Accueil » Les avortoirs » Le retour de boomerang de l’avortement sélectif.
AIMELES Antiféminisme

Le retour de boomerang de l’avortement sélectif.

Publié le 9 septembre 2013 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

sur nos terres ? Déjà, presque 25% des enfants de nos sociétés sont éliminés par l’avortement. L’Angleterre vient de s’offusquer que des communautés étrangères sur son territoire puissent éliminer des filles spécifiquement par avortement. Et si c’était des garçons, laisserait-on faire, comme c’est le cas actuellement et sans que nous voulions en prendre conscience ? (8)

 

130909avortement.jpg

 

 

Sortir d’un échec matérialiste, renoncer au féminisme.

 

Il est temps de sortir de ces questions qui n’ont ni queue ni tête. L’avortement est une forme d’eugénisme. L’eugénisme appelle l’eugénisme. Il appelle une société invivable où plus personne ne se respecte. Nous ne devons pas nous habituer à de tels actes. Les cas dramatisés, les tournures de langage, ne doivent pas nous éloigner de la vérité. Notre réalité est celle d’une dégénérescence morale malgré 40 ans de croissance. Et désormais, après maintes erreurs, notre société n’en peut plus. La forfaiture féministe a précédé la crise, elle en est l’origine profonde. Pour résoudre la crise certains veulent que nous rationalisions toujours plus les rapports humains. Mais il n’y a pas de société sans défaut. Et si cela était possible, elle s’appellerait tout simplement « esclavage ». Dès lors, il nous faudra redevenir humain en abandonnant tous ces concepts féministes mensongers qui ont fait le lit de toutes les déstructurations sociales dont nous souffrons aujourd’hui. L’enfer est pavé de bonnes intentions. Si hier je peux accorder aux féministes le fait d’avoir été pleines de bonnes intentions, aujourd’hui, devant le marasme, il n’est plus possible de les laisser faire en toute bonne conscience. Nous devons rendre enfin ces femmes responsables de leurs actes si nous ne voulons pas qu’elles entraînent toute notre société dans le gouffre de leurs haines ou de leurs indifférences inter-personnelles.

 

1 Rapport Unicef 2011 sur le nombre de naissances en Chine.

 

2 Figaro du 14/06/2012 sur le déficit de naissance de filles en Chine.
3 Ined 2011, nombre de naissances par sexe en France.

 

4 Ined : Nombre d’avortements en France (hors pilule du lendemain) en 2011.

 

5 Pas de vote sur la motion conservatrice contre l’avortement sélectif, Radio Canada 21/03/2013.

 

6 Taux de fertilité mondial, Banque mondiale 2011.

 

7 Wikipédia sur le sex-ratio mondial du 09/09/2013.

 

8 Pollution de l’environnement et féminisation, des questions qu’une société entière refuse de se poser. (aimeles 8 mars 2011)

32 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    « Des triplées mortes à la naissance, des parents endeuillés et le trop-perçu exigé par l’assurance-maladie », Le Monde du 17/10/2018.

    Quel rapport avec l’infanticide par avortement me direz-vous. Eh bien, à 22 semaines précise, l’administration considère les enfants comme vivant. Et à 22 semaine moins quelques heures, elle ne les considère pas comme des êtres humains. Vous voyez pas le rapport ? Moi si. La famille concernée et les internautes aussi, et même la presse locale de gauche, sentent très bien que les enfants sont vivants et qu’un butoir administratif n’y change rien. La perte d’un enfant n’a pas à être déterminé par un calendrier inhumain. Ce calendrier n’a aucune réalité.

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    « Jean-François Bouvet – Les dérapages non contrôlés de la PMA », LE Point du 14/11/2017.

    Si même Le Point a remarqué l’enchaînement mortifère que nous sommes en train de suivre.

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) « Tugdual Derville invité d’Europe1 », le 3 octobre 2016

    Ca y est, il commence à utiliser les arguments antiféministes. Ca l’a fait taire, ce qui sur une féministe est la victoire absolue.

    • Ping de Manuela:

      je ne peux pas supporter cette Caroline je ne sais pas comment peut-on rester calme face à ce genre de personnage. Ce n’est pas très noble de ma part,  mais elle n’a vraiment rien pour elle la pauvre aussi bien physiquement, qu’intellectuellement.

      Je plains de tout cœur son compagnon et ses enfants, ce doit être un délice les repas de famille.

      Je m’occupe de l’éveil à la foi, nous n’avons jamais tenu ce genre de discours aux enfants faut vraiment arrêter de délirer ma pauvre Caroline, si tu ne sais pas cuisiner ni faire le ménage c’est pas grave ma bibiche, en même temps tu es une bourgeoise, tu as certainement été élevée par Mary Poppins, pendant que ta mère militait. Mais tu peux toujours essayer de passer plus de temps avec tes enfants avant qu’il soit trop tard, sinon ils finiront par préférer leur père et tu toi tu seras sous anxiolytiques…

      • Ping de kasimar:

        Parce que vous croyez que cette … euh … chose a un homme et des enfants… hahaha … Il y a des femmes où elle ne leur arrivent même pas à la cheville, ni physiquement ni intellectuellement, c’est quelques chose comme le 2/3 des femmes.

        • Ping de Léonidas Durandal:

          En tous cas, elle a pondu.

          • Ping de kasimar:

            Comment est-ce possible ? …

          • Ping de Léonidas Durandal:

            Vous avez du mal avec le mal Kasimar, depuis le début. Vous n’envisagez pas les pires comportements humains. Les gens se cachent, et se cachent d’eux-mêmes en premier lieu. Mais si vous regardez derrière le « vernis de l’innocence » comme dirait M Scheffer, vous verrez le mal. N’oubliez pas ce jour là de le regarder en vous d’ailleurs, sinon, vous finirez aigri.
            Le mal ici comme souvent ailleurs, c’est celui qui est hypocrite : qui n’arrive pas à mettre ses actes et ses idées en concorde. Pourquoi les féministes qui sont incapables d’introspection, n’auraient-elles pas des comportements dissociés ? Au contraire, c’est très logique. Avec l’âge d’ailleurs, beaucoup renoncent à leurs idées. Heureusement, l’expérience leur met du plomb dans la cervelle. En attendant, elles propagent leur hypocrisie, au sein de leur famille même.

          • Ping de kasimar:

            Non je n’envisage pas les pires comportements humains, je ne peux me mettre à la place d’un individu aux ambitions tordues, en revanche, j’apprends chaque jour comment éviter ce genre de personnages, outre les invocations à Dieu lors de prières, pour qu’ils m’éloignent de ces sinistres individus. C’est mon côté borné, mais le mal est quelque chose dont je ne souhaite pas avoir affaire, ni même à chercher à le comprendre, tout simplement le fuir, le plus loin possible.

             

             

             

      • Ping de Léonidas Durandal:

        Je suis d’accord. Pour moi aussi la répulsion est proche du physique en ce qui la concerne.
        Cependant, il est possible qu’elle ait une toute autre attitude dans l’intimité.
        Nombre de féministes professent des idées qu’elles n’incarnent absolument pas.