Accueil » C'était mieux avant » « L’homme de sable », Catherine Ternynck, extraits.
AIMELES Antiféminisme

« L’homme de sable », Catherine Ternynck, extraits.

Publié le 14 décembre 2013 par Léonidas Durandal à 13 h 45 min

n’a plus de lieu pour être, et dès lors, plus lieu d’être. Elle devient diffuse, flottante, comme peut l’être une certaine dépressivité par rapport à une dépression avérée… si l’effacement de la faute ne draine plus la culpabilité consciente, la question du mal n’est pourtant pas évacuée. Elle se pose simplement en des termes différents : que faire du mal si, dans nos contrées complaisamment psychologiques, il n’y a plus personne pour le reconnaître et le désigner ?

inceste pédophilieCatherine Ternynck.

6 Commentaires

  1. Ping de kasimar:

    Suite à notre conversation avec gastirad plus haut, je viens de tomber sur un article qui démontre le vrai visage totalitaire du féminisme qui sous couvert de révolution cherche à contraindre la société dans ses propres normes.Evidemment pour que le combat soit plus crédible on le fait passer via une intellectuelle de la Sorbonne :http://www.homme-culture-identite.com/article-elsa-dorlin-le-feminisme-a-pour-ambition-de-revolutionner-la-societe-119537878.htmlLa théorie du genre n’existe pas dixit la dame. Tiens ça me rappelle une personne du gouvernement ça ?

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    Un pédophile parle de son vécu :

    Rue89 23/12/2013

  3. Ping de gastirad39:

    KasimarDepuis l’invention des « études féministes » qui prennent la succession des « études marxistes  » des pays communistes, on sait que les universités ne sont plus que des relais de la Propagande officielle des Etats féminos.Et les lesbiennes leur plus zélées servantes.De plus, ces zélées sont choyées dans tous les corps de fonctionnaires, et un « couple » lesbien paient peu d’impôts et reçoit sa double part  d’aides en tant que parent isolé.A l’est pas belle la vie !Ps: les homo mâles, sont eux des « célibataires » qui ont droit à payer plein pot.

  4. Ping de kasimar:

    @gastiradBen quand tu vois que les premiers de la promo dans les facs sont des lesbiennes et mal baisées, qui « pensent » que la maternité est une « invention » « patriarcale » tu te dis effectivement que le niveau n’a jamais été aussi bas dans les universités.

  5. Ping de gastirad39:

    L’égalité est un concept mathématique THEORIQUE peu courant dans la nature et toujours de façon transitoire. Il y a 2 façons de faire en sorte que 1 soit égal à 2-soit ajouter 1 à 1 pour faire 2-soit retrancher 1 à 2 pour faire 1Tout Politicard sait que retrancher est la meilleure solutionLénine proposa ainsi de prendre aux riches pour donner aux pauvres. Electoralement très payant, les pauvres étant de loin les plus nombreux.Hitler fit de même avec les Juifs, et donna aux « pauvres allemands ».Le féminisme politicard suit la même voie.  Demander aux femmes (la majorité absolue en votes) de faire les mêmes efforts que les hommes ce n’est pas payant. D’autant qu’en passant, le »préleveur politique »se sert généreusement.De plus, rien ne l’empêche d’AUGMENTER la différence (toute théorique!) taxant LE riche d’avoir 3 voire 4 quand LA pauvre n’a que 0,8 !Ainsi, la part du  « préleveur  » sera plus conséquente.Voilà pourquoi, après avoir tenté sans succès d’élever les femmes au niveau des mecs, on en vient naturellement à abaisser celui-ci pour en faire une sous-femme. On prétend même l’améliorer ainsi !Voyez-vous de meilleures raisons à notre féminisme d’Etat ?

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.