Accueil » Eglise/Religion » L’islamisation de la France est une bonne nouvelle, si elle ne veut pas être catholique
Antiféminisme Aimeles

L’islamisation de la France est une bonne nouvelle, si elle ne veut pas être catholique

Publié le 30 janvier 2015 par Léonidas Durandal à 15 h 43 min

style=”color: #3366ff; text-decoration: underline;”>Une République qui a voulu se payer la tête des descendants d’immigrés comme elle a laissé crever les Français de souche en promouvant la déconstruction culturelle.

Cela me fait rire, en fait, notre République laïciste est persuadée de pouvoir écraser l’Islam en France comme elle a écrasé notre Église catholique. Depuis le début, accompagnée de ses larbins intéressés, elle compte sur la désintégration culturelle progressive des immigrés pour asseoir son pouvoir. Mais les pauvres résistent. Ils veulent bien se payer des portables à 700 euros et toute une technologie de merde pour regarder la télévision chez eux, parfois subventionnés en cela, mais ils ne semblent pas vouloir abandonner leurs croyances ! Au contraire.

Alors face à leur obstination, le petit prêchi-prêcha républicain que Mme Vallaud veut mettre en œuvre à la rentrée, la mobilisation d’enseignants lobotomisés et épuisés par 100 années de laïcisme, ça prêterait à rire si ça n’allait pas retomber sur le petit peuple déchristianisé. Car ce genre de mesure, ça fonctionne avec les gentils catholiques qui croient en la liberté de conscience individuelle plus que tout, quitte à légitimer la faiblesse. Ca marche dans une société de tradition catholique glorieuse qui a laissé de grands restes à l’Occident, même si elle ne se reconnaît plus. Mais chez les Mohamétans, cela ne fonctionne pas du tout comme ça.

 

 

Qu’est-ce que « les Mahométans » ?

Pour bien me faire comprendre, je dis « les Mohamétans » comme s’ils étaient unis et certains vont me le reprocher. Mais ils le sont bien unis, d’une certaine manière, mais pas à la manière catholique. La République laïciste qui essaie de comprendre la religion islamique à travers le prisme de l’Église, est complètement dans les choux. La religion islamique a plusieurs têtes et elle s’adapte autant à la société qu’elle fréquente, que la société s’adapte à elle. C’est une religion biologique. Les peuples qui adoptent l’Islam créent un nouvel Islam qui n’a rien à voir avec les autres tout en respectant les mêmes principes et en générant en son sein les mêmes mécanismes. Face à cela, la République laïciste croit pouvoir user de son pouvoir comme elle l’a fait avec l’Église. Seulement tous les principes de la République laïciste ne sont que des ersatz catholiques, tous ses réflexes sont conditionnés par la représentation catholique. Et aujourd’hui que la société française n’est plus catholique, la République laïciste n’a plus les armes de son oppression contre une religion contre l’Islam, mais en plus elle a perdu toute légitimité, sans même s’en apercevoir. Par exemple ses principes de tolérance, d’égalité, de liberté et de fraternité, ne veulent absolument plus rien dire. Dans une République laïciste sans Église, la tolérance devient indifférence, l’égalité devient indifférenciation, la liberté devient une insulte perpétuelle jetée au visage des autres, et la fraternité un réseau d’intérêts plus ou moins maçonniques. Toutes les valeurs catholiques sont perverties par la République laïciste qui en devient une coquille vide sans Catholiques.

 

 

Coquille vide mais qui reste oppressive.

C’est là le nœud du problème. Car cet Islam biologique, on ne sait pas bien ce qu’il va donner en France. Soit la société catholique retrouve son ascendant et nous vivrons dans un cadre pacifié. Ce doit être le calcul d’un Camel Bechikh et de son association Fils de France. Car partout où la société est catholique, partout il y a tolérance religieuse et liberté de conscience et les croyants vivent plutôt de manière harmonieuse ensemble. Soit la République laïciste achève une Eglise faiblarde puis elle est investie par l’Islam et là, j’augure du pire. Car si l’Islam se mue des oripeaux de notre République sanguinaire, et en adopte les comportements, il est à craindre que la France perpétue ses crimes récents et les surpassent même en intolérance par rapport à d’autres pays islamistes. Soit encore, le scénario de Michel Houellebecq se réalise comme par miracle, et la France sera pacifiée doucement par l’Islam tout en conservant une minorité catholique gentille. Je croirai à ce genre de miracle quand j’en aurai le temps.

 

Le choix des Catholiques.

Si nous ne nous réveillons pas, seule notre bourgeoisie survivra. Elle ressemblera certainement à celle d’Irak et saura vivre de manière harmonieuse avec une majorité mohamétane plus ou moins tolérante, jusqu’au jour où les marchands viendront tous nous bombarder. Cette communauté catholique aura oublié les pauvres, mais qu’importe, puisqu’il y a longtemps qu’elle les avait “>

Lire la suite

39 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    "Coignard – Burkini : la nage en eaux troubles de Marlène Schiappa" Le Point du 26/06/2019.

    Les corps doivent-ils forcément s'exhiber ?

    Sans nous en apercevoir, nous défendons Sodome et Gomorrhe.

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.