Accueil » C'était mieux avant » L’amour entre hommes et femmes durant 14-18
Antiféminisme Aimeles

L’amour entre hommes et femmes durant 14-18

Publié le 11 novembre 2014 par Léonidas Durandal à 10 h 16 min

Il faut espérer qu’un jour viendra où nous viendrons avec vous toutes apporter l’amour familial et la joie. Je viens de recevoir une carte de Tauzin dans laquelle il me dit qu’il est en bonne santé et je lui écris en même tant qu’à vous. Bonjour à vos parents. Adieu et au revoir. »

 

Image : « Bientôt peut-être on m’enverra vers toi / Cette espérance enfièvre mon émoi. »

 

A noter que sur l’image, l’infirmière est le relais chaste de la femme. Le convalescent et l’infirmière regardent tous les deux dans sa direction, et se soucient d’elle plus que tout. Le mari veut recouvrer la santé pour elle. L’infirmière soigne le mari pour qu’il la retrouve.

 **********

 

Lettre d’un homme (milieu paysan) à sa femme :

Mari à la guerre qui plaint sa femme pour un rhume et qui se veut rassurant quant à sa situation. Il lui donne des conseils pour se soigner !

 

ho vers fe lettre

 

« Chère Marie

Reçu ce matin la lettre du 3 où tu me dis que tu as été laver la lessive et que tu n’as pas eut trop froid, eh plus loin, tu me dis que tu es bien enrhumée, ta lessive ne t’auras point guéris, enfin, comme tu me le dis je pense que tu te seras bien soigner, et que lorsque tu recevras cette lettre que tu seras refaite de ce petit dérangement.
Tu voudras bien m’adresser un certificat pour ma permission agricole. Je ne sais pas si je réussirais mais ça ne me coûte rien d’essayer tu le feras faire comme le dernier.
Les journaux doivent faire plaisir à la population ici on est très heureux de voir que les choses tournent bien pour nous les états unis ont l’air de se mettre contre l’Allemagne ce qui hâtera sûrement l’heure de la victoire eh de la paix nous allons voir d’ici quelques jours comment les choses vont tourner ; espérons que tout ira bien et que nous aurons le plaisir de retourner bientôt au milieu de vous. Je suis allé aujourd’hui au Fort l’Hauteville mais cette fois j’y suis allé en voiture et revenu de même ça me fait ne promenade.
Ce soir la température se radoucit si le temps changeait ça ferait fondre cette neige car depuis ma dernière permission la neige coure toujours la terre et ça n’a pas dégelé.

Allons je vais te quitter. Je te recommande de bien soigner ton rhume avec la tisane que tu me faisais qui m’avais beaucoup soulagé quelques cataplasmes de farine de lin avec un peu de moutarde te ferais aussi beaucoup de bien. Je suis toujours en bonne santé eh t’embrasse bien des fois.

Ton mari pour la vie. »

 

 

 

 *********

 

 

Lettre d’un homme (milieu populaire) à sa femme :

Mari qui plaint sa femme. Importance de sa fille en bas âge. Affection démesurée.

 

ho vers fe lettre2 ho vers fe lettre2b ho vers fe lettre2c ho vers fe lettre2d

 

ho vers fe lettre 2photo

« Ma chère Edith

J’ai reçu ta lettre datée du 5 ou tu me dis que tu pars pour aller chez toi. Je suis content que tu sortes un peu joindre l’air de la campagne car s’il fait un temps comme ici il doit faire bon au Perene parmi la verdure et l’air que l’on y respire est meilleur que celui des tranchées. J’ai reçu l’argent que tu m’as renvoyé et ce n’était pas de trop car j’étais nettoyé et ce qui était le plus vexant c’est que l’on se trouve au repos ou l’on pouvait se procurer ce que l’on voulait.

Ma petite Nénette devait être contente d’aller se promener et ça ne la dérangera pas elle non plus. Oh si seulement j’étais parmi vous. Comme je « >

Lire la suite

6 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    Notre belle chanson nationaliste sur 14-18 nous a placés à la presque dernière place de l’eurovision. Il ne fallait pas se leurrer, nous n’avions aucune chance avec une telle démarche. Mais tout au moins avons-nous dit merde à cette fête de l’hypocrisie :

     

    http://www.dailymotion.com/embed/video/x2jqwf1

    Lisa Angell N'oubliez pas – France Eurovision 2015 par tuxboard

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    Le nouveau thème introduit au Puy du fou cette année : deux amoureux durant la guerre de 14-18;
    Puissent les auteurs du spectacle avoir été inspirés pour que nous retrouvions un peu de notre passé perdu à cause des clichés féministes sur cette époque :

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    « A quoi ressemblait la France en 1914 ? », ER du 11/11/2014

    On peut aussi le voir uniquement de manière quantitative et raisonner sur des anachronismes…
    Quand j’entends qu’ils n’avaient pas de diplôme et quand j’imagine que nos hommes politiques se gargarisent du niveau d’instruction actuel, malgré 30 années de sur richesse.
    Un petit détail quantitatif qui pourra relativiser toute cette daube pour ceux qui comprendront : le dépôt de chanson à la Sacem était de 12 000 titres par an. Soit autant qu’aujourd’hui mais avec une société 1/3 moins populeuse.

  4. Ping de kasimar:

    « La solution finale »Tiens tiens, ça me rappelle une certaine méthode ça … « ailleurs que dans les secteurs industriels »Vous êtes sur que même dans le domaine industriel les femmes ne travaillaient pas ? Germinal d’Emile Zola est pourtant très populaire avec ses nombreuses main d’oeuvre masculine, féminines et enfantines, et ce au 19ème siècle, siècle « patriarcal » s’il en est.

  5. Ping de gael:

    tres bonne article les feministe sont insupportable

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.