Accueil » Art » Les retrouvailles père-fille dans Elfen Lied
AIMELES Antiféminisme

Les retrouvailles père-fille dans Elfen Lied ou les suites d'une séparation

Publié le 6 mai 2021 par Léonidas Durandal à 16 h 50 min

lâchant l’arme à terre.[/caption]

 

Face à ce père qui brise la distance, en face du père réel, Mariko commence à faire de l’huile. Elle veut préserver la carapace qu’elle s’est construite, incapable de faire confiance, d’aimer, de s’exposer. Cependant, seul son père peut l’ouvrir aux sentiments et elle le sent. Elle est donc désarçonnée par l’ambiguïté de la situation. Elle veut se protéger de nouvelles souffrances, d’une attente qui serait déçue et qui dans ce cas dépasserait ce qu’elle peut supporter. En même temps, elle le laisse approcher alors qu’elle pourrait le tuer

 

_ N’approche pas (bis)

_ Chaleur et amour… J’ai été incapable de t’apporter quoi que ce soit. Mariko… Je n’ai jamais cessé de penser à toi, jamais. Mariko, pardonne-moi. Nous serons toujours ensemble désormais.

_ Vraiment ?

_ Vraiment !

(Le laborantin) _ Directeur, Vous avez prévu de faire ça depuis le début ?

_ Peu importe ce que pense le Directeur Général… ça n’a plus d’importance. Nana, va et vis une heureuse :

 

 

 

Nana doit apprendre à vivre dans la joie malgré la disparition de son père, malgré les coups qu’elle a endurés

 

 

Très beau portrait de la petite crevure prête à obéir à tous les ordres. Il y en a aussi Japon. Depuis le covid19, nous savons qu’ils sont une majorité en France.

 

(Assistant) _ Si je ne suis pas les ordres, je serai tué… s’il te plaît ne pense pas de mal à mon sujet. (L’assistant a reçu l’ordre de déclencher la bombe de la part du professeur Kurama)

Mariko est en communion avec son père. Elle l’interroge parce qu’elle sent déjà qu’il a quelque chose à lui dire

– Père ?

Les larmes du père se mêlent à celles de la fille en tombant sur sa joue.

– Mariko… Je dois te dire… Je voulais juste te dire que… Ta mère t’a aimée jusqu’à la fin. Nous… t’aimions vraiment.

A partir où il lui a dit « l’essentiel », Mariko peut se rapprocher de son coeur et lui faire confiance

La terreur les gagne au moment fatidique. Cependant…

 

Une multitude de souvenirs leur revient

 

En quoi ces souvenirs sont plus ou moins réels ? Je vais l’expliquer dans le paragraphe suivant

 

Voici donc des retrouvailles entre un père et sa fille qui se soldent par la mort des deux, du père et de l’enfant. Cette séquence ressemble à s’y méprendre à celle d’un divorce. Mariko ayant vécu loin de son père, a développé un imaginaire fait de toute puissance.

Au départ, la mère a imposé la présence de l’enfant au père, malgré une union bancale. La séparation a eu lieu, devait avoir lieu. Et Mariko a été laissée dans l’incompréhension, enchaînée dans le noir. Elle rêvait de reformer famille, de revoir son père et sa mère ensemble. Au moins retrouve-t-elle son père après tant d’années. Mais elle doit faire le deuil de tout ce qu’elle n’a pas vécu. Elle doit faire le deuil de la petite fille qui aurait été heureuse auprès de ses deux parents. Voilà pourquoi il faut que la petite fille meure. Le père aussi disparaît car il doit faire le deuil du père qu’il n’aura pas été. Même si Mariko lui a manqué, il aura consacré sa vie au travail. Il n’aura jamais été ce père présent et bien vivant. Personne ne peut revenir sur une telle situation…

Cependant, le professeur Kurama reconquiert son statut paternel, d’abord en l’enseignant sur son passé, puis en lui témoignant de son amour et de la joie qu’ils ont eu de la connaître, sa femme et lui. Les souvenirs qui apparaissent juste avant l’explosion, sont peut-être ceux de l’auteur avec son ex-femme et leur petite fille. Des souvenirs peut-être plus réels que tout le manga en vérité. La deuxième hypothèse concernant l’apparition de ces souvenirs, serait que le professeur Kurama et Mariko se « >

Lire la suite

Laisser un commentaire

Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

-

Votre sexe SVP :

-

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.