Accueil » Questions idéologiques » Le féminisme c’est pas ça
AIMELES Antiféminisme

Le féminisme c’est pas ça

Publié le 14 octobre 2017 par Léonidas Durandal à 12 h 02 min

sous couvert de lutte contre l’homophobie à l’école.

 

« « La PMA sans père ouvre une boîte de Pandore » » RTL du 10/10/2017.

Le féminisme ce n’est pas des femmes qui refusent toute filiation aux enfants.

 

«Les «mademoiselle» vont disparaître des formulaires administratifs » 20minutes du 21/02/2012.

Le féminisme ce ne sont pas des femmes qui veulent plus de considérations mais qui demandent la suppression du terme « mademoiselle » dans la société, tout en assurant leur promotion sur des sites appelés mademoizelles.com.

 

« Le pisse-debout, ou comment uriner partout quand on n’a pas de pénis », Mademoizelle.com du 20/09/2016.

Le féminisme ce n’est pas un mouvement de femmes qui veulent pouvoir pisser debout comme les hommes et qui obligent les petits garçons à pisser assis.

 

« Inégalités hommes-femmes : les premières sanctions tombent » Régionjob du 25/04/2013.

Le féminisme, ce n’est pas un mouvement de femmes qui veulent être indépendantes puis qui se plaignent d’être sous la férule d’un patron, et qui exigent alors que le patron les serve.

 

« Vivons nous dans une société patriarcale », Revue socialisme.

Le féminisme ne veut pas faire croire que tous les hommes étaient des tortionnaires par le passé et les femmes de saintes opprimées.

 

« Une députée veut supprimer « école maternelle » : une balle dans le pied des féministes », L’Obs du 01/02/2013.

Le féminisme n’est pas rempli de femmes jalouses d’autres femmes qui ont le temps de s’occuper de leurs enfants.

 

« RIP le « bon père de famille » », L’Express du 21/03/2013.

Le féminisme n’est pas un mouvement qui veut éliminer toute notion relative au père dans la société. Evidemment le féminisme reconnaît que la loi passée obligeait particulièrement les hommes.

 

Le féminisme ne fait pas la promotion des hommes efféminés puis les éloigne de leurs enfants en cas de divorce.

 

« Parité en entreprise : les premières sanctions viennent de tomber », widoobiz.com du 25/04/2013.

Le féminisme ne sera jamais un totalitarisme qui pense que n’importe quelle femme est interchangeable avec n’importe quel homme.

 

« Les femmes ne peuvent réussir dans la tech ? L’ingénieur de Google viré » Zdunet du 08/08/2017.

Le féminisme est capable d’entendre des propos assis sur des constats objectifs. Il n’agit pas par dogmatisme. Il ne veut pas imposer une domination des femmes dans les secteurs professionnels qui l’intéresse lui, et très rarement les femmes.

 

« Tonie Marshall : « Les filles s’autocensurent » », Figaro du 07/10/2017.

Le féminisme n’accuse pas les femmes d’être complexées pour leur en faire faire toujours plus.

 

« MARIS VIOLENTS, À LA PORTE ! », Miroimag du 27/11/2013.

Le féminisme ce n’est pas un mouvement qui détruit le couple en encourageant les fausses accusations, les divorces, la police des familles, les sanctions légales disproportionnées dans l’intimité du couple.

 

« Les violences masculines occultées : le syndrome d’aliénation parentale », Cairn info de 2009.

Le féminisme n’ignore pas la culpabilité de certaines femmes, leurs manipulations et leurs fausses accusations.

 

« Le droit à l’avortement sauve des vies », destination santé du 28/09/2017.

Le féminisme n’est pas un mouvement qui désire assurer le droit des femmes à disposer de leur corps sans se soucier de tuer ou non, des enfants.

 

« Harcèlement sexuel : une plainte «symbolique» des féministes », Elle du 06/05/2012.

Le féminisme n’est pas un mouvement de provocatrices qui veulent se faire plaindre alors que le système les défend, en dévoyant les mots et la réalité.

 

« Fausse agression de la Femen Amina Sboui: «On me pardonnera ce mensonge» » 20minutes du 07/10/2014.

Le féminisme n’est pas un mouvement de femmes qui ne savent plus quoi faire pour attirer l’attention à elles.

 

Si le féminisme ce n’est pas tout ça. C’est quoi au juste ?

40 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    "Nantes. Une bière moins pleine pour les hommes : le nouveau délire féministe" Breizh du 16/03/2020.

    Payer les mères au foyer. Quelle bonne idée féministe pour définitivement éradiquer l'homme de la famille et le remplacer par les subsides de l'état socialiste. C'est encore mieux que de les priver de bière. 

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    "« Contre le patriarcat et le 49.3 », des dizaines de milliers de manifestantes à Paris" Le Monde du 08/03/2020.

     Maéna, venue avec sa sœur et sa mère, qui témoignait de nombreuses situations qu’elle définit elle-même comme sexistes : « Il y a des sports, comme le foot, où les garçons nous disent qu’on ne peut pas jouer car c’est pas pour les filles. »

    Les manifestation aussi c'est pas pour les filles. 

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    "Dérives à la Sorbonne #10 – Féminisme blanc et féminisme racisé" Le Point du 19+/02/2020.

    Le féminisme c'est pas des racistes et des folles qui s'affrontent. 

  4. Ping de Léonidas Durandal:

    "« Oui, le déneigement peut être sexiste ! »"  Le Point du 17/02/2020.

    Faire circuler les voitures, c'est sexiste, plutôt que de déneiger les trottoirs.  Il faut dire que les hommes qui vont travailler, loin, ne ramènent pas de l'argent pour les femmes et l'état féminisé… Les crises cardiaques des femmes, ce n'est pas non plus pour imposer la pilule contraceptive envers et contre tout, combat mené principalement par les féministes. Et puis les toilettes seraient sexistes parce que les femmes mettraient plus de temps pour pisser. Il faudrait peut-être que je lui explique l'anatomie féminine. Etc etc. que des affirmations plus débiles les unes que les autres. Elle a tout de même vendu 120 000 exemplaires de son navet en Angleterre. 

  5. Ping de Léonidas Durandal:

    ""Marche des femmes" : des milliers d’Américaines défilent contre Donald Trump à Washington" AFp du 19/01/2020.

    Le féminisme n'est pas un mouvement qui a la prétention de parler à la place de toutes les femmes. 

  6. Ping de Léonidas Durandal:

    "Panneaux piétons à Genève : il manque cinq hommes" Hommes libres du 20/01/2020.

    Le féminisme n'est pas un mouvement égalitaire qui favorise les femmes au détriment des hommes. 

  7. Ping de Léonidas Durandal:

    "« Sex Education » : orgasmes en série dans la saison 2" Le Monde du 17/01/2020.

    Le féminisme ce n'est pas un mouvement qui promeut l'hypersexualisation des adolescentes puis qui incite ces mêmes adolescentes à porter plainte après avoir usé librement de leur sexualité (Vanessa Springova etc…).