Accueil » Retour sur nous » Le plus gros baiseur que je connaisse
AIMELES Antiféminisme

Le plus gros baiseur que je connaisse En finir avec le mythe des mâles alpha, bêtas etc.

Publié le 19 octobre 2021 par Léonidas Durandal à 10 h 17 min

Le plus gros baiseur que je connaisse est paysan. Et quand je dis paysan, je ne veux pas dire par là qu’il est agriculteur ou industriel à la tête d’une immense exploitation qu’il gérerait grâce à une dizaine d’employés. Loin de là. Il vit à l’ancienne sur une propriété moyenne qu’il gère seul dans un des coins les plus reculés de France. Autrement dit, dans un coin qui fait naturellement peur aux femmes, parce que loin de toute commodité urbaine. Au niveau financier, il s’en sort très difficilement. J’entends que la réussite sociale tant mise en avant chez les masculinistes pour soit-disant attirer des femmes, n’est pas une explication probante en ce qui le concerne. Les lettres d’huissiers pleuvent dans sa boîte aux lettres. Il a un niveau de vie très moyen, tirant le diable par la queue, peu à même d’engager de grosses dépenses. Physiquement, il est non seulement plutôt petit, mais gras comme un cochon et mal habillé. Il n’a pas la mâchoire carrée et tous ces critères esthétiques répertoriés sur les forums d’hommes pour réussir à choper. Psychologiquement, il est plutôt timide. Socialement, il n’y connaît rien aux réseaux sociaux et je n’imagine même pas son tableau de chasse s’il lui avait pris l’envie de s’y intéresser. Cultivé mais sans plus, plutôt autodidacte, il s’informe essentiellement grâce à Hannouna, et n’a pas fait d’études.

Mais Dieu qu’il baise. De la petite, de la grande, de la brune, de la blonde, de la riche, de la pauvre, mais surtout, et j’en reviens encore aux faux critères évoqués sur les forums d’hommes, il a baisé des femmes plus jolies les unes que les autres, des espèces de mannequins pour qui tout homme normalement constitué a une érection dès le premier regard. Il a écumé minutieusement toute la région. Mieux encore, il ne les a pas seulement baisées, mais elles ont toutes rêvé de se l’attacher émotionnellement. Ce n’était pas que des coups d’un soir. Souvent il les amenées dans son lit et elles sont restées autant qu’il lui a pris l’envie de les garder. Parfois il s’y est intéressé durant une nuit. Parfois des semaines ou des mois. Jusqu’à l’inévitable rupture. Il a même eu l’occasion de fonder une famille, et lors de son divorce, alors que tous les hommes que je connaissais se sont fait méchamment plumés, il a réussi à mettre de son côté toutes ces grosses putains de travailleuses sociales, ces femmes juges encore pires que ces travailleuses sociales, et même son ex-femme qui semble regretter d’être partie. En somme, avec lui, elles en redemandent à fond.

 

Comment les masculinistes peuvent se tromper à ce point ?

Dans leur jeunesse, les hommes ne comprennent rien aux femmes et à ce qui les attirent. Alors ils se donnent des critères pour se rassurer, tels des enfants. Leurs explications puériles consistent à se dire que la réussite sociale, un bon travail, va leur attirer toutes les femmes du monde. Il suffit d’agir tel que leur maman leur a dit, en devenant un bon petit travailleur qui gagne de l’argent, et comme le répètent toutes les menteuses de leur entourage, le reste suivra. Dans notre monde, une armée de travailleurs tous plus intégrés les uns que les autres, n’ont pourtant pas accès aux femmes. A tel point que ces célibataires involontaires ont récemment commencé à se regrouper sur internet ou à commettre des attentats devant le regard effaré des féministes. Car malheureusement pour elles, ces terroristes ne correspondent pas du tout aux critères d’hommes oppresseurs qu’elles s’étaient donné.

Tout comme les masculinistes, les mgtow, les pick up artists, avec leurs mâles alphas bêtas, et leur hypergamie, elles vivent dans un monde fantasmatique, pour elles du patriarcat, de la domination masculine et compagnie. Elles ne comprennent rien des hommes réels qu’elles rencontrent et s’imaginent tout un tas de fadaises à leur sujet qui en disent plus long sur leur médiocrité personnelle que sur la réalité de ces hommes.

Gérard a plus baisé que tous les masculinistes, tous les pick up artists, tous les mtow et tous les incels du monde entier. Pas de chance pour les rageux. Les femmes entendent bien choisir qui elles veulent.

Prenons le célibataire involontaire pour les féministes, celui-ci vit dans une misère sexuelle immense, quand bien même il aurait un niveau de vie décent. Il se sent victime de la société, et objectivement il l’est puisqu’il « >

Lire la suite

Un commentaire

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) "Un mot sur l'affaire Bouseux Magazine – ft. Evopsy et Triade noire." Nos Majorum du 21/11/2021.

    Si la théorie évolutionniste existait vraiment, Alex n'aurait jamais de relations sexuelles. 

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.