Accueil » Ambiance au travail » Les oies rieuses de la République : la jouissance de pouvoir écraser le peuple.
AIMELES Antiféminisme

Les oies rieuses de la République : la jouissance de pouvoir écraser le peuple.

Publié le 6 février 2013 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

Le fou-rire de Mme Taubira après plusieurs journées de votes sur le mariage pour tous, tout va bien pour celle qui défend le projet au parlement alors que les Français sont devenus majoritairement contre à cet instant :

fou-rire-Taubira

 

Lors de l’adoption du premier amendement alors que nous étions des centaines de milliers à manifester au même moment (regardez la tête des deux hommes en arrière plan, et dîtes moi ce que vous en pensez; ils sont de son bord et ont même défendu le projet de loi) :

 

Taubira-vote-loi

 

 

 

 

Lors de l’intervention de M Guaino contre le mariage pour tous :

 

 

mariage-pour-tousmoqueries-Assemblée-nationale

 

intervention-Gaino

 

 

Rappelez-vous quand Hillary Clinton s’était moquée de la mort de M Kadhafi, suite au massacre de 10aines de milliers d’innocents au nom de la démocratie, juste avant d’installer le chaos durablement dans ce pays :

 

hillary

 

 

L’exercice du pouvoir pour de nombreuses femmes, n’est qu’une forme de perversion liée à une fausse conception du pouvoir, un pouvoir oppressif et jouisseur.

 

Au-delà de la maladie, elles pourraient avoir un peu plus de tenue et faire un peu moins honte aux institutions qu’elles sont censées représenter.

21 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    "Contre la réforme des retraites, Manon Aubry, Esther Benbassa et Clémentine Autain en"Rosie"" L'Obs du 18/02/2020.

    Toujours aussi consternantes. La Manon est en train de prendre la suite de son homonyme élue de Lille, comme tête de gondole. Esther Benbassa, député de la république, n'est même pas latéralisée ce qui en dit long sur sa psychologie et sa capacité à comprendre le monde (il faut dire qu'à l'extrême gauche, il n'y a que purs esprits). Et Clémentine, fruit de la passion, vit, nous sommes heureux pour elle, et moins pour la vie politique de notre pays. Y-a pas à dire, l'arrivée des femmes en politique a bouleversé notre monde. Et dire qu'il aurait suffi de leur apprendre des chants basques pour les contenter. Tout ça pour ça…

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) Danemark : un fou rire général s’empare du Parlement

    Elles étaient en train de parler de la préservation des derniers animaux sauvages. Certainement pensaient-elles aux hommes à cet instant précis ?

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.