Accueil » Etat de droit et politique » Leïla Ben Ali en Tunisie : la pourriture féministe a saigné tout un pays. Vive la révolution de Jasmin!
AIMELES Antiféminisme

Leïla Ben Ali en Tunisie : la pourriture féministe a saigné tout un pays. Vive la révolution de Jasmin!

Publié le 24 janvier 2011 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

En fait, nous lui tolérons tout, parce que c’est une femme. Ce bel état esprit nous promet des lendemains qui déchantent.

3 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    Commentaire de 2011 déplacé ici :

    « Liban : les femmes renversent les tabous »

    http://madame.lefigaro.fr/societe/liban-femmes-renversent-tabous-291111-186560

    On doit prendre ça comme une bonne nouvelle ?

  2. Ping de Amine KABRANE:

    56f3c73407ff364d47d5bbd2ee89252c

    … Dernière bavure, celle de Sarkozy, qui lors d’une conférence de presse, dans le cadre du sommet du G20, a plus que confirmer le rôle ambigu, que continuerait de jouer la France, dans les pays du Maghreb. Hier soir, l’on pouvait suivre sur la 2, et en direct, comment la politique française est pleine de contradictions… L’on prétend respecter la volonté des peuples, sans que cela nous empêche d’intervenir en cas de nécessité, autrement, quand les intérêts de la France coloniale sont menacés; pacificateur, pyromane, despote, peu importe, même si l’intérêt de toute une nation serait bradé. Sarkozy et son équipe dirigeante auraient « sous-estimé » les attentes, et aspirations du peuple tunisien à la démocratie… Pauvre la France entre les mains de ceux qui trahissent l’esprit des grands qui auront inscrit la francité au diapason des valeurs humanistes.

    • Ping de Léonidas Durandal:

      dad0bb8416af8cea57475981ff142636

      Eh oui, la démocratie c’est réservé!

      Il faut le dire fort, le crier, arrêtons l’hypocrisie envers les ex-pays que nous avons colonisé. Soit nous nous moquons de la démocratie et nous traitons avec eux de manière indifférenciée, et surtout nous fermons notre g…. Soit nous continuons à défendre de grands idéaux et nous sommes à la hauteur de nos idées et nous ne traitons plus avec les despotes mal éclairés. D’ailleurs, au lieu d’aller voir en Tunisie, on ferait mieux d’aller regarder plutôt du côté de la Biélorussie qui constitue une dictature bien plus terrible que celle de Ben Ali. Merci la grande Europe de ne rien faire quand cela la grandirait.

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.