Accueil » Moyens déloyaux » L’arnaque marketing Star wars 7 : une réécriture au féminin des anciens épisodes
AIMELES Antiféminisme

L’arnaque marketing Star wars 7 : une réécriture au féminin des anciens épisodes

Publié le 29 décembre 2015 par Léonidas Durandal à 9 h 59 min

vieille femme qui va déceler en Finn la volonté de fuir parce qu’il ne croit pas à la victoire. Rey essaie de le retenir car qui c’est qui tient la culotte bon sang ! Mais Finn est une véritable trompette et persiste. Peu après Rey est initiée à la force comme Luke l’a été en se remémorant des éléments de son passé dans une sombre caverne qui finit par lui faire peur, même si on ne sait pas bien pourquoi cette initiation a lieu tandis que Maz Kanata n’est pas Jedi et que Rey n’a rien demandé à personne.

Enfin, apeurée, elle refuse le phallus symbolique et c’est Finn, sabre lazer en main, qui va devoir affronter les méchants. Heureusement, la rébellion conduite par Leïa Organa les délivre parce que Finn ne s’en serait pas sorti sans une femme. Rey, elle, est faite prisonnière par Kilo Ren. Nous découvrons alors que le méchant de l’histoire est le fils d’Han Solo et de Leïa Organa (ayant gardé son nom de jeune fille). Celui-ci a basculé du côté obscur de la force sous le commandement de Snoke le leader suprême du Premier Ordre.

mechant

Snoke, un transfuge d’Harry Potter.

Kilo Ren est un gars coléreux qui a peur d’être moins fort que Dark Vador, son grand-père, ce que va découvrir Rey qui commence à maîtriser la force malgré une initiation plus que sommaire. La diablesse finit même par se libérer toute seule, pas besoin de l’aide d’un macho, tandis que la rébellion organise l’attaque de la méchante Starkiller qui peut tout détruire sur son passage.

chintok

Le petit chinois est toujours là

Ainsi Han Solo Chewbaca, Rey, Finn et Kilo Ren se retrouvent tous dans la station de protection de Starkiller. Kilo Ren persiste dans le côté obscur de la force et tue son papa Han Solo qui aurait bien voulu le ramener à la raison. Puis il retrouve Rey et Finn, blesse mortellement ce dernier juste avant que la petite, heureusement qu’elle est là, le dézingue en faisant appel à la force. Chewbaca a fait sauter la station de protection de Starkiller et les unités rebelles ont pu la détruire grâce à leurs X Wing. Chacun rentre chez soi, panse ses blessures et enterre ses morts.

Rey prend sabre luke

Gare aux machos

 

Analyse

Fille promue

Après ce résumé de l’histoire, inutile de dire combien le personnage féminin de Rey est central, et combien il brille bien au-dessus des autres. Etonnant pour une apprentie. Normalement, l’initiation aurait dû partir de bas pour arriver plus haut. Ici, Rey est au top de bout en bout du film. Elle vit bien un épisode de peur quand il s’agit de réapproprier le bâton de Luke, enfin je veux dire son sabre lazer. Mais cette épreuve ne l’inhibe pas dans l’action. Elle reste une combattante qui survit, vit, malgré les épreuves, et quoi qu’il arrive.

Les scénaristes n’ont même pas en tête l’image d’une apprentie héroïne au féminin, juste d’une petite fille sage qui réussit comme toutes les petites filles sages à réciter sa leçon. Le dépassement vient en récompense de ses efforts. La maternité n’est pas son horizon, ni même l’amour. Tout juste rencontre-t-elle ce dernier sentiment au travers du personnage de Finn dont on ne sait pas s’il est mort à la fin, les scénaristes ayant certainement à coeur de voir quelle va être la réaction du public concernant cette relation métissée.

La transposition du héros masculin au héros féminin est ratée. Ce ne sont pas des compétences féminines qui sont décrites, mais des singeries d’hommes que la petite réussit à se rapproprier. Tel un Luke et tel un Han Solo qui n’ont jamais existé, Rey crie, éructe, s’énerve, gonfle les muscles et en impose à tout le monde, surpasse l’adversité, ne connaît pas de faiblesse qui portent à conséquence. Pas crédible pour un sou. 

rey attaque

Tout juste voue-t-elle une admiration naïve pour les héros hommes du passé. Mais pourquoi ?

l'admiration pour toute initiation

l’admiration pour toute initiation

Mal initiée, toute seule, elle réussit le tour de force de foutre sur la tronche de Kilo Ren, le méchant aguerri de l’opus. Même si celui-ci est blessé, la crédibilité d’une telle action est nulle.

Lire la suite

45 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    ""Nous sommes l'espoir" : le message vidéo étonnamment positif de Greta Thunberg" Figaro du 11/12/2020.

    Help me now Obee Wan Kenobi. You're my only hope.

    Ohoho, le remix populiste de merde. 

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    "Gorafisation de la société. Après une actrice noire pour incarner 007, un Jedi transexuel dans Star Wars ?" Breizh du 19/11/2020.

    Pour l'instant pas d'introduction en force de la zoophilie ou de la pédékirastie, bien qu'avec chewbaca et les petits hewoks, il faille déjà se méfier.