Accueil » Questions idéologiques » Les résultats truqués des violences faites aux femmes : du constaté au fantasmé (exemple pratique).
AIMELES Antiféminisme

Les résultats truqués des violences faites aux femmes : du constaté au fantasmé (exemple pratique).

Publié le 4 juillet 2013 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

Suite à l’article théorique « Du constaté au fantasmé », voici l’illustration pratique d’une sorte de mirage collectif qui s’auto-entretient.

Entre chiffres des forces de l’ordre et enquêtes de victimisation : un système statistique qui se contredit.

Dans une société libre, le nombre de dépôts de plaintes devrait donner une image objective de la réalité de la délinquance. Libres de choisir de porter plainte ou pas, nous jugerions si la gravité des faits l’exige ou non. Si elle ne l’exigeait pas, ces faits devraient être jugés pour ce qu’ils sont : anecdotiques. De toutes les manières dans une société libre, l’écart entre le dépôt de plainte réel et l’activité criminelle ne devrait pas être très important. Or, entre les dépôts de plainte, les condamnations et les faits réels, il semble persister un réel écart. D’où viennent tous ces écarts ?

Tout d’abord, le système juridique est parfois inopérant : selon le ministère de la justice, en 2010, il y a eu 1700 condamnations pour viols (p10 de (6)), et 1356 en prévision selon ce même ministère dans un autre document (3), et finalement 1361 pour les données révisées de l’insee (9). La nature même des infractions est souvent mal définie : les parquets ne distinguent pas dans les violences faîtes aux personnes, les viols, des agressions sexuelles ou du reste (3) (4). Les statistiques qui nous sont données sont donc une photo approximative d’une situation réelle. Elles nous donnent un ordre de grandeur. A côté de celles-là, notre système d’information politique et scientifique a choisi de développer des enquêtes de victimisation, et d’interroger un panel de personnes pour obtenir une image globale et claire de la société.

Seulement loin d’en arriver à une image plus claire de la société, les chiffres des enquêtes de victimisation et ceux du système juridiques en sont arrivés à une contradiction totale. Sur le viol : les enquêtes de victimisation montrent qu’il y a une explosion du nombre de viols, tandis que les enquêtes judiciaires ont baissé de manière incroyable (3)

 

Les enquêtes de victimisation :

1999-2000 : 50 000 viols pour ENVEFF (8) (0,3% de femmes interrogées * 15,9 millions de femmes dans cette tranche d’âge)

2006 : 115 000 viols pour l’Insee (11) (0,7% de femmes interrogées * 16 millions de femmes dans cette tranche d’âge) (évalué à 150 000 et plus si on prend en compte les viols de mineures)

 

Les chiffres du système juridique sur la même période :

1999 : 1845 condamnations pour viol pour l’insee (12)

2006 : 1710 condamnations pour viol pour l’insee (12)

 

Comment en est-on arrivés à des écarts de courbe et de proportion à ce point délirant ? Plus que doublement du nombre des viols dans un cas entre les deux périodes, et diminution dans l’autre. Disproportion à une échelle de 10² entre les deux systèmes d’évaluation. Ici la logique n’existe plus. Les deux systèmes n’ont plus aucune cohérence entre eux. Soit l’un des deux est complètement délirant, soit ils le sont tous les deux.

 

 

Le système judiciaire.

 

Le nombre de viols n’a cessé d’augmenter en France après 1968, jusqu’à ce qu’un ministre de l’intérieur bien connu décide, il y a quelques années, de fixer des objectifs de résolution d’enquête aux policiers. Ces chiffres se sont alors mis à stagner, voire à baisser. Dans le même temps, l’arsenal répressif est devenu beaucoup plus présent envers les violeurs. Les peines, en particulier, ont été allongées, ce qui a permis de mettre hors circuit un certain nombre de « prédateurs » sexuels. S’il est probable que l’action d’Etat ait eu un résultat eu égard aux moyens employés, par contre, la statistique interne aux services, chargée de faire le constat de cette action, est devenue de plus en plus inopérante.

 

 

 

Les chiffres des forces de l’ordre.

Une volonté de soustraire les données à la population et une direction scientifique incapable de saisir et de présenter une situation d’ensemble.

 

Tandis que les résultats des enquêtes de victimisation pullulent sur internet, reprises en cœur et mal analysée ou avec des biais sur des blogs émotionnels (13,14), ou qui essaient de trouver des explications à partir de cas personnels sur des chiffres faux (23), les chiffres réels sont difficilement disponibles. Par exemple, les données brutes de l’ONDRP ne sont pas disponibles, même pour les scientifiques. Je vous laisse imaginer pour le reste de la population. Nous devons donc en passer par la présentation de cet « >

Lire la suite

47 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    Faussement accusé, il ne revoit plus sa fille, sa femme n’est pas condamnée :

     

    Libération du 01/06/2004

     

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    M La Maire a été accusé à tort, mais ilne s’en sort pas :

     

    Figaro 04/07/2013

  3. Ping de observateur:

    a3b2b327ca1c84261ad415b0a8b79507 Juste pour rebondir sur ce que dit kasimar, en matière de sauvegarde, je vous recommande de mettre toutes les videos que vous avez fait en dl p2p via bittorent ça limitera les effet de la censure a mon avis inevitable quoique non justifiée de votre compte youtube. au passage je vous conseille de regarder http aimeles.xooit.fr Je viens de le creer ce sera un endroit plus agréables pour poursuivre les discussions.

