Accueil » Confusion des sexes » (Vidéo) La théorie du genre expulsée de Norvège : le paradoxe de l’égalité norvégienne
Antiféminisme Aimeles

(Vidéo) La théorie du genre expulsée de Norvège : le paradoxe de l’égalité norvégienne

Publié le 31 octobre 2012 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

Si le lien sur Rutube ne fonctionne pas, essayez sur Dailymotion :

La Norvège rejette la théorie du genre par LeonidasDD

Si les deux vidéos précédentes sont désactivées, allez sur Youtube :

Pour recevoir l'infocourriel mensuel

Dernière étape : Cliquez sur le courrier qui va vous être envoyé pour valider votre inscription

19 Commentaires

  1. Commentaire de Léonidas Durandal:

    « Pourquoi les femmes boudent les mathématiques » Le Point du 07/10/2018.

    Des centaines de millions dépensés pour rien à travers le monde. Le parasitisme féministe dans toute sa splendeur.

  2. Commentaire de Léonidas Durandal:

    « Égalité filles-garçons: comment ces parents déconstruisent les stéréotypes », L’Express du 17/03/2018.

    Le goulag éducationnel n’en a pas terminé avec ses dégâts.

    • Commentaire de Manuela:

      Mes parents ont un couple d’amies lesbiennes l’une d’entre elle a une fille qu’elle a eu avec un ami homo, la petite a 8 ans et je peux vous assurez que la mère est dépassée par la féminité de sa fille tout en étant fière en même temps c’est assez paradoxal (la petite fait de la danse classique)  mais quand on écoute la mère il faudrait laisser les filles faire du foot… Pourtant la sienne n’est pas une grande sportive je vous assure je l’ai au centre… On sent qu’elle est hyper endoctrinée par sa mère qui soit dit en passant ne s’en occupe pas des masses, heureusement qu’elle a la compagne de celle-ci (qui à été mariée à un homme et a eu deux filles auparavant). Par contre ce qui m’interpelle chez la gamine c’est l’image peu reluisante qu’elle a de sa mère. Je n’ai pas suffisamment de recul pour me permettre de faire des généralités sur le sujet, mais je vois bien qu’il y a une part de biologique.

  3. Commentaire de Léonidas Durandal:

    Regardez l’image d’Epinal. en Norvège c’est mieux qu’ailleurs même si c’est moins bien (typique de l’hystérie féministe). Si on rajoute à cela les commentaires à la sauce Anders Behring Breivik sur le féminisme de là bas,  et le fait que la Norvège se soit débarassée de la théorie du genre, effectivement, nous avons des leçons à prendre de la Norvège, mais pas celles du féminisme :

    Rue89 du 26/01/2014

  4. Commentaire de Léonidas Durandal:

    Un garçon avec une barbie : impossible pour la génétique :


    Article de la libre Belgique 15/12/2012

  5. Commentaire de kasimar:

    3993097967194dfa19f9b32f2601da8b

    @Alexandre

    Pour un non athée comme moi, je suis prêt à séparer la religion de la science pour son avancement, pourvu que l’on ne remplace pas la religion par une quelconque politique ou autre idéal, il y a comme un os. 

    La science doit d’ailleurs être représentée par des personnes d’avis différents mais avec une certaine éthique, un code à respecter afin de ne pas mettre des bâtons dans les roues de recherche qui se sont avérées pertinentes. Ce que les féministes font avec leur théorie du genre et pour gommer mordicus toute différence évidente entre homme et femme.

    J’espère que la science suivra le bon chemin, celui de l’éthique et de la raison, sans que quelques personnes n’imposent leur manichéisme.

    Petite parenthèse, comme le dit Soral dans une de ses vidéos du mois, lorsque les femmes commencent à être majoritaire dans un secteur ici la science, c’est signe que ce secteur va mal. 

  6. Commentaire de ALEXANDRE:

    ab50d0208c5553d8d113075f49384262

    La methodologie mise en oeuvre dans ce reportage est admirable de déontologie. Impensable en France. Il  est tout de même inquiètant de constater que les domaines de recherches scientifique sont toujours explorés à dessein. Toujours le politique se cache derriere ces pseudos études et le peuple, pauvre de lui, de suivre l’avis de ces experts mandatés par le système. Il est tellement plus simple et épanouissant de se conformer à l’immuable vérité…ces gesticulations théoriques font mal à l’être humain.

  7. Commentaire de kasimar:

    Leonidas

     

    Je n’ai pas eu de réponse à la question : y a t il des études en ligne même en anglais de ces scientifiques que je puisse consulter ? 

  8. Commentaire de kasimar:

    Aux scientifiques de tous les pays si vous me lisez n’hésitez pas à faire des études sur le choix du genre : choisissez par exemple plusieurs cas , l’enfant du village, l’enfant de la petite ville, l’enfant de la métropole puis de la mégalopole. Bien entendu de 9 mois. Et aussi le choix des enfants issues d’une famille traditionnelle religieuse, d’une famille athée et d’une famille libertaire. Vous verrez les résultats parleront d’eux-mêmes.

    La science s’est libéré du poids religieux par le passé depuis Newton, ce n’est certainement pas pour retomber sous une dictature on ne peut plus médiocre et absurde. 

    Vive la science libre !!! 

  9. Commentaire de kasimar:

    ff7a8e369e77b2a9619a079796a8ca75

    Pourquoi la biologie gênerait elle leur revendication ? A mon humble avis, ce n’est pas une question scientifique bien qu’elle mérite amplement d’être posée. Entre l’eugénisme de trois guignols (deux femmes flippées et probablement un homosexuel hasard ? ) et les études sérieux et les bonnes questions que se posent les authentiques scientifiques il y a un fossé monumental. Je suis par ailleurs intéressé par le rapport des études scientifiques dans le monde qui déconstruirait la théorie du genre afin de la confronter aux adeptes. En auriez-vous sous la main ? 

    Pour les pays où les femmes seraient de plus en plus majoritaires en science et technique, citons le cas de l’Iran où même Amhadinejad était forcé de mettre en place une parité hommes (j’avais entendu celà à la radio). 

    Mais j’aimerais rebondir sur cette question qui m’a entrechoqué « Les filles sont meilleures dans toutes les matières sauf en éducation physique ? » donc on blâmait les études scientifiques qui hier affirmaient que l’intelligence des hommes seraient supérieures à celui des femmes, et on admet l’inverse, que les femmes sont supérieures intellectuellement aux hommes? Quelles inepties !!! Sachant que la science affirme que les plus intelligents de l’humanité sont les hommes et les plus crétins aussi, les femmes se situant entre les deux extrémités. Pour reprendre leurs propres armes, je pourrais également affirmer qu’il y avait une part de vrai dans les études du 19 ème siècle de l’intelligence supérieur de l’homme mais en fait non, prouvons leur que nous sommes plus ouverts scientifiquement parlant et laissons la science nous réserver de plus amples surprises 😉 

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Pour recevoir l'infocourriel mensuel

    Dernière étape : Cliquez sur le courrier qui va vous être envoyé pour valider votre inscription