Accueil » Les avortoirs » (Vidéo) L’infanticide par avortement en vérité
AIMELES Antiféminisme

(Vidéo) L’infanticide par avortement en vérité

Publié le 27 janvier 2014 par Léonidas Durandal à 19 h 49 min

Si la vidéo a été désactivée, essayée sur Dailymotion :

La vérité sur l’avortement. par LeonidasDD

Si les deux vidéos ont été désactivées, essayez sur Youtube :

42 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    « Mon interruption médicale de grossesse ou l’enfer que m’a fait subir un hôpital », Rue89 du 20/12/2015.

    Depuis que nous savons, nous sommes moins heureux qu’avant. Et l’humanisme qui est à la source du problème, n’y changera pas grand chose.

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    « TRAFIC D’ORGANE | Une seconde vidéo remet en cause le planning familial américain, déjà accusé de trafic d’organe », NDF du 22/07/2015.

     

    La rationalisation des naissances, c’est aussi la rationalisation de la vente des corps des enfants assassinés. La logique implacable des infanticides par avortement déroule sa sinistre logique. A noter la volonté de continuer à tricher du planning familial après avoir été pris la main dans le sac, institution passée maîtresse dans l’art du mensonge et de l’horreur.

  3. Ping de Léonidas Durandal:


    Un génocide silencieux par hopto

    Bien entendu, tuer les enfants chez les autres c’est horrible, mais chez nous, les femmes ont tous les mêmes droits et trouvent cela normal. Imaginez d’ailleurs qu’on ait fait le même reportage sur nos avortements à nous, tardifs ou pas, de notre sélection eugéniste. En fait, c’est pire chez nous, à cause des féministes, à cause de leur idéologie anti-catholique. Mais ce n’est pas grave, tant qu’elles peuvent continuer à avoir les mains pleines de sang dans notre société riche et critiquer les autres, tout va bien.

  4. Ping de Léonidas Durandal:

    « Le Docteur Dor ce héros », MPI du 10/02/2015.

    Evidemment, chanter Marie qui accueille les enfants assassinés dans ces bras, là, ça peut avoir un sens.

  5. Ping de Léonidas Durandal:

    « 33% des Françaises ont recours une fois dans leur vie à l’infanticide par avortement », Figaro du 14/01/2015

    Est-ce que pour autant, elles se sentent moins seules ?