Accueil » Art » (Le Nouvel Obturateur) Un ex-gauchiste témoigne : « nous allions créer l’homme nouveau. »
AIMELES Antiféminisme

(Le Nouvel Obturateur) Un ex-gauchiste témoigne : « nous allions créer l’homme nouveau. »

Publié le 14 janvier 2020 par Léonidas Durandal à 11 h 23 min

compris que notre groupe fonctionnait sur l’hypocrisie : avidité, goût pour le pouvoir, démesure, haine, colère, domination. Tout ce que nous reprochions à nos adversaires. Le gauchiste a tendance à critiquer tout ce qu’il pratique. Le jour où j’ai perçu cette évidence, je me suis senti sur le mauvais chemin. J’ai commencé à remettre en question mes engagements. De bonnes lectures capitalistes, antiféministes, et écologiques, ont fini par me remettre sur la bonne voie.

Et donc très rapidement, vous avez monté votre association pour réinsérer les gauchistes repentants comme vous ?

Oui, c’est vite devenu une évidence. Bien entendu, comme je n’étais plus gauchiste, je n’ai pas eu le droit au soutien de l’état. Pas de subventions, pas de local, pas de relais politiques ni médiatiques. Je m’y attendais. Je savais désormais contre qui je luttais. Ce qui m’a surpris, c’est l’absence de soutien de mon nouveau camp. Les droitards n’ont même pas compris l’intérêt de ma démarche. Personne ne voulait débourser un sou pour la cause.

Comment l’expliquez vous ?

La plupart des contestataires de droite sont aussi socialistes. Ils sont incapables de penser en dehors de l’état. Certains d’entre eux sont mes ennemis, peut-être plus que la masse gauchiste, parce qu’ils détournent les contestations légitimes.

Cela ne vous a pas empêché de réussir. 

On ne me chie pas dans les bottes aussi facilement. J’ai persisté. Et à force, j’ai réussi à créer ma structure d’accueil psychologique.

Cette démarche de soutien psychologique, ne tend-elle pas à psychiatriser le débat ?

Si le gauchisme n’est pas une question psychiatrique, expliquez moi comment des personnes qui disent combattre l’état, le défendent, et en sont soutenus en même temps. Expliquez-moi aussi pourquoi le gauchiste est si mal dans sa peau, pourquoi il milite pour le suicide assisté d’ailleurs. Enfin, dîtes moi comment des femmes ont pu vouloir devenir des hommes, puis ont nié toute influence du biologique dans la reproduction, avant d’encourager la stérilisation des populations blanches qui connaissaient déjà des difficultés pour se reproduire ?

D’ailleurs, l’expérience nous prouve que les gauchistes repentis que nous accueillons ont besoin de repenser par eux-mêmes, et qu’il existe chez eux des barrières psychologiques à ça. Comment je pourrais vous expliquer clairement ce phénomène ? C’est comme un chien à qui vous auriez donné des récompenses à chaque fois qu’il se mutilait. Il prend du plaisir à se faire mal. Pour le soigner, il lui faut une thérapie de choc. Certains gauchistes doivent d’ailleurs être mortifiés à chaque fois qu’ils retombent dans leurs travers.

Mortifiés ??? Que voulez-vous dire exactement ?

Ce que je vous dis. Il faut parfois les battre jusqu’au sang, jusqu’à ce qu’ils acceptent de revenir à une forme de pensée cohérente où ils cherchent leur propre gratification. C’est très dur pour un ancien gauchiste de se séparer de la pensée collective. Et c’est leur faire miséricorde que d’agir ainsi. Si vous êtes un bon chrétien, vous devez en passer par là. Car en revenir à une forme de sanction primaire, c’est les autoriser à penser de nouveau leur bonheur individuel, un préalable à toute pensée autonome. Ils en ont besoin, tant ils ont été molestés idéologiquement, tant ils assimilent la pensée de groupe à une sorte de surmoi. J’ai travaillé de longues années sur ces pratiques, et mon taux de réussite avoisine les 95%.

Et pour les 5% restants ?

Quand on fait une omelette, il faut savoir casser des œufs.

Pour en terminer, comment vous voyez l’avenir en France ?

J’ai l’impression que nous sommes mal barrés. La pomme pourrie du socialisme a contaminé tout le panier de la société française. Cependant, je crois encore en « >

Lire la suite

3 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    (Chanson) Jimi Hendrix Hey Joe

    Quand le gauchiste héroïsait le féminicide : paroles "Je l'ai vu dans les bras d'un autre homme et je vais la dégommer puis je vais aller au Mexique pour vivre libre". No comment 

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    "Pédophilie. « Que René Schérer perde son titre de professeur émérite » réclament des féministes du collectif Némésis" Breizh du 15/01/2020.

    Typique du cannibalisme de gauche. Il y a quelques années, les féministes soutiennent une libération sexuelle à tout va. Elles soutiennent toujours les gays et parfois les GPA. Puis quelques années après, devant le marasme, elles/ils se retournent contre leurs anciens alliés pour les détruire, pour se détruire. Tout comme elles se retourneront les tenants de la GPA dans quelques années. Des cannibales. 

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    "Nouvelle attaque d’antifas et de LGBT lors d’une réunion d’Alliance Vita à Rennes." Breizh du 15/01/2020. 

    On n'en parle moins dans la presse que lorsqu'un stand LGBT est renversé par terre par des lycéens qui se promènent.