Accueil » Moyens déloyaux » La taxe à la connerie sur les femmes
AIMELES Antiféminisme

La taxe à la connerie sur les femmes

Publié le 5 novembre 2014 par Léonidas Durandal à 10 h 05 min

incultes se répandre dans la société sans que personne ne les conteste. Si nous reprenons à notre compte, les concepts les plus bêtes qui nous viennent des USA ou d’ailleurs (ici, la taxe rose est un concept venu des féministes US), nous ne sommes pas prêt d’améliorer la situation à l’intérieur de nos familles françaises. Vous comme moi, entendrez alors encore longtemps des femmes se plaindre de leur propre connerie. Et vous en resterez bouche bée, culpabilisés. A un niveau politique, des lois absurdes seront votées qui vous priveront toujours plus de vos libertés sans améliorer le moins du monde le fonctionnement de notre société (parité forcée, statut de sous-citoyen de l’homme, propagande d’Etat…). Car le système féminisé en est devenu à ce point incohérent qu’il voudrait aujourd’hui restreindre les libertés individuelles de base sur lesquelles notre société occidentale est assise (liberté d’acheter et de vendre), pour sauvegarder une indépendance fictive des femmes. Ce genre de raisonnement bête ne peut mener qu’à la dictature.

1 « Bercy lance une enquête sur les différences de prix hommes-femmes », Les Echos du 03/11/2014.

2 « La femme, un consommateur comme les autres ? » L’indépendant.fr du 19/03/2012.

3 « La loi du 29 juin 2010 est votée : les hommes sont désormais des sous-citoyens », aimeles.net de juin 2010.

19 Commentaires

  1. Ping de Hancel de sexe male:

    Egalité des sexes. Un bar féministe fait payer les hommes 18% plus cher que les femmes…

    https://www.huffingtonpost.fr/2017/08/09/dans-un-cafe-vegan-australien-les-hommes-paient-leurs-conso-18_a_23071801/

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    « «Taxe rose» : pour une TVA à 0% sur les protections périodiques », Libération du 08/03/2019.

    Parce que la nourriture ou les rasoirs nous sont moins nécessaires ?

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    « Le buzz des Etats-Unis : les start-upeuses ont moins d’actions que les start-upers », Les Echos du 19/09/2018.

    Où les Echos nous expliquent que : soit les femmes ont des projets qui font moins d’argent, soit elles sont incapables de négocier leurs actifs, soit les deux à la fois.

    En somme, connes ou incompétentes, ou les deux à la fois. Ce n’est pas bien les Echos.

     

  4. Ping de Léonidas Durandal:

    « Cherchez (plus) la fille », L’Express du 10/06/2018.

     

    Vendre de la merde à des connasses pour qu’elles puissent s’y identifier. Plan marketing réussi.

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.