    • Ping de Léonidas Durandal:

      dad0bb8416af8cea57475981ff142636

      Je ne sais pas comment traiter cette initiative inattendue dont nous n’avons pas parlé au préalable.

      Je devais monter un forum avec quelqu’un dont j’avais le nom et avec qui nous avons discuté longuement.

  4. Ping de kasimar:

    e6f49d5d2b4d21c12afa8c7bc32de417

    Erratum

     

    Je parlais bien évidemment des femmes coupables de violence 

  5. Ping de kasimar:

    Quand est-ce que les neuneus … euh les concitoyens vont s’apercevoir de l’ injustice de ces campagnes rien que le fait de défendre la moitié de la population comme si les hommes n’étaient pas coupables de la violence faites par les femmes or suivant les divers études et ce qui a été démontré ici et ailleurs, ils n’ont toujours pas compris la manipulation de cette campagne qui est poids non négligeable dans la société. Je ne parle même pas du cas où les femmes coauteures de la violence comme indiqué par Erin Pizzey http://www.immigrer-contact.com/main.php?action=forum&option=lire_bof&mpseudo=baguerrah&mid=1976&pays=ang&theme=fem&t=La_dictature_f%E9ministe_en_occident (bon ça se passe au Canada il y a 30 ans donc chez nous il y a 20 ans) . Les hommes sont ils aussi stupides que le disent les féministes ?

     

    Comme quoi le progressisme n’est pas forcément là où on le croit.

  6. Ping de kasimar:

    42955254e13b532f1ab8cd6d1950ae3d

    Euh non, je suis en période de Ramadan jusqu’à la semaine prochaine au moins, donc pas de vacances pour moi hélàs. Puis je préfère continuer à travailler sachant la situation catastrophique qui nous attend.

    Concernant la méthode pour enregister votre blog je ne peux que vous conseiller ce lien : http://mestrucspourblogger.blogspot.fr/2009/10/sauvergarder-exporter-son-blog.html

    Dites vous bien que vous n’êtes pas le seul à subir la censure, Dieudonné, Alain Soral et bien d’autres subissent chaque jour de mauvais coups de la part de leur détracteurs. Si ils s’activent à censurer les sites et les vidéos c’est que quelque part ils ne supportent pas la prise de conscience des individus, et au contraire il faut relayer l’information un maximum et démontrer la face cachée des médias officiels traîtres à la nation.

     

  7. Ping de kasimar:

    4846a6d2c4aa37872615ac66cb32022b

    @Leonidas

    En tant qu’informaticien, je ne peux que vous conseiller au cas où ça commencerais à sentir le roussi, ce que je ne souhaite pas, de changer de serveur, quitte à perdre le lien Google de ce site, de sauvegarder sur un disque dur externe tous les posts et toutes les conversations appuyant des témoigages, des preuves, ainsi que des réflexions et des débats parmi certains contradicteurs tenaces. Imaginez la responsabilité que vous avez, que nous avons même.

    Passez également par un VPN pour 5€ par mois, vous y gagnerez en anonymat, car même si l’on a affaire à de médiocres individus il ne faut pas non plus sous estimer la haine dont ils sont capables.

    Bonne soirée

  8. Ping de Nazdac:

    a15d9110fa6c518af3346421b47d99a0

    A cette adresse
    http://www.20minutes.fr/web/twitter/1193829-20130729-menaces-viol-twitter-promet-generaliser-fonctionnalite-signaler-tweets-abusifs

    Là on touche le fond! Rien que ce tweet sans virulence ni menace a fait poursuivre pour menace de viol et arrété un gamin! N’importe quoi! Même un chef d’état n’aurait pas eu ce privilège! Bienenue dans le monde du feminofascisme! je ne mets pas mon mail car je ne voudrais pas moi non plus être arrêté arbitrairement!

  9. Ping de kasimar:

    c6bc764dc8bc4b5df220bfb933273c21

    Officiellement je ne posterais pas sur le blog de hommelibre cet homme est un gros con qui m’a censuré alors que je ne faisais que me défendre contre les attaques de l’autre aigrie et comme par hasard elle, elle n’est même pas censurée

    Je crois que je commence à comprendre pourquoi vous prenez vos distances d’avec cette personne.

  10. Ping de gastirad39:

    19b4388c1c77184616ee92adcbaeb11d

    Bravo pour le constat !

    Une fois de plus cette étude très détaillée démonte les rouages du système pervers qui nous gouverne.

    Maryse Jaspard dont l’étude a officialisé cette propagande mensongère totalement truquée et le sachant pertinament, jouit sans doute d’une retraite dorée.

    Même contredits de fond en compble, ses résultats ont la vie dure. Pourquoi ?

    Parce que Mme Jaspard a agi sur commande politique, aux ordres des dirigeants élus en 2002 !

    Pire ! Les drames familiaux actuels, qui vont en s’amplifiant (quoiqu’on en dise) proviennent en grande partie des fausses accusations des femmes initiées par ces enquêtes mensongères !