Accueil » Moyens déloyaux » L’arnaque marketing Star wars 7 : une réécriture au féminin des anciens épisodes
AIMELES Antiféminisme

L’arnaque marketing Star wars 7 : une réécriture au féminin des anciens épisodes

Publié le 29 décembre 2015 par Léonidas Durandal à 9 h 59 min

S’il y a un type que j’admire dans la réalisation de cet énième opus de Star Wars, c’est le responsable marketing. Compiler les premiers épisodes pour les remettre au goût du jour (féministe) et vendre le tout comme un récit inédit et en faire un succès. Du grand art.

Empêcher les critiques de voir le film avant sa sortie était tout aussi grandiose. La promotion a été menée par les fans seuls qui n’ont pu être contredits par personne. Il est évident que si des personnes plus cultivées que la moyenne dans le domaine cinématographique avaient pu voir le film avant et en parler, le nombre d’entrées aurait été moindre.

 

Manque d’originalité 

Les innovations se résument à quelques améliorations technologiques mais surtout à féminiser des scènes (avec une pointe de multiculturalisme). Sur ce point, il ne faut plus parler de simple parasitage de la culture masculine comme pour tant d’autres oeuvres d’art, mais de pillage. La nouvelle héroïne endosse d’ailleurs le rôle d’une pilleuse d’épave et la coïncidence tient plus du symbole que du hasard comme nous allons le voir par la suite. Le geek est mort, vive la geekette, son alter ego né des restes d’un monde d’hommes en décomposition, fait de héros vieillissants trahis par leurs fils, ou d’exploiteurs patriarcaux caricaturaux. Le matraquage publicitaire fera passer la pilule en toute innocence. Le succès médiatique fera taire les critiques.

Le pillage

La liste non exhaustive des « emprunts » aux épisodes précédents est impressionnant si bien qu’on peut se demander légitimement quelle est l’originalité propre de cette histoire. Le pillage consiste à reprendre des éléments scéniques ou scénaristiques passés, à les compiler et à les adapter à des héros femmes, certainement pour faire plaisir à la nouvelle présidente de Lucas films installée par Walt Disney au début du projet, ou à toutes ces nouvelles working girls stériles au fort pouvoir d’achat et à qui ne vivent qu’en fantasmant leur réussite sociale. Je suppose que le choix de Michael Arndt, scénariste féministe (Hunger game…) du film, n’aura pas été non plus fait par hasard.

 

  • Un environnement identique aux précédents

L’héroïne Rey grandit sur Jakku, dans un environnement identique à celui de Luke dans l’épisode 4, la planète Tatooine.

2planetes

L’étoile noire est devenue la tueuse d’étoile, rien que cela. Elle n’est pas seulement capable de détruire une planète mais de détruire tout un système solaire en s’étant nourrie au préalable de l’énergie d’une étoile.

1 stars

 

  • Des personnages identiques à d’autres personnages des épisodes précédents

Le robot ne s’appelle plus R2D2 mais BB8. Enorme. Bien entendu, les couleurs et les formes ne sont pas similaires, tout de même. Et puis ce sont des personnages différents qui confient une mission à leur robot !

3robots

Le méchant Kylo Ren de l’épisode 7, ce n’est pas pareil que Dark Vador, le vilain de tous les épisodes précédents, même ce n’est pas évident au premier coup d’oeil. Il faut dire qu’il est naturel que le petit fils ressemble à son grand-père…

12mechants

Le monstre des sables n’est plus une gorge béante mais un animal mystérieux qui se déplace sous terre.

13monstre des sables

 

  • Des éléments de scénario repris à l’identique

Dans l’épisode 4, tout le monde court après le robot R2D2 à travers le désert après que son propriétaire lui a transmis le message codé que personne ne doit lui voler. Désormais tout le monde court après le robot BB8 à travers le désert après que son propriétaire lui a transmis le message codé que personne ne doit lui voler :

21help mebis

Cette fois, la rébellion ne cherche pas Obi Wan Kenoby, mais Luke, son apprenti, cela fait une grosse différence par rapport à l’épisode 4 !

Et puis de méchants voleurs dans les sables essaient toujours de se faire de l’argent en capturant les robots égarés, comme dans l’épisode 4.

