Accueil » Paternité » On m’a fait croire que j’étais père
AIMELES Antiféminisme

On m’a fait croire que j’étais père

Publié le 16 novembre 2013 par Léonidas Durandal à 17 h 32 min

« domination masculine » est réellement ridicule. D’ailleurs il n’y a pas plus dominées que ces familles où les pères sont absents. Dominées par les circonstances, par la tyrannie maternelle et enfantine qui se répondent en écho, par l’allégeance financière à l’Etat, par manque de temps, par manque de valeurs. L’absence de père n’a pas supprimé l’oppression, elle l’a renforcée. Et puis, même quand le père est là, de quel côté est la domination ? Chaque homme qui réussit sa vie socialement ou familialement, est tout d’abord passé entre les mains d’une femme. Chacun de ceux qui croient fermement au « patriarcat » pour le dénoncer ou pour s’en glorifier, sont nés par un vagin. Et ceux là raisonnent de façon tellement immature qu’ils voudraient nous faire croire que cela ne façonne pas profondément le pouvoir de chaque homme, peut-être surtout les hommes de pouvoir. Oui, tout homme, dès sa naissance est marqué par le corps d’une femme. Nous leur devons tous la vie. Nous en avons tous eu besoin pour grandir, les idiots féministes comme les autres. Chaque homme qui naît sur terre, vient avec cette évidence inscrite en lui. Il faut avoir subi un long travail d’enfermement maternel pour ignorer ce pouvoir terrifiant, ou un long travail de construction paternel pour pouvoir le magnifier dans une masculinité accomplie.

Du rejet du père, à l’indifférenciation.

Aujourd’hui, les gens de nos sociétés ont décidé de détruire toutes ces différences qui font de nous des hommes et des femmes, des pères et des mères. Ils s’attaquent à bien plus que ce qu’ils s’imaginent. Ils croient défendre les femmes. Ils les tuent. Le mariage pour des duos homosexuels n’est-il pas l’aboutissement d’une pensée totalement féminisée qui en vient à nier la différence des sexes ? Cette négation est en train de s’attaquer aux femmes elles-mêmes en relativisant le rôle d’une mère. Il serait peut-être temps que les femmes se réveillent également.

42 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    "Bas-Rhin : un père étrangle sa fille de 7 ans par « vengeance »" Le Point du 28/12/2020.

    Voilà quelqu'un qui se sentait pleinement impliqué dans sa famille. 

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) "Hommes divorcés en 1983" INA du 27/03/2019.

  3. Ping de Un mâle maghrébin de moins de cinquante ans de sexe male:

    Après trente ans de mariage, un Marocain découvre qu’il est stérile et n’est pas père de huit enfants!!! Il demande le divorce et se fait dépouiller par sa femme!!!!

    https://lanouvelletribune.info/2020/01/maroc-il-divorce-apres-avoir-decouvert-quil-est-sterile-et-nest-pas-pere-de-huit-enfants/

  4. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) "LORIS – LA PMA – RENNES" Loris du 31/10/2019.

    Aucune femme interrogée ne comprend l'intérêt d'avoir un père pour un enfant. 

    Par contre, après, quand elles ont des enfants, elles voudraient faire faire n’importe quoi à un homme dans n’importe quelle condition pour l’impliquer, excusez-moi, pour se soulager :

    « Yvelines : elle abandonne son bébé dans la rue… pour responsabiliser le papa » Le Parisien du 11/09/2019.

  5. Ping de Léonidas Durandal:

    "Les dix propositions phares du Grenelle des violences conjugales" L'Express du 29/10/2019.

    Supprimer l'autorité parentale en cas de violence conjugale : en somme une femme peut vous priver de paternité. 

    Garantir l'indépendance économique des victimes : en somme les femmes n'ont plus à composer avec les contingences naturelles qu'elles font supporter aux hommes. 

  6. Ping de laquetedesorigines de sexe femelle:

    Bonjour, je ne sais pas comment vous contacter ! Je suis journaliste et je prépare un sujet qui peut sans doute vous intéresser et pour lequel en tout cas, j’aimerais vraiment vous consulter ! Je recherche des hommes qui ont découvert qu’ils n’étaient pas le père biologique de leur enfant ou bien des hommes qui se battent justement pour faire reconnaitre leur paternité ( parfois sil arrive que l’enfant ait été reconnu avant par un autre homme ou que la femme disparaisse avec l’enfant). Vous pouvez m’écrire à mon adresse pro pour ce documentaire : laquetedesorigines@gmail.com

    Merci

    Anais