Accueil » La pieuvre féministe » Le document qui accuse le réseau gay : le mensonge était planifié
AIMELES Antiféminisme

Le document qui accuse le réseau gay : le mensonge était planifié

Publié le 14 septembre 2015 par Léonidas Durandal à 10 h 16 min

subtile d’affichage le long des autoroutes. Avec de simples caractères gras imprimés sur fond noir, une série de messages subliminaux devraient être proposés :

EN RUSSIE, ILS VOUS DISENT

CE QUE VOUS DEVEZ ETRE. AUX USA

NOUS AVONS LA LIBERTE

D’ETRE NOUS-MEMES…

ET DE DEVENIR MEILLEURS.

ou

ENTRAIDE PLUTOT

QUE HAINE

C’EST TOUT LES USA.

Et ainsi de suite. Chaque message devra toucher le sentiment patriotique, chaque message instillera une affirmation agréable identifiable dans la tête de la majorité- un « message de service public » faisant suite à nos objectifs. Et, si les propriétaires le permettent, chaque affiche sera signée en petites lettres, « de la part du groupe de travail national gay »- et ceci afin de construire des associations positives et d’obtenir que les gens s’habituent à voir de tels partenariats.

 

Etape visuelle 1 : être dans l’image.

Joséphine ange gardien2

Joséphine saison 4 épisode 1, avec les LGBTs on est du côté du bien !

Pour la télévision et la radio, un plan plus élaboré devrait être nécessaire pour casser la glace. Pour les débutants, naturellement, nous devons continuer à encourager l’apparence de personnage gay positifs dans les films et les émissions à grand spectacle. De nos jours, les débats télévisés constituent une avenue pour gagner en audience. Mais pour accélérer les choses, nous devrions mettre en place un stratagème audacieux pour obtenir l’attention des médias.

Gérard dans Hélène et les garçons dans les 80'

Gérard dans Hélène et les garçons dans les 80′. La caricature qui dégrossit le terrain.

Le plan que nous avons en tête demande une attention soutenue, qui nous économisera bien des dépenses tout en augmentant notre visibilité et l’envergure soudaine du mouvement gay.

Bien avant les prochaines élections législatives, nous devrions planifier la mise en œuvre de candidatures gays symboliques dans tous les principaux bureaux de vote de ce pays (un tel plan doit être mis en place en considérant l’épineuse question d’obtenir assez de signatures gays et hétéros pour avoir une chance de se présenter). Nos 50-250 candidats participeront à tous les débats qu’ils pourront, introduisant des thèmes de campagne gays en coordination avec notre quartier général, tout en demandant un temps de parole égal. Ils pourraient alors se retirer gracieusement avant les élections en faveur des candidats hétérosexuels les plus viables (avec malice, peut-être pourrions nous soutenir dans quelques états certains de nos plus fervents opposants). Il est important de ne pas demander aux gens de voter Ouiiiii ou Nonnnn à la cause gay durant cette étape préliminaire : une telle position favoriserait plutôt la position du non et provoquerait des défaites spectaculaires en nombre et visibles.

En France, les partis politiques intègrent les représentants de lobbys à leurs listes

En France, les partis politiques intègrent les représentants de réseaux à leurs listes. Ici Serge Coronado.

Durant une telle campagne politique, la majorité de pensée devrait surmonter son premier choc de voir des annonces gays, et le niveau d’acceptation de tels annonces sera renforcé par leur aspect le plus crédible possible ; et tout cela sera mis en œuvre avant que les campagnes de publicités non électorales soient essayées par la communauté gay. La campagne devrait provoquer du remue-ménage, mais si nous nous comportons courageusement et de manière respectable notre cause devrait gagner en légitimité et pourrait même devenir une cause reconnue.

Si tout va pour le mieux, le public quelque peu désensibilisé et les principaux réseaux de communication eux-mêmes devraient être prêts pour la deuxième étape de notre programme.

 

Etape visuelle 2 : coucou, voilà les annonces.

A cet instant, la communauté gay a un pied dans la porte, et c’est le moment de demander aux médias d’accepter un partenariat gay pour certaines publicités et émissions à succès. Il faut être dans les temps:la demande doit être faite immédiatement après la disparition de notre communication politique à un niveau national. A défaut, nous devrions demander des partenariats la fois suivante à des réseaux de médias qui nous soutiennent en faisant appel à leur ouverture d’esprit pour inclure des personnages ou des thèmes gays dans leurs films ou leurs émissions de télévision. S’ils désirent être cohérents au lieu de rester dans l’hypocrisie, ils nous couvriront. Cependant, ils pourraient être tentés de dire « non » quand bien même nous leur ferions penser leur résistance comme déraisonnable, et peut-être même illégale. Nous agirons en leur proposant « des annonces gays » au même titre que celles « >

Lire la suite

56 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    "Angelina Jolie s'offre une sortie shopping avec ses filles Shiloh et Zahara (et elles ont bien grandi)" Figaro du 10/01/2021.

    Shiloh, enfant utilisée par les progressistes pour faire passer leurs idées, cherche à assumer sa féminité depuis qu'elle est adolescente. Elle a échappé aux griffes du diable. Prions pour que les dégénérés ne réussissent pas à la perdre. 

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    "Mon oncle Frank: un autre genre d’Amérique sur Amazon Prime Vidéo" Figaro du 10/12/2020.

    Y-a pas à dire, c'est super original : un pédé issu du trou du cul du monde, revient dans sa famille. Avec, ça, y-a pas à dire, les derniers réactionnaires en Amérique vont se convertir à la religion LGBTQIFD?%FDSD$. 

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    "Un document de la CIA explique comment faire accepter une guerre à l’opinion publique et pourquoi l’Etat profond est hostile à Trump" Le cri des peuples du 05/12/2020.

    Vrai à ceci près que Donald Trump a diminué le nombre des bombardements, et non pas augmenté. Seule l'Iran peut se plaindre plus qu'avant de son action, pour des raisons qui m'échappent.