4voleurs robots

Le prisonnier est torturé pour lui faire dire la vérité tout comme dans l’épisode 5.

5torture

Kylo Ren tout comme Dark Vador n’a pas que des relations amicales avec les généraux de l’empereur de l’épisode 4.

Lire la suite

37 Commentaires

  1. Ping de Cyrus de sexe male:

    Bonsoir M. Durandal,

    Je me demandais si, depuis 2017, vous aviez vu Star Wars Épisode 8 : Les derniers Jedi. Si oui, qu'en avez-vous pensé ? Depuis que je vous ai posé la question en 2018, je n'ai toujours pas reçu de réponses. De même, depuis décembre 2019, avez-vous vu Star Wars Épisode 9 : L'ascension de Skywalker et si oui, qu'en avez-vous pensé ? 

    Dans l'ensemble, que pensez-vous de cette troisième trilogie ?

    Ensuite, avez-vous regardé la télésérie The Mandalorian (spin-off télévisé de Star Wars sur le site de streaming Disney+) ? Si oui, qu'en avez-vous pensé ? Voici une bande-annonce : 

    Avez-vous lu et/ou regardé la série de livres et celle télévisée Le Sorceleur (The Witcher, sur Netflix) ? Si oui, qu'en avez-vous pensé ? Voici une bande-annonce : 

    Enfin, allez-vous voir ces deux films au cinéma dans les prochains mois : 

    et 

    Au fait, pour vous faire grandement plaisir, voici une séance de questions-réponses de votre tandem favori : 

    et une entrevue commune avec la radio La Lorraine enragée : 

    Cordialement,

    Cyrus

    • Ping de Léonidas Durandal:

      Cher M Cyrus,

      Tout d’abord, merci pour ces liens. Je tiens à rappeler à mes lecteurs qu’il y a une barre de recherche sur la page d’accueil qui permet de trouver immédiatement un article ancien sur un sujet de son choix. Ici, vous auriez tapé « Star » « Koli Ren » ou encore « Luke » et vous seriez tombé immédiatement sur l’article en question : L’arnaque marketing Star wars 7 : une réécriture au féminin des anciens épisodes. Serait-il possible que vous déplaciez votre commentaire en bas de cet article pour des questions de lisibilité pour mes autres lecteurs. Il est très important pour moi que les commentaires de mes articles constituent une base de référence sur un sujet précis. Cela permet au lecteur attentionné d’approfondir une question. Quand vous aurez transféré votre commentaire, je transférerai aussi ma réponse qui est celle-ci :

      Depuis le 7, je me suis complètement désintéressé de la série star wars. Je refuse d’y aller, je refuse de financer une organisation de déconstruction, et je refuse même de les télécharger et de leur faire de l’audience, une audience qu’elle ne mérite plus. Au début des années 80, il faut que vous imaginiez à quel point, remplis d’espoir, nous jetions un oeil intéressé vers l’espace intersidéral. Plein de séries tv relayaient cette aspiration. Cet esprit là n’existe plus. Voilà l’esprit qui règne à présent :

      Et le coronavirus ne va pas améliorer les choses.

      Je vous avais aussi déjà répondu sur les liens que vous me donniez parfois : je les regarde mais je n’ai pas toujours le temps d’y répondre. Il faut me le pardonner.

      M Durandal.

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    « Alita Battle Angel : le premier gros flop de 2019 au box-office ? » Le Point du 07/02/2019.

    En voulant créer un film vraiment féministe, je crois qu’ils ont réussi à fabriquer l’image très exacte d’un monstre. Plutôt réussi en un sens.

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    « Kathleen Kennedy, l’impératrice de Star Wars », Le Point du 13/12/2017.

    Je comprends mieux comment cette saga a pu devenir une telle daube.

  4. Ping de Léonidas Durandal:

    «  »Star Wars : les Derniers Jedi » : un curieux épisode queer et shakespearien », L’Obs du 12/12/2017.

    A Disney, ils pensent que la réussite au masculin n’est qu’un accident de l’histoire.

    Ils vont seulement réussir à transformer la poule au oeufs d’or en bécasse.

  5. Ping de Léonidas Durandal:

    « Rogue One: A Star Wars Story, le grand retour de la Force », Figaro du 13/12/2016.

    Une « nouvelle Jeanne d’Arc » de l’espace selon l’article.

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.