Accueil » Moyens déloyaux » Manuel de manipulation des masses (Maj au 25 06 2018)
AIMELES Antiféminisme

Manuel de manipulation des masses (Maj au 25 06 2018)

Publié le 27 février 2014 par Léonidas Durandal à 20 h 49 min

ferez de son oppression un exemple. Mais le plus courant est de la faire condamner pour des crimes et délits sans victime qui n’ont pas de conséquences directes dans le réel, et mieux, qui n’ont pas du tout de conséquences ou dont les conséquences ne sont pas évaluables. (Plus largement, des infractions comme « mise en danger de la vie d’autrui », « incitation à la haine raciale », « apologie du terrorisme », « fréquentation de site à caractère pédophile », « détention d’images pédopornographiques », ne portent atteinte à aucun individu identifiable, ne provoquent aucune nuisance directe à la société, voire peuvent empêcher le travail journalistique ou avoir été perpétrés involontairement, mais ils permettent tout de même de condamner des gens. Dans leur application, ils permettent à des juges politisés de sanctionner l’opinion et même plus grave : l’intention. Aveu de faiblesse, quand les vrais coupables ne sont plus condamnés, la société cherche à contrôler les esprits de tous. De surcroît, le crime étant mal défini, il vise aussi des innocents)

Condamnations pour favoriser la libération sexuelle : une femme porte un voile sur les cheveux ou une robe longue au lycée. Cette pratique est jugée comme portant atteinte à la « libération » des femmes. Les lycéennes concernées se voient obligées de porter des vêtements plus courts sous peine d’exclusion (36). Après le lycée, l’enseignement supérieur est concerné. Quant à la rue, une loi spéciale a été votée pour que les hommes puissent voir le visage des femmes en toutes circonstances et des procès verbaux ont été dressés à l’encontre des individus réfractaires.

Condamnations pour favoriser la pratique homosexuelle : Une femme politique évoque son dégoût d’un tel comportement. Ce sentiment exprimé publiquement devient l’occasion de poursuites dans les journaux, dans son parti politique et devant les tribunaux afin d’élargir la notion d’homophobie à tout rejet de la pratique homosexuelle (32).

Condamnations pour favoriser l’infanticide par avortement : Une personne évoque l’enfance avec de petits chaussons en main à l’entrée d’un centre d’infanticide par avortements (33), elle est condamnée pour « entrave à l’avortement », motif qui ne veut rien dire en lui-même. Plus largement tout opposant qui s’approche d’un tel centre sanctuarisé est condamnée pour blasphème (34).

Condamnations pour favoriser l’euthanasie : un gynécologue est condamné parce qu’un enfant est né handicapé (35). Sous-entendu, certaines personnes n’auraient pas le droit d’exister. Ce genre de condamnation favorise d’ailleurs autant l’infanticide par avortement que l’euthanasie, les deux étant inextinguiblement liés.

 

 

Etape finale : Ne jamais faire le bilan de ses échecs.

Une fois que toutes les instances médiatiques universitaires, politiques, judiciaires nationales ou internationales ont été noyautées, la culture de mort peut se reposer sur ses lauriers : il suffit d’orienter le regard de la foule toujours vers l’avant et d’oublier les résultats désastreux de 40 ans d’erreurs idéologiques (10). Les autres ont tort parce qu’ils sont extrémistes, et ils sont extrémistes parce qu’ils ont tort (21). 

 

 

 

1 « Il se suicide, ils n’ont rien entendu », Aimeles mai 2013.

2 « La révolution sexuelle et la pédophilie », Marion Sigault, ERTV février 2014.

3 « La loi Veil de 1975 sur l’avortement », Aimeles de novembre 2012.

4 « OMS, la masturbation pour tous à l’école maternelle », ER janvier 2014.

5 « Les enfants singes », Youtube, novembre 2013.

6 « Témoignages de parents et d’enfants élevés par des duos homosexuels : des situations traumatisantes », Rutube de janvier 2013.

7 Article Wikipédia « Le manifeste des 343 salopes ».

8 Tableau statistique des avortements, INED.

9 « Le kiné de Vincent Humbert parle », youtube de novembre 2007.

10 « Suivi en temps réel de la féminisation après 1968 », Aimeles février 2014.

11 « Premier mariage homosexuel en France, Vincent Bruno et les autres », Youtube du 06/06/2013

12 « Loi sur l’égalité », Dailymotion de février 2014.

13 « Permis de tuer pour les femmes victimes de violences conjugales : le cas Alexandra Lange », aimeles novembre 2012.

14 « Tony Anatrelli face à la théorie du genre », Gloria TV de novembre 2011.

15 « La théorie du genre s’étend dans le nouveau classement des maladies psychiatriques, le DSM 5 », Aimeles du 10/06/2013.

16

Lire la suite

110 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    "Steven Taylor : «Il est crucial de comprendre pourquoi certains ont le réflexe de fuir quand d’autres sont dans le déni»" Libération du 24/04/2020.

    Entre comprendre un phénomène et l'appliquer pour la décision politique, il s'agit tout bonnement du passage à une forme de manipulation autocratique. Dans une démocratie, les gens sont censés être informés et décider en conséquence. Anticiper sur des émotions ou croyances, vraies ou réelles d'ailleurs, c'est justifier leur manipulation au nom de leur propre bien. Leur propre bien dont ils ne seraient plus dépositaires en tant qu'individus. Typique du socialiste là où pourtant, l'expérience vient de nous montrer que le peuple de France a été plus responsable que le gouvernement. Heureusement.  

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    "Coronavirus : comment la rhétorique complotiste détourne la science en période d’épidémie" Le Monde du 08/04/2020.

    Vous êtes invité à croire des journalistes qui ont relayé tous les mensonges d'état. Bien entendu, ceux qui ne croient pas les mensonges d'état, sont obligatoirement classés comme complotistes. Un mot bien pratique qui devrait qualifier, en premier lieu, ces journalistes dont la théorie est l'absence complète d'organisation d'intérêts. Une théorie des plus délirantes à l'évidence.   

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    "10 choses à savoir sur Neil Ferguson, l’épidémiologiste que tout le monde écoute face au Covid-19" L'Obs du 09/04/2020.

    Ca sent le faux expert à plein nez. Il doit être bien à gauche pour être promu ainsi. Et Didier Raoult ne doit pas l'être assez…

  4. Ping de Léonidas Durandal:

    "Neuf personnes sur dix dans le monde ont des préjugés envers les femmes" Figaro du 05/03/2020.

    A aucun moment, vont-il en conclure qu'ils ont peut-être un problème. Non, il faut formater la population mondiale à ses vues, rien que ça ! En appelant préjugé ce qui relève d'opinions basées le plus souvent sur l'expérience millénaire de l'humanité.  Ils veulent changer les mots, ils ne changeront pas les personnes, et les femmes en particulier. 

  5. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) "Se prémunir des fausses informations."  Tv liberté du 27/02/2020.

  6. Ping de Léonidas Durandal:

    "L’ordre des médecins sévèrement critiqué par la Cour des comptes" Le Monde du 09/12/2019.

    Voilà ce qu'il en coûte de s'opposer à l'étatisation des enfants sans père. L'administration socialiste vient fouiller votre vie privée. 

  7. Ping de Léonidas Durandal:

    "Six révolutionnaires de la PMA témoignent à visage découvert" L'Obs du  14/03/2019.

    Présenter un groupe de délinquants et d'égoïstes comme des révolutionnaires….