Accueil » Ambiance au travail » Les femmes en meilleure santé, prennent pourtant plus d’arrêts maladie et les féministes s’en plaignent
AIMELES Antiféminisme

Les femmes en meilleure santé, prennent pourtant plus d’arrêts maladie et les féministes s’en plaignent

Publié le 5 mai 2015 par Léonidas Durandal à 16 h 57 min

d’arrêt maladie sont plus courtes en périodes de chômage élevé. (p28)

Enfin, il est à noter que ces deux articles portent sur une période favorable à la plainte des féministes, une période où le taux de chômage des femmes était artificiellement supérieur à celui des hommes. Depuis la crise, les analystes ont pu s’apercevoir que la précarité professionnelle réelle touchait d’abord les hommes (sans même parler de précarité familiale). Or si la même étude portait sur la période actuelle, tous les chiffres ou presque deviendraient mécaniquement défavorables aux hommes. Au moment même où nos journalistes féministes dénoncent une situation discriminatoire en défaveur des femmes, ce sont les hommes qui souffrent le plus. D’autant que ces derniers sont plus dépendants socialement de leur insertion professionnelle… Là encore le féminisme qui prétend expliquer le monde avec son modèle de lutte des sexes, tombe complètement à côté de la plaque au moment le plus crucial pour nous : un moment de crise.

Tant que nous avions de l’argent, notre société pouvait se permettre de croire à la rigolade féministe. Désormais qu’elle a bien été cassée, il faudrait peut-être se demander si tout notre modèle intellectuel, social, familial et professionnel n’est pas complètement vérolé par cette religion qui n’explique rien, mais trompe beaucoup.

 

1 L’effet des arrêts maladie sur les trajectoires professionnelles, Insee avril 2015.

2 Quel est l’impact du système d’indemnisation maladie sur la durée des arrêts de travail pour maladie ? Irdes avril 2015.

3 « Arrêts de travail : l’entreprise pardonne-t-elle moins aux femmes ? », Figaro du 29/04/2015.

4 « Travail : les femmes pénalisées par leurs arrêts ? », Radin.com du 30/04/2015.

5 « Arrêts de travail : mieux vaut être un homme », Drapeau rouge du 01/05/2015.

13 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    "Charge mentale, effets sur la santé… le télétravail creuse les inégalités entre les genres, et entre les femmes" Figaro du 17/06/2020.

    Formidable. Aller au boulot ça crée de la charge mentale. Mais rester à la maison ça crée de la charge mentale. Et fermer son clapet, est-ce que ça crée de la charge mentale ?