Accueil » Retour sur nous » La manif pour tous et affiliés multiplient les pratiques illégales.
Antiféminisme Aimeles

La manif pour tous et affiliés multiplient les pratiques illégales.

Publié le 22 juin 2013 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

Barjot, a multiplié les sorties contre les extrémistes, les fascistes, le GUD et j’en passe… qui n’étaient, en fait, que de gentils manifestants qui avaient été poussés à dépasser des barrières sous la pression de la foule immense. Ce 24 mars, si un représentant de l’extrême gauche a pu avancer ses arguments en accédant au podium, l’extrême droite n’en a pas eu l’occasion. Le 26 mai, on a fini par interdire le podium à presque tous les politiques, presque tous, sauf un élu de l’UMP. S’il fallait en exclure certains, autant tous les exclure. A cette occasion, on peut regretter que nos rassemblements n’aient pas servis de forum d’expression à la diversité politique de notre pays. Les gens ne sont-ils pas assez intelligents pour se faire une opinion ? De grands orateurs de chaque partis invités n’auraient-ils pas rivalisé entre eux pour nous offrir les plus beaux mots et les plus belles promesses que nous nous serions faits un devoir de leur faire tenir ? Au lieu de cela, il semble que la MPT ait commencé à vouloir faire un travail de récupération de nos partisans auprès de l’UMP. Et je ne sais pas si c’est pour ce faire, mais elle a exclu, exclu, ostracisé. Comme pour la question de l’accès au podium, nos dirigeants de la MPT n’ont jamais su concevoir le rassemblement dans la diversité. Cette diversité s’est toujours confondue avec une indifférenciation de gauchiste dégénéré : tous pareils, tous identiques, tous habillés pareil, sans signes distinctifs. Sommes-nous devenus à ce point incapables d’accueillir des gens différents en tant que catholiques ? C’est à dire de nous accueillir les uns les autres ? Devons-nous souscrire à ce monde qui prétend vivre dans la différence tant que personne ne s’affiche de manière différente ? Ou bien, ces personnes qui commandent une majorité de catholiques pratiquants, sont-elles bien représentatives du peuple qu’elles guident, ou sont-elles bien éclairées ?

 

Dans l’article d’Anastasia qui relate l’arrestation politique de Nicolas, celle-ci a exprimé ce que beaucoup d’entre nous ressentent :

 

Nous n’étions vraiment pas satisfaits de l’ostracisme dont fait preuve La Manif Pour Tous vis-à-vis de certains mouvements et des cadres de ces mouvements. Nous étions et nous sommes aussi scandalisés de la « chasse aux sorcières » qui s’exerce en permanence au sein de LMPT  vis-à-vis des gens qu’ils supposent être des « militants d’extrême-droite». C’est-à-dire que si vous n’êtes pas habillés comme des petits bourgeois du XVI°, vous êtes à bannir.

France jeunesse Civitas du 20/06/2013

 

 

Cet esprit d’ostracisme n’est pas réservé à la MPT seule ou aux manifestations de rue, mais à d’autres qui gravitent autour et j’ai peur que, même lorsqu’ils ne sont pas liés, la volonté d’exclure ait engendré la volonté d’exclure.

 

Pour donner deux autres exemples dans les mouvements qui gravitent autour de la MPT.

 

A Paris le 26 mai, chez les veilleurs pour la famille, j’ai vu un jeune se faire exclure parce qu’il portait un drapeau avec le logo de la MPT. Le service d’ordre a dit « on ne veut pas que nos deux groupes soient confondus ». Le soir de la grande manif ! Que cache ces décisions autocratiques prises à haut niveau  : une personne n’a-t-elle pas le droit d’appartenir à deux groupes différents, nos objectifs sont-ils contradictoires, à quel diktat médiatique désirons-nous nous plier encore ? Ces règles de non sens appliquées sans discernement et sans souplesse, remettent en cause l’autorité même de ceux qui veulent les faire appliquer. Si elles ont un arrière plan marketing, que je n’arrive pas encore à discerner, par contre, c’est certain, elles inquiètent, déshumanisent, interrogent le fondement d’un mouvement qui prétend vouloir se centrer sur l’humain et qui se sert de différence d’apparence pour exclure. Il y a deux manières de perdre toute autorité : par laxisme et par autoritarisme, ces deux pratiques d’une autorité féminisée se rejoignant souvent. Le rappel systématique des règles de non violence au sein des groupes de veilleurs participe à mon sens, à cette même peur irrationnelle.

 

Et après la MPT, les veilleurs, les événements de rue, le mouvement pour une « écologie humaine » qui vient de lancer ses Assises ce jour même, emprunte un chemin identique. Ceux qui voulaient participer à ce grand mouvement, devaient montrer patte blanche. Il n’était pas question de lancer de grandes assises ouvertes à tout à chacun. Numerus clausus de 300 personnes triées selon des motivations précises, après étude du dossier et sur acceptation. Autant dire que cela n’a pas dû favorisé la diversité. J’ai peur qu’ici, la sélection n’ait eu pour seul but « >

Lire la suite

4 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

     

    Un autre point de vue sur la stratégie MPT :

    NDF du 16/09/2013

  2. Ping de Léonidas Durandal:

     

    Cette fois c’est Christian Vaneste qui a dû faire face au service de l’ordre de la manif pour tous :

    NDF 16/09/2013

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.