Accueil » La pieuvre féministe » Les 25 associations féministes de la grande cause nationale 2010
AIMELES Antiféminisme

Les 25 associations féministes de la grande cause nationale 2010

Publié le 3 janvier 2010 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

association qui regroupe tous les poncifs actuels issus d’une analyse minable des rapports sociaux. Nous vivrions dans un patriarcat : ah bon ? Les discrimination, le sexisme, la violence ne concerne que les femmes : ah bon ?. Il faut aider les femmes du monde entier : pour devenir aussi heureuses que les femmes françaises ah bon ? Association bête et méchante qui propage une image de la femme bête et méchante. L’intérêt de cette association : nous montrer tout ce que le féminisme a de plus bête et de plus commun dans notre société.

 

Fondation Jean et Jeanne SCELLES : fondation de lutte contre la prostitution. Je ne vois pas en quoi cette association représenterait uniquement les violences faîtes aux femmes. Cette association semblerait pouvoir être intégré dans un mouvement plus général de lutte contre les violences faîtes aux hommes et aux femmes.

 

Les Mariannes de la diversité : association pour la reconnaissance de la richesse des femmes issues de l’immigration. Un petit volet «discriminations faîtes aux femmes» dans les objectifs de l’association, peut nous faire penser qu’elles auraient leur place dans le collectif «grande cause nationale», en tant qu’organisation sexiste. Mais ce volet semble un détail dans les statuts de l’association et je ne vois pas pourquoi cette association se mêlerait de la grande cause nationale 2010. Que fait-elle ici ?

 

Mouvement Jeunes Femmes : association sexiste qui poursuit son activité sur des analyses faussées de la société, qui fait semblant de prendre en compte les critiques faîtes au féminisme mais qui ne change rien, ni à son analyse, ni à son idéologie féministe minable. Que fait-elle ici ?

 

Mouvemen
t du Nid : association de prévention de la prostitution, pour son abolition. Bien sûr, on veut l’abolition mais surtout pas de répression contre les femmes qui se prostitueraient de leur propre chef : c’est bien connu, elles doivent forcément être la victime cachée d’un homme… en conclusion, les membres de cette association préfèrent donc la perpétuation de la prostitution plutôt que de revenir sur leur idée de la femme.

 

NPNS : Mouvement Ni Putes Ni Soumises : association qui voient les jeunes filles des «quartiers» comme des victimes du patriarcat. Moi je vois plutôt les garçons qui sont violents envers les femmes dans ces quartiers comme les victimes et le résultat du matriarcat. Mais bon, les femmes étant parfaites! Le problème ne peut pas venir d’elles!

 

MFPF : Mouvement Français pour le Planning Familial : les avorteuses d’état voudraient acquérir une respectabilité ? Non merci. Comment des féministes qui exercent une telle violence à l’égard du corps des femmes pourraient prétendre à agir contre les violences faîtes aux femmes.

 

Regards de Femmes France : incapable d’entrevoir une société où les différences puissent coexister, cette association tend à la lutte contre tout ce qui nous différencie au nom de l’égalité. C’est le discours sur les hommes qui devraient se féminiser et les femmes se masculiniser, dans un rapprochement qui nous rendrait libres et égaux… bref des sornettes à balle 2 dangereuses pour la construction psychique de tout à chacun et donc violente. La violence engendrant la violence, on ne voit pas bien pourquoi cette association est liée à la grande cause nationale 2010.

 

UEF : Union Européenne Féminine : nébuleuse d’élus femmes qui fonctionnerait comme une sorte de lobby sexiste pour faire valoir ses opinions et ses valeurs. Mais nous n’en sommes pas très sûr étant donné la présentation obscure de l’association et de son fonctionnement. Que vient-elle faire ici ?

 

Vivent les femmes : le communautarisme au féminin. C’est très beau si on pouvait imaginer qu’hommes et femmes puissent vivre de manière indépendante les uns des autres. Relié à un socialisme bon ton, association, au mieux, de marketing politique. Que vient-elle faire ici

 

Voix de Femmes : association de lutte contre les mariages forcés, autrement appelés mariages arrangés autrefois. A côté de la plaque, internationalisme subventionné, néo colonialisme.

 

Zonta Clubs de France : internationalisme féministe de réunion tuperware, certainement subventionné par nos impôts. Que vient-elle faire ici ? En résumé : des associations qui perpétuent le colonialisme idéologique de l’occident, ou qui n’ont rien à faire dans cette lutte ou qui sont complètement à côté de la plaque, voire sexistes… bravo la France.

[tinypass_offer text= »Here is my link text »]

9 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    En France, « ni pute ni soumie », une association montée de toute pièce sur des mensonges qui cherche des figurants pour le 25 novembre (lutte contre les violences faîtes aux femmes) :

     

    Article du nouvel observateur 23/11/2012

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    En France, « ni pute ni soumie », une association montée de toute pièce sur des mensonges qui cherche des figurants pour le 25 novembre (lutte contre les violences faîtes aux femmes) :

     

    Article du nouvel observateur 23/11/2012

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    dad0bb8416af8cea57475981ff142636

    Le lien sur Face book :

    https://www.facebook.com/pages/Justice-Familiale-Le-Mur-de-la-Honte/256402477800348

     

    Sympa comme idée…

  4. Ping de ae:

    9928bab0f389b76254188f6fef74ec45

    Oui enfin, Eloise bouton, elle fait aussi call girl à 350 euros de l’heure ; niveau libération de la femme, c’est moyen, voir le lien

    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Les-FEMEN-ni-putes-ni-soumises-15096.html

  5. Ping de ae:

    9928bab0f389b76254188f6fef74ec45

    Oui enfin, Eloise bouton, elle fait aussi call girl à 350 euros de l’heure ; niveau libération de la femme, c’est moyen, voir le lien

    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Les-FEMEN-ni-putes-ni-soumises-15096.html

  6. Ping de Valérien Mageot:

    dfaa785180792008ae5afb386e9d3e75

    Je suis perplexe.

     Je suis l’administrateur de la page Justice Familiale – « Le Mur de la Honte » .
    Cette page n’est pas, en soit, une page antiféministe !
    Mais ce qui me sidère littérallement, c’est que cette page n’a que 4 jours d’existence, et qu’elle ne rassemble que 26 sympathisant…
    De là à en faire l’égérie de la cause antiféministe !..

    Vous serez le (la) bienvenu sur notre page pour en parler, et nous raconter surtout comment vous avez entendu parlé de nous !!

    Amicalement,
    VM

  7. Ping de Clémence:

    Vous devriez avoir honte! Tant de haine dans cet article… 

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.