Accueil » Homme en lutte » Le colonel Beltrame et l’héroïsme aveugle à la française
AIMELES Antiféminisme

Le colonel Beltrame et l’héroïsme aveugle à la française

Publié le 30 mars 2018 par Léonidas Durandal à 9 h 57 min

dans un rêve éveillé. La mort du colonel Beltrame est acceptée dans ce cadre. Il s’est sacrifié et honnie soit la psychologie du terroriste, la guerre, les banlieues.

Avant, le visage du mort était montré. Les gens de la société passée faisaient face à la réalité de ces corps qu’ils embaumaient eux-mêmes. Imaginez quel effet cela produirait sur les esprits de voir ce corps supplicié… mais la colère nous est interdite. Et derrière ces photos d’un officier vivant en uniforme et en bonne santé, le questionnement l’est tout autant. Notre sentimentalisme cache notre incapacité à gérer nos sentiments.

Personnellement, je ne crois pas que le colonel Beltrame ait eu raison d’aller à la mort. Notre collectivité avait besoin encore de lui, sa famille encore plus. Le sort de cette femme n’était pas entre ses mains mais entre celles du terroriste. Et se donner à lui, c’était échanger une mort probable contre une mort certaine, qui plus est de militaire, échange déséquilibré au possible.

J’ai attendu longuement pour écrire cet article, mais je m’y suis décidé parce que je crois que nous devrions en discuter dans notre société. Nous aurions besoin que l’esprit de sacrifice français trouve un sort plus favorable. Une conception élevée du sacrifice suppose parfois de retenir les élans de son cœur. Entre l’indifférence et l’héroïsme, il y a une difficile  justesse à trouver pour rendre le monde meilleur. Prendre des décisions tel qu’un homme doit essayer de le faire, c’est ajouter de l’esprit au cœur. Ni supprimer l’un, ni asservir l’autre. De nos jours, je ne suis pas certain, et les réactions de notre société me le prouvent, que nous en soyons encore capables. A mon avis, l’esprit et le cœur ont même tendance à divorcer en même temps que les Français se féminisent. Dès lors, la réalité ne nous apparaît plus dans tous ses aspects et le fondamentalisme peut prospérer librement, tout en offrant à des politiciens l’occasion de nous manipuler en multipliant les phrases creuses.

9 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) « Décès de Guillaume Faye : son dernier entretien était sur TVLibertés », TVL du 07/03/2019.

  2. Ping de chen:

    Encore une fois un excellent test. Sans aller jusqu’à l’argument utilitariste (qui est un argument comme un autre), je me suis un peu pris le bec avec une amie sur le thème « en quoi estimait il que sa vie valait moins que celle de la femme otage » ?

    Quelle philosophie se cache derrière cet acte qui cependant m’emplit d’une certaine admiration ?

    Léonidas  : cet acte ne devrait il pas être en concordance avec votre foi catholique ?

    et quid de sa propre femme et de ses enfants ?

    sur un autre sujet mais ça rejoint un peu le commentaire de Manuela (bonjour à vous) saviez vous que l’État major des marines aux USA a réduit la difficulté des tests d’entrée dans leurs corps d’armée ?

     

    le pourquoi vous le savez.

    • Ping de Léonidas Durandal:

      Il y a plusieurs mouvements sacrificiels au sein de l’Eglise. Certains prônent de souffrir à la place des autres. Je pense que c’est à la limite de l’hérésie.
      Ici, la question ne se pose pas à mon avis car en échouant, il a fait gagné le terroriste. C’est le vrai drame. Il a eu du courage. Mais il a échoué. Et même s’il avait réussi, il aurait donné une drôle d’opportunité au terroriste.

  3. Ping de Bernard MOREL:

    Bonjour

     

    Effectivement votre point de vue mérite tout à fait d’etre défendu et d’y réfléchir.  Je m’explique. Les femmes prétendant se masculiniser chaque jour d’avantage , s’assumer, se défendre, se battre souvent contre l’ existence mème du masculin, il n’y a plus aucune raison qu’un homme doive se sacrifier aujourd’hui pour des femmes qui n’aspirent plus forcément à respecter les hommes, surtout dans ce contexte de néo féminisme  revanchard,ou se distille une concurrence féroce entre les sexes .  Depuis une dizaine d’année j’observe le manège de certaines femmes, usant de leur féminité pour obtenir des prébendes matérielles, auprès d’un homme correct, à la situation confortable, puis de le dégager manu militari à sa moindre défaillance . J’ai la nette impression que beaucoup de femmes occidentales jouent sur les deux tableaux à ce niveau , et surtout c’est un phénomène assez récent . Un simple fait facilement vérifiable étaie ma pensée. Pour l’instant la majorité des SDF sont des hommes ,et meme si je ne nie pas l’existence d’une vraie précarité féminine s’installer , la cause principale,étant la prise en charge de manière autonome de leur progéniture. Toutefois les chiffres des SDF femmes sont bien inférieurs aux hommes. Une vraie raison existe à cela mais c’est un autre point qu’il faudra développer.

    Ce colonel est à mon avis un homme d’un autre temps, qui est en train  véritablement de s’éteindre. Grand respect toutefois à cet homme de courage.

    • Ping de Léonidas Durandal:

      J’ai la certitude que la France est remplie de colonels Beltrame. Mais cela ne me rassure pas tant que cela en fait.

      • Ping de Manuela:

        Je crois comme vous, et je pense que c’est logique puisqu’il sont plutôt « natios » et/ou enfants de divorcés en manque de père.

        Dans mon entourage un jeune homme a passé les tests pour être réserviste dans la gendarmerie, il avait dans son groupe une fille qui était toujours à la traine, alors il  l’a prise sous son aile. Je lui ai posé la question si il aurait fait la même chose avec un garçon? Il n’a pas compris m’a question.