Accueil » Domination féminine » La tutelle des femmes sur les hommes aux origines du politiquement correct
AIMELES Antiféminisme

La tutelle des femmes sur les hommes aux origines du politiquement correct

Publié le 8 novembre 2016 par Léonidas Durandal à 16 h 35 min

vidéo sur Rutube ne fonctionne pas, cliquez ici pour l’afficher sur Dailymotion

 

Même, et peut-être surtout, les partis dits d’extrême droite, doivent adhérer à la mythologie de ces dames :

 


Les 4 vérités – Florian Philippot par telematin

 

La tyrannie est complète, censure les impudents aussi bien au niveau intime que personnel. Cela s’appelle le politiquement correct. Dès lors, personne n’a le droit de remettre en question la showananas sous peine de choquer des Juifs. Personne n’a le droit de parler de la femme sous peine de choquer des femmes. Personne n’a le droit d’éduquer un enfant parce que nous sommes à égalité avec lui, et que donc, l’autorité n’existe pas. Personne n’a le droit de remettre en question l’immigration de masse par respect pour les immigrés. La tyrannie des rapports personnels impose l’homme politique qui choque le moins, l’employé le plus consensuel, l’artiste sans profondeur, le penseur plein de son verbiage.

Elevés au milieu de femmes qui s’habillent comme des putes, les garçons doivent apprendre à se frustrer jusqu’à ne plus avoir aucun désir. Et quand ils n’en ont plus, beaucoup de femmes s’en plaignent. Le moindre geste déplacé envers une femme prend vite la tournure d’une accusation d’agression sexuelle. Le joyeux luron qui croyait pouvoir user de gaudriole, risque désormais la prison. Pris la bouche dans le décolleté, il doit alors se confondre en excuses, et pleurer devant les caméras tout en regrettant son geste. La tutelle humilie pour mieux contrôler. L’humilié s’est aperçu trop tard qu’il avait franchi des limites taboues, et quand il comprend l’ampleur du désastre personnel qui l’attend s’il ne rectifie pas le tir vite fait, il courbe l’échine, prête allégeance au féminisme, et sert d’exemple à tous les autres qui voudraient faire preuve de la même légèreté à l’avenir. Le ridicule des puritaines n’a d’égal que leur pouvoir de nuisance.

 

La tutelle des femmes d’aujourd’hui jusqu’au féminisme

La tutelle excite sexuellement mais ne tolère d’être abordée que par celui qui lui convient.

La tutelle vote pour se protéger, mais voudrait un chef d’exception.

La tutelle met en prison selon ses émotions, mais voudrait que le monde soit juste.

La tutelle sanctionne l’agressivité mais voudrait devenir riche.

La tutelle veut l’égalité, mais cherche à faire ce qui lui plaît.

La tutelle ment devant les tribunaux et accepte très bien le mensonge d’autres tutelles, mais appelle « pervers narcissique » l’homme qui le ferait.

Pour accéder au pouvoir, à l’instruction, voire à l’emploi, il faut aujourd’hui en passer par une femme. Et les femmes censurent les personnes selon leurs valeurs personnelles. Les hommes jugés trop agressifs sont virés, les maghrébins étant particulièrement ciblés dans ce cas. Les garçons turbulents sortis du système scolaire. Les délinquants excusés quand ils sont jeunes, puis impitoyablement détruits. Les maris sont sélectionnés pour leur servilité et éduquent leurs enfants en esclaves quand la tutelle les laisse les éduquer. La tutelle vote pour celui qui saura la rassurer intimement sans considération pour les besoins réels d’un pays. La tutelle aime la démocratie qui donne une voix personnelle à tout le monde, oubliant ainsi que les plus intelligents et compétents sont en petits nombre. La tutelle impose un système familial au niveau politique qui tend au suicide civilisationnel. La tutelle tolère tout ce qui ne gène pas son pouvoir. Or au fur et à mesure que la tutelle s’étend à l’ensemble de la société, toute expression de masculinité finit par la déranger et être censurée, exceptée peut-être celle des chevaliers maman, les machos, quand ils ont appris à se tenir. Si la tutelle a besoin d’un homme pour la rassurer, elle n’en supporte pas l’action, car il dérange son pouvoir de femme et ses conceptions sur le monde.

Entre la soumission, et le chômage, le célibat ou/et la prison, beaucoup d’hommes ont choisi. Ils ont eu tôt fait de se ranger aux raisons féministes. Les femmes déplorent alors les maux que certaines d’entre elles ont engendrés. Elles ont sélectionné les mous, les incompétents et les menteurs qui défendent par exemple la représentation de femmes en politique, puis regrettent d’avoir des hommes mous, incompétents et menteurs à leurs côtés. Coincés, les hommes n’ont plus les moyens de se défendre et sont censurés s’ils osent exprimer leur réprobation, les uns et les autres s’étonnant même de leur faiblesse. Le pouvoir de tutelle des femmes qui était déjà très puissant au niveau « >

Lire la suite

116 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    (Sondage) Didier Gailhaguet, innocent, mais condamné par le déchaînement populaire lancé contre les hommes par les inquisitrices du féminisme :

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    "Nathalie Péchalat : "On ne vient pas sur une patinoire pour y trouver un monde de souffrance"" Figaro du 06/02/2020.

    Didier Gailhaguet doit assumer sa responsabilité morale. Son rôle était de fouiller, prévenir, sensibiliser. Ce que je regrette dans ses dernières allocutions, c’est qu’à aucun moment il ne se sent responsable. Et sans prise de conscience, il n’y aura pas de solutions. Tout le monde doit se sentir concerné, pas seulement Didier Gailhaguet mais aussi son comité exécutif, les présidents de ligues et de clubs."

    Le puritanisme qui va tout stériliser, encore une fois. Le type n'a rien fait, mais il est responsable de tout. D'ailleurs, pourquoi en démissionne-t-elle pas dans la foulée ?

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    "Si Polanski recevait un César…" L'Obs du 01/02/2020.

    Il décrypte exactement le mécanisme de censure des femmes. R Polanski a beau avoir toutes les bonnes raisons du monde d'être reconnu, surtout qu'il est de gôche !, il le sera sous les quolibets et face à notre gêne. 

  4. Ping de Léonidas Durandal:

    "Royaume-Uni : vers une interdiction de la réparation de l'hymen ?" Figaro du 28/01/2020.

    Des femmes jalouses veulent interdire à des femmes menteuses de se marier. Où sont les hommes ? 

    • Ping de Une Maghrébin de moins de 50 ans de sexe male:

      Pour nous autres, la répartition de l’hymen est très problématique pour ne pas dire une arnaque. Lors de la nuit de noces, tu présentes fièrement à la famille le traditionnel drap blanc taché de sang, croyant t’être uni à une vierge, alors qu’en réalité t’as épousé un garage à bites qui s’est fait recoudre l’hymen. Une contrefaçon pas très amène. Je vois donc cette interdiction comme une bonne chose. Un grand merci aux militantes féministes britanniques. Grace à leur louable initiative, on se fera moins baiser. Amen.

  5. Ping de Léonidas Durandal:

    ""Chaque fille a du potentiel" : Meghan Markle célèbre les femmes dans une nouvelle vidéo" Figaro du 12/10/2019.

    Chacun jugera de la crédibilité d'une fille qui parle de droit des femmes à… en ayant mis son cul au chaud près d’un homme. 

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.