Accueil » Hommes et femmes alliés » L’illusion du choix du partenaire entre homme femme
AIMELES Antiféminisme

L’illusion du choix du partenaire entre homme femme ou comment le monde est menteur en la matière

Publié le 10 juin 2021 par Léonidas Durandal à 11 h 33 min

notre intuition d’animal, notre péché originel. Ainsi, les recettes passées en matière humaine ne sont pas mortes : elles s’enrichissent. La conservation de cet héritage humain nous permet d’aller plus loin. Nous devons donc faire confiance aux recettes de nos aïeux, surtout ne pas les perdre, mais au contraire les améliorer. La croyance en Dieu, Père Fils et Esprit, en fait partie. Rien de plus grand nous a été révélé jusque là en matière de religion. 

Le cerveau reptilien

La mesure

Etre équilibré, c’est savoir ménager la chèvre et le choux. La société et l’individu. L’homme et la femme. Le groupe et l’initiative personnelle. Le désir de progresser et la satisfaction d’être ce qu’on est. La mesure vous permet de rester lucide à toute époque et en toute circonstance. Je pense en cela à toutes ces familles catholiques qui n’ont pas abandonné leurs réseaux sociaux humains au milieu d’une technologie envahissante. Ils se rencontrent encore et se marient encore entre eux, tandis que la société peine sur ce point. Ils devront certes franchir le rubicon et certains le feront trop en retard, mais en attendant leur modèle perdure et fonctionne.

De même, les personnes qui misent sur la qualité des relations qu’elles entretiennent, ne perdent pas leur temps, contrairement aux autres. Si une personne vous plaît vous serez dès lors beaucoup plus susceptible de vous accorder avec elle en ayant travaillé vos qualités humaines et en apprenant à la respecter, plutôt qu’en allant voir ailleurs en espérant trouver mieux. Car dans ce dernier cas, vous supposerez que vous ne faites jamais rien de mal et que l’autre est entièrement responsable de la situation, ce qui pour le moins est voué à l’échec. Là encore, il ne s’agit surtout pas de prendre en charge toute la relation sur votre dos, mais de partir de votre responsabilité. Si vous agissez de manière mesurée en matière de nombre de personnes rencontrées vs qualité de la rencontre, mais aussi de responsabilité personnelle vs responsabilité de l’autre, vous aurez plus de chance de vous en sortir dans la joie. Evidemment, il ne s’agira jamais de prendre la première personne venue et de vous y adapter comme un forcené, ni de prendre entièrement la responsabilité d’un échec ou de le rejeter sur l’autre, mais de la comprendre dans sa complexité, et de fréquenter un nombre minimum de personne pour vous faire une idée juste du monde. Tout en sachant que, comme je l’ai démontré, ce nombre de personnes auxquelles vous aurez accès, sera forcément très restreint, malgré les apparences.

 

L’importance de l’institution

Voilà la clé pour favoriser une réussite individuelle : pouvoir faire confiance au structures sociales en place pour être soutenu. Si le mariage vous incite à divorcer tel qu’il est conçu actuellement. Si vous n’êtes pas protégée en tant que femme au foyer, travaillant moins de manière salariée, forcément moins payée parce que vous vous êtes occupée de vos enfants, alors il n’y a plus d’enfant, et il n’y a plus de mariage. Ou bien y-a-t-il des enfants sans père qui en reviennent aux débuts de l’humanité.

Un individu peut difficilement s’en sortir si des structures fortes ne l’encadrent pas. Un mariage qui peut être rompu unilatéralement et sans conséquence, alors que la personne qui part commet une faute morale évidente, ce n’est plus un mariage, mais l’entrée d’un moulin à vent. Un mariage où des hommes sont certains de perdre leurs enfants en cas de séparation, au gré des désirs de leur ex-compagne, ce n’est pas un mariage, c’est une forme de chantage qui pèse uniquement sur la tête de tous les hommes, sans que la femme ne soit tenue elle, à une quelconque obligation. Un mariage où l’état intervient dans l’intimité du couple pour lui dicter comment il doit se comporter ou pas (violences conjugales), ce n’est plus un mariage mais une industrie de poules pondeuses. Nous devrons corriger ces défauts à l’avenir si nous voulons prospérer, et je suis certain que nous ne manquerons pas de le faire quand tous nos idéalistes auront inévitablement échoué et auront été éjectés des postes de commandement dans la société.

 

Conclusion

Vous l’aurez compris, vous avez beau « frôler » beaucoup de personnes dans le monde moderne, vous les connaissez peu, et d’autant plus que vous en connaîtrez beaucoup. La technologie ou la marche habituelle du monde renforceront encore cette illusion « >

Lire la suite

Laisser un commentaire

Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

-

Votre sexe SVP :

-

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.