Accueil » Homme en lutte » Lettre à mon cousin homosexuel.
AIMELES Antiféminisme

Lettre à mon cousin homosexuel.

Publié le 27 juin 2013 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

je m’adresse à toi en tant qu’homme, il ne s’agit pas de te discriminer en tant que tel. Je pense la même chose des couples de lesbiennes. Certains sont plus tolérants envers leur comportement, parce que ce sont des femmes et qu’ils fantasment, les pauvres, un type de relation qui serait plus « naturel », raisonnement identique qu’ils appliquent aux mères célibataires, femmes possiblement ouvertes à leurs convoitises d’hommes. Je connais assez de lesbiennes pour savoir à quel point certaines d’entre elles sont surtout beaucoup plus barrées que des couples d’hommes, et beaucoup plus inaptes qu’eux à élever un enfant, combien le déni de la masculinité chez certaines d’entre elles, ou la jalousie, peuvent détruire tout leur entourage et comment ce sentiment peut même les pousser à se détruire elles-mêmes, quand elles ne vivent pas dans une forme d’autisme ou d’enfermement médiocre. Il ne s’agit donc pas pour moi d’avoir une attitude discriminatoire et sexiste envers toi, mais d’essayer de fixer entre nous des règles de bonne entente par rapport à nos convictions communes. Si tu acceptes que nous fonctionnions ainsi, je ferai des efforts, et je t’en demande autant envers moi.

 

Car il n’est pas question pour moi, de couper le lien humain qui nous lie, malgré toutes les divergences et les limites que je viens de t’exposer. Viens me voir, je suis prêt à te prendre dans mes bras pour t’aimer comme l’ami, le frère, le cousin que tu es pour moi, et si tu acceptes ma personne comme j’accepte la tienne, nous saurons vivre ensemble malgré nos différences. Je ne cautionnerai pas certains de tes comportements qui peuvent s’opposer à l’idée que je me fais de la famille, et je ne mettrai pas mes enfants en contact avec une sexualité qui pourrait troubler leur développement normal, voilà tout. Mais tout cela n’est qu’un détail pour des gens de bonne composition. Le chantage aux sentiments, ne convient pas à deux amis qui se respectent. Nous accepter avec mesure, sera bénéfique pour nous deux, pour notre entourage, pour notre relation. Ainsi, nous pourrons continuer à vivre dans l’acceptation de nos différences, et faire de ce monde, un endroit plus humain, où nous pourrons vivre ensemble malgré nos divergences. Que ce soit entre nous ou ailleurs, il y a beaucoup de divergences de points de vue entre tous les êtres humains. Pour résoudre tous les maux de la terre, nous ne pouvons pas vouloir que le monde entier pense de la même façon. Par contre, nous pouvons travailler à la vraie tolérance, celle du respect des différences entre des idées forcément multiples. Quoiqu’il arrive, je continuerai à prier pour toi, que ce soit pour que tu te convertisses et pour que tu te donnes des limites que je considère comme chastes, et ce, parce que je veux te respecter à la hauteur que Dieu nous invite à le faire pour n’importe quel être humain quelque soit ses pratiques sexuelles et ce, malgré mes moyens limités. Loin de m’éloigner de toi, cela me permettra de continuer à te prendre tel quel, avec tes défauts et tes qualités, tant que ceux-là n’empiéteront pas sur mes choix de vie et sur l’éducation que je veux donner à mes enfants. Puisse ce compromis être acceptable pour toi aussi.

 

Dans le respect des différences.

 

Ton cousin qui t’aime pour ce que tu es et pas toujours pour ce que tu fais, Léonidas Durandal.

 

 

130627respect

 

9 Commentaires

  1. Ping de Francois:

    Il y a quelque chose que j’ai du mal à comprendre dans votre prise de position. Vous demandez à faire partie de la vie des (potentiels) futurs enfants de votre cousin dans le but de leur offrir une perspective différente, cependant, vous refusez que, lui, fasse partie de la vie de vos enfants. Il aurait pourtant, lui aussi, apporte une perspective différente à vos enfants.

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    C’est marrant, rue89 vient de publier la réponse parallèle à ma lettre de messieurs Paul et Jean, homosexuels :

     

    Rue89 28/06/2013

     

    Vous remarquerez l’absence d’espérance, la volonté de coupure, l’impossibilité à comprendre l’autre ou la différence ou l’altérité et au final le refus des opinions différentes, la société homosexuelle dans tout ce qu’elle a de terrible, ce contre quoi nous luttons. Dans mon article, je tends une main. Mais ces gens là ne savent que répondre par des doigts d’honneur.

  3. Ping de Defrance:

    806536b61faaa64c00b84a4e3e8c066e

    Peut être y a-t-il  des échanges verbaux (voire physiques) subis, des insultes venant de personnes homos sur l’auteur? De ma propre expérience, je n’ai jamais entendu un « sale hétéro » ou ce genre d’âneries. Cela existe-t-il? La communauté LGBT vit généralement mal le regard des autres, et préfère donc ne pas faire de remous.

    • Ping de Léonidas Durandal:

      dad0bb8416af8cea57475981ff142636

      La violence du courant de pensée dominant suffit à me faire réagir.

      Les hétéros sont souvent plus méprisés par certains milieux homos, que l’inverse. Il n’y a qu’à voir comment des festivals de films pour lesbiennes interdisent l’entrée aux hommes… ou dans certaines boîtes de nuit, ghettos sexuels… etc.

      L’intolérance de certains milieux homosexuels est en train de s’imposer dans les lois, voilà tout.

  4. Ping de Defrance:

    806536b61faaa64c00b84a4e3e8c066e

    Je suis sceptique quant à la prise de position de l’auteur de ce blog, j’aimerais qu’il nous fasse par de ses propres expériences de violences verbales subies par des homos sur lui. Il peut même m’écrire.

  5. Ping de kasimar:

    2138d5cf82454ee5608927aa3a540ba1

    Oh y a pas que chez les pro mariage homosexuel qu’on refuse l’opinion des autres et que l’on pense selon une ligne toute tracée :

    Visez un peu mes débats ici sous le pseudo « prometheus »

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.