Accueil » Moyens déloyaux » Les transexuels ne sont plus malades, youpi!
AIMELES Antiféminisme

Les transexuels ne sont plus malades, youpi!

Publié le 3 février 2010 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

Décidément ce samedi 13 février 2010 est à marquer d’une pierre noire.

Le gouvernement français, avec le soutient de la gay pride et de Roselyne Bachelot, vient de retirer, par décret monsieur, la transexualité des maladies mentales connues. Après les homosexuels en 1992, les transexuels, grâce au gouvernement, ne sont plus atteints de confusion sur leur identité sexuelle! Ils viennent d’obtenir par une action lobbyiste et contre toute logique scientifique, la déclassification de leur orientation sexuelle. Il faut s’attendre à ce que bientôt, les zoophiles, les pédophiles, les schizophrènes, les bipolaires, les névropathes, ne soient plus reconnus comme des malades s’ils s’organisent en groupe ! Dans notre société, nous n’acceptons plus de traiter la maladie telle qu’elle.

 

Au lieu d’essayer de faire accepter la maladie et les malades pour ce qu’ils sont dans la société, on essaye carrément d’affirmer qu’ils ne sont plus malades! Très inquiétant, nous nous demandons jusqu’où ce phénomène ira s’étendre. Faudra-t-il que, dans les sections de psychologie et de psychiatrie, les professeurs renoncent bientôt à toute étude sur l’homosexualité ou sur la transexualité pour éviter d’avoir à choquer cette communauté ?

 

Et comme le communautarisme se mêle toujours à l’hypocrisie, les transexuels pourront toujours bénéficier d’un suivi médical à la charge de notre système de santé. Ils ne sont pas malades, mais nous devrons tout de même prendre en charge financièrement leur maladie. Cette société va droit dans le mur, et au lieu d’appuyer sur la pédale (sans jeu de mots) de frein, elle appuie sur l’accélérateur. Nous obligeons déjà des enfants à être élevés par des homosexuels. Jusqu’où iront ces abus sur les enfants, sur les esprits? Espérons qu’un sursaut des consciences se fasse jour.

73 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    "Faites vous couper les couilles, c’est le contribuable qui paye !" Breizh du 01/08/2022.

    20 000 euros pour mutiler les gens. Vous savez pourquoi les impôts en France. 

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    "Une loi interdisant les pratiques visant à modifier l’orientation sexuelle ou l’identité de genre d’une personne " MPi du 28/01/2022.

    Nous n'avons plus le droit d'entrer en contact avec une personne troublée dans son identité. Je ne sais pas si c'est mieux. Mais les LGBT l'ont décidé ainsi, de se couper d'une partie notable de la population. Les temps sont à la guerre civile. 

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo)"MON NEO VAGIN EST IL FONCTIONNEL – PARCOURS TRANSGENRE" Thea l'intérieur du 19/12/2021.

    C'est plutôt l'intérieur de Théa que Théa l'intérieur. Quand je pense que je ne peux plus me rendre à l'hôpital parce que je ne suis pas vacciné, et que cet homme a été remboursé par l'assurance sociale pour son opération. Merci les boumboums. 

  4. Ping de Léonidas Durandal:

    "Wikileaks: la lanceuse d'alerte Chelsea Manning a tenté de se suicider" AFP du 12/03/2020.

    Pauvre type qui a été encouragé dans sa folie et qui a perdu pied. Ces LGBT sont des fous assassins. 

  5. Ping de Léonidas Durandal:

    "Préservation de la fertilité : les personnes transgenres exclues", Libération du 29/05/2019.

    Comment à partir d'une décision de merde, les décisions de merde doivent suivre. 

  6. Ping de Léonidas Durandal:

    « La lanceuse d’alerte Chelsea Manning renvoyée en prison », AFP du 16/05/2019.

    En même temps, comment accorder de la crédibilité à la parole d’une personne qui a triché toute sa vie avec son apparence ? Les Américains qui l’ont libéré parce qu’il s’était transformé en femme, veulent désormais obtenir vérité et coopération de sa part. C’est assez ridicule.

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.