Accueil » Hommes et femmes alliés » Les USA s’organisent enfin contre les briseuses de couple.
AIMELES Antiféminisme

Les USA s’organisent enfin contre les briseuses de couple.

Publié le 8 novembre 2013 par Léonidas Durandal à 21 h 10 min

antiqua,palatino; color: #ffcc00; »>Le choix de Rue89.

 

 

Entre les femmes honnêtes et les putains, Rue89 a fait son choix et vous imaginez bien de quel côté. Zyneb Dryef, un bel exemple d’intégration réussie en tant que femme française, multiplie dans son article, les indignations outrées. 131108adultere2Comment peut-on dénoncer en 2013, ces femmes qui brisent des familles entières ? N’a-t-on pas le droit à la paix du cocufiage ? Au delà des cris caricaturaux de cette nouvelle mère la pudeur, j’ai envie de répondre non. Il sera toujours mal de céder à des pulsions aussi basse, parce que l’humanité voudra toujours s’élever au-dessus de son lot, et parce que la société ne peut vivre au sein d’une telle forme d’insécurité et des violences qu’elle engendre.

 

 

Le serveur de shesahomewrecker.com a sauté en France.

 

 

Qui sait, l’article de Rue89 a peut-être donné des idées intéressantes à de nombreuses internautes. Peut-être que face à l’offensive gleeden en France, des femmes françaises sauront inventer un moyen original de se défendre. Car c’est vrai, la dénonciation de ce genre de faits, ne fait pas trop parti de notre culture. Et je ne crois pas que le concept puisse être repris tel quel. Mais j’imagine que toutes ces femmes abandonnées pour une autre et que je rencontre, sauront bien trouver un moyen de se défendre si elles prennent conscience de leur sort et du nombre qu’elles représentent. A discuter avec certaines d’entre elles, je trouve d’ailleurs leur situation proprement inacceptable, et s’il y a bien un combat que devrait reprendre nos féministes si elles n’avaient jamais défendu les femmes, ce serait celui-là. En attendant une réaction…

 

 

1 Poubelle du Net : les « briseuses de ménage » dénoncées par les cocues, Rue89 du 06/11/2013

 

 

2 shesahomewrecker.com, site de dénonciation des briseuses de couples.

 

6 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    "Un homme gagne son procès contre l'amant de sa femme, pour « privation affective »" Le Point du 03/10/2019.

    Le couple a encore une signification (dans la loi) chez eux, parce que la religion a encore de l'importance. 

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    « L’amour n’a pas d’âge? C’est non! », L’Express du 31/05/2018.

     » la tyrannie de la jeunesse ampute le cerveau des hommes et les ramène à l’adolescence… Ce qui n’est pas du tout, mais alors du tout, 2018. Mettez-vous à la page les gars. « 

    Vincent Cassel aurait peut-être dû se mettre avec une fille 30 ans plus âgé que lui… mais 81 ans, le fruit aurait été mûr.

    Enfin. Une gauchiste qui se prononce contre le divorce, ça fait quand même plaisir.

    • Ping de femmede@pourvoir.bt:

      Monsieur Léonidas,

      Cher Léo,

      L’amour est un « piège chimique » tendue par dame nature pour que nous nous accouplons. L’amour c’est un bain hormonal délicieux qui revient effectivement a amputé le cerveau ou du moins a altéré les fonctions cognitives.

      La suite est connue :

      Une progéniture.
      On éjecte le mâle (1 chance sur 2).
      La femelle récupère le nid.
      Une partie des biens.
      Et pour 20 ans, entre 10 et 30% des revenus du mâle.

      C’est patriarcat et oppression des femmes se me semble.

      Heureusement les femmes ne sont pas hypergames, la famille se porte bien, les taux de natalité sont au beau fixe.

      Non l’amour n’a pas d’âge.

       

       

       

       

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    «  »J’AI TOUT QUITTÉ POUR UNE AUTRE FEMME » », Marie-Claire du 06/2011.

    C’est vrai que c’est un peu pitoyable, tous ces hommes qui se laissent aller et cassent tout autour d’eux. En même temps, nous sommes dans une telle société de la destruction sexuelle qui encourage ces comportements, d’une telle faiblesse, qu’il faut aussi comprendre cette médiocrité.

  4. Ping de kasimar:

    et s’il y a bien un combat que devrait reprendre nos féministes si
    elles n’avaient jamais défendu les femmes, ce serait celui-là. En
    attendant une réaction…Ne vous y trompez pas, les féministes ont toujours valorisé les vices des hommes sous couvert d’égalité. En tout cas la tournure qu’a pris le féminisme est celui-ci. Violence, adultère, fumer et boire excessivement. Ne comptez surtout pas sur ces gens-là pour décourager les hommes à la tromperie.En plus elles dénoncent réellement le cocufiage, en revanche elles encouragent plutôt les femmes par le saint « droit de disposer de son corps » à coucher à droite à gauche, et pourquoi pas à tromper son homme.D’autre part, l’adultère a toujours existé de part et d’autre depuis que le monde est monde, bobonne à la maison en 1940 avait son propre amant et n’hésitait pas à s’envoyer en l’air en l’absence de son homme. Le problème est que nous sous estimons totalement la capacité à tromper son homme de la femme, ce qui est une erreur relative.Finalement le mythe de la mère ou de la putain résume bien le cas des Américaines encore pour certaines de bonnes épouses et la putain briseuse de couple en France, même si il y a des deux de part et d’autre de l’Atlantique.

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.