils excitent encore plus leur folie en les méprisant. Ils n’ont déjà plus rien d’hommes qui doivent savoir poser des limites.

  9. Commentaire de kasimar:

    Didier

     

    Je ne peux qu’abonder en votre sens. Ayant moi-même été formaté par cette société féminisée et féministe lorsque j’étais plus jeune, j’avais tendance à me comporter comme un ado attardé, je débutais dans la vingtaine.

    Il est en effet difficile de se construire une identité masculine dans une société inconsciemment misandre et ayant tendance à inverser les identités sexuelles. Malgré un frère aîné et un père, j’ai finalement pu remettre  d’un point de vue virilité.

    Il m’est même arrivé de penser que de détruire sa virilité est digne de la religion. Certes la religion interdisant le sexe (sans être marié), l’alccol ainsi que la cigarette, qui sont malheureusement devenu symbolique pour être un homme dans nos sociétés modernes, mais aussi une certaine réussite sociale. 

    Il y a une réelle confusion au sein de notre société qui nous empêche de se construire une identité sexuelle, et ce que je crains le plus est que les plus fragiles d’entre nous ne se rendent pas compte qu’ils tendent à avoir un comportement quelque peu féminin. J’ai mis un peu de temps, mais j’ai fini par m’en apercevoir, car étant jeune, on ne s’en rend pas forcément compte sur le moment, pire on s’en retrouve encouragé. Il m’est arrivé beaucoup de choses négatives dans ma vie, ce qui dans mon malheur, m’a beaucoup aidé à acquérir plus de virilité.

    En revanche je constate que de plus en plus de couple tendent à inverser les rôles traditionnels, dans ma famille par exemple, certains hommes font la popote et de la garderie, l’un mari de ma soeur aînée, l’autre mon cousin aîné qui comme par hasard a perdu son job tandisque sa femme travaille.

    Bref, ce qui est inquiétant comme l’a démontré une de vos vidéos, Leonidas, c’est que d’une façon ou d’une autre, on nous emmène vers l’anti-tradition : homme : popote, gosses et ménage et femmes au boulot.

    Le féminisme n’est pas que jacquetage de Torquemadas New Age, mais il ne faut pas sous estimer les réseaux souterrains qui font tout pour détruire l’homme, de l’éducation en passant par la justice, ainsi que dans le monde du travail. 

    • Commentaire de Léonidas Durandal:

      dad0bb8416af8cea57475981ff142636

      L’un des noeuds cruciaux va être de conserver une identité masculine alors que nous sommes exclus de cette société. Car, ne croyez pas que votre famille soit isolée. Aujourd’hui, dans une majorité de famille, ce sont les hommes dont le boulot est instables. Les femmes sont fonctionnaires, dans les services etc… tandis que les métiers d’hommes disparaissent. Elles ont parasité le système et nous devons rester des hommes malgré tout.

  10. Commentaire de Didier:

    Je crois que Cespedes se trompe complètement par rapport à cette image de l’homme viril dont les générations actuelles souffriraient.

     

    D’abord, comme vous l’avez mentionné et d’autres invités sur le plateau lui ont fait remarqué, il semblerait que les hommes des précédentes générations ne manquaient pas de sensibilité. De plus, virilité et créativité artistique ne sont pas antinomiques, je pense au contraire qu’elles sont souvent reliées.

     

    Ensuite, s’il est vrai que beaucoup d’hommes aujourd’hui ont un problème avec la virilité, il le doivent à une socialisation féministe. Le féminisme est la cause de ce malaise, pas le remède! c’est quand même incroyable cette inversion qu’il fait; c’est pas la première fois que je l’entends dire ça. Je dirais même que plus le féminisme est influent, plus ils deviennent phobiques de la virilité; virilité qui conditionne quand même en grande partie l’identité masculine. C’est un cercle vicieux, qui prétend les libérer.

     

    Pour anecdote je me souviens y’a quelques années quand j’étais pas encore antiféministe (bien que j’en percevais déja un peu une sorte de haine envers l’homme), qu’un type d’Amérique latine installé en France m’a dit pour m’inciter à saisir un objet lourd avec plus de fermeté : “allez vas-y comme un homme”.

    A l’époque, j’avais trouvé cette affirmation bête, machiste, un peu comme Cespedes. Avec le recul et plus d’expérience, je me suis rendu compte que le féminisme dominant dans notre société, avait fait de moi quelqu’un qui n’osait jamais vraiment être viril, comme tant d’autres, non pas par INCAPACITE, mais à par assimilation de ce discours. Ce discours influait très souvent sur mes actes et ma manière de penser.

     

    Je pense que nous avons été nombreux à avoir été conditionnés, avec l’idée qu’il fallait à tous prix se rapprocher du féminin quitte à régresser, pour l’égalité et le respect des femmes. Ces mêmes signes de virilité qu’on nous a appris à rejeter chez nous, il nous faudrait les admirer chez les femmes! c’est dingue. Un peu comme la dégaine de la cinéaste en noir sur le plateau; pendant quelques secondes j’ai cru que c’était un gars (un gars malpoli mais un gars quand même).

     

    Le féminisme qui essaye essentiellement de rapprocher l’homme de la femme, en affaiblissant l’homme sous toutes les formes (psychologiques, physiques etc.), et en virilisant la femme (guenon colérique androgyne etc.); arrive en fait à l’effet inverse. Alors que le féminisme n’a jamais été aussi influent, les rapports hommes/femmes n’ont jamais été aussi mauvais. En mûrissant et en me libérant de cette idéologie, j’ai compris que c’était les différences qui m’attiraient chez l’autre sexe, l’indifférenciation fait de nous des concurrents, alors que les différences font de nous des partenaires.

    • Commentaire de Léonidas Durandal:

      dad0bb8416af8cea57475981ff142636

      Oui, c’est bien dit.

      Quand j’aurai les temps, je voudrais faire une petite vidéo sur René Girard. C’est exactement le processus de la violence mimétique appliquée entre hommes et femmes que vous décrivez. C’est dingue ce que l’humanité peut inventé de rivalités pour se détruire. Le plus terrible avec le féminisme c’est sa façon insidieuse d’agir sur nos bons sentiments, comment ces sentiments qui étaient positifs, la virilité, le désir de protéger, l’amour des femmes, sont salis par le féminisme. Ces sentiments qui devaient servir à nous entraider, servent aujourd’hui à nous détruire. Vincent Cespedes en est l’exemple criant. Et tout cela se cache sous une apparente normalité tandis que moi, je n’en perçois comme une folie furieuse.

      Je suis certain que beaucoup de gens le voient d’ailleurs comme une folie furieuse, à voir les réaction suscitée sur le plateau, mais c’est comme si on avait peur de détruire le bébé avec l’eau du bain, de tuer les femmes en remettant en place les féministes, de tuer notre esprit chevaleresque en nous attanquant à des femmes.

       

      A chaque fois, je me fais une remarque terrible sur les scores que j’obtiens concernant mes vidéos : dès qu’il s’agit d’une femme qui porte le discours antiféministe, les hommes sont beaucoup plus réceptifs, ils sont prêts à se battre. Ils ont du mal à faire confiance à un de leur frère qu’on leur a décrit comme un violent ou dont ils soupçonnent quelque déviance. L’image de l’homme a été si consciencieusement détruite.

       

      Bientôt sur le site, je vais initier une série de modèles masculins. Nous avons besoin de nous reconstruire des images positives d’hommes, et certainement pas d’hommes féministes qui ne sont que des contre-exemples.

    Laisser un commentaire

    Ne laissez votre courriel que si vous voulez que votre gravatar soit affiché

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.