Accueil » Moyens déloyaux » Manuel de manipulation des masses (Maj au 16/01/2021)
AIMELES Antiféminisme

Manuel de manipulation des masses (Maj au 16/01/2021)

Publié le 27 février 2014 par Léonidas Durandal à 20 h 49 min

le fascisme, qui dit aimer les différences, qui ne voudrait pas être clivante et amener la paix dans la société, est en réalité guerrière, indifférenciée, totalitaire, elle provoque les clivages de tout ordre, jusqu’à réintroduire le clivage racial après avoir imposé le clivage sexuel. En général parle-t-elle de suprémacisme blanc, là où elle essaie de favoriser un suprémacisme nègre, parce qu’elle n’arrive pas à assumer ses désirs racistes. Chez nous en France, elle était de ces racistes de toujours, qui voulaient civiliser les bons nègres.

https://leonnidasdurandallove.tumblr.com/post/634290449389092864/ils-se-pr%C3%A9sentent-en-sauveurs-de-probl%C3%A8mes-quils

Idem en matière de domination patriarcale. Qui exerce une domination sur les hommes à un niveau social et intime, si ce ne sont des femmes ? Leur force est telle, qu’elles ont réussi à imposer partout, lieux de pouvoir, d’enseignement, de recherche, une idée qui ne se vérifie nulle part. Et tout l’édifice ne tient que sur ce mensonge : nous exerçons une domination légitime que les hommes ne manqueraient pas d’exercer sur nous, si nous leur laissions l’occasion de le faire. L’image de l’homme dominateur dans leur esprit, justifie leur domination dans les actes, et même désormais, leur totalitarisme.

Perdues ou possédées au choix, la différence biologico-culturelle signifie pour elles, domination, parce qu’elles ne s’aiment pas en tant que femmes, et ne peuvent donc supporter des qualités qui seraient propres aux hommes et qui les renvoient à leur incomplétude. Il leur faut donc dénigrer les hommes, tout en s’appropriant leurs qualités supposées, et leurs fonctions. Désir mimétique là aussi, qui les fait sombrer dans l’inversion accusatoire et le discours contradictoire. Comme de nombreux déséquilibrés, elles accusent les autres, sans être capables de retour sur elles-mêmes. 

Cette gauche, ce féminisme, n’a absolument pas changé contrairement à ce qui se dit dans certains milieux droitards. L’objet de sa jalousie oui. Avant voulait-elle mimer l’Eglise catholique. Et désormais qu’elle l’a bien détruite, veut-elle s’attaquer aux personnes pour la couleur de leur peau blanche, ou parce qu’ils sont hommes. Mais l’idée reste identique : le refus de Dieu comme ordonnateur d’une vie intérieure. Le désir d’être autre que soi, de posséder l’autre, de le dominer, et d’en abuser en somme.

Le désir mimétique est plus fort chez les femmes que chez les hommes. Voilà pourquoi elles dépensent 3 fois plus que les hommes dans les habits et qu’elles ont été aussi plus nombreuses à fréquenter l’Eglise jusqu’à une époque récente.

A vrai dire, l’inversion accusatoire, n’est pas vraiment une manipulation même si elle engage un procédé manipulatoire. Car la personne qui la pratique n’a souvent pas conscience de la mettre en oeuvre (en dehors de quelques pervers). Cependant, je me devais de l’inclure dans cet article, car au-delà d’être un manuel de manipulation des masses, celui-ci a pour but de repérer les distorsions de la réalité informative à but de conquête du pouvoir en démocratie par des moyens déloyaux, dont l’inversion accusatoire fait partie. L’injonction contradictoire est déjà plus directement manipulatoire, elle est en est presque le sommet, puisqu’elle procède d’esprits qui la mettent en oeuvre consciemment, par perversion ou pour de bonnes intentions dont ils se fardent. Mais pervers ou pas, l’utilisent-ils pour inférioriser leur auditoire, ce qui révèle au minimum d’esprits troublés. 

Discours contradictoire sur la « libération » sexuelle : les relations sexuelles permettent des unions stables, qui durent dans le temps, parce que les gens connaîtront le corps de l’autre et leur propre corps. Ici la quête de la découverte du corps, des corps, permettrait de s’attacher à un seul corps, tandis que l’inverse est voulu et pratiqué.

Discours contradictoire sur la pratique homosexuelle : le sida n’est pas une maladie à pédés. Tandis que dans les fait, elle s’est répandue uniquement dans ce milieu là. Plus tard, la sodomie sera identifiée comme la cause quasi unique de contamination lors d’un rapport sexuel. Entre temps, l’occident entier aura dû porter des préservatifs pour s’en protéger. Biberonné à la « libération » sexuelle, il ne fallait pas dire au peuple que la multiplication des rapports sexuels provoquait toujours la multiplication des maladies sexuellement transmissible, en dehors du sida. Et en même temps, il ne fallait pas ostraciser les pauvres pédés.

Discours contradictoire sur l’infanticide par avortement : la possibilité de tuer les enfants, permettra de tuer moins d’enfants. Pour les gens qui ont défendu un tel discours, la loi n’avait aucun effet sur les pratiques.  Cela s’est révélé à ce point faux que la contraception s’est développée comme jamais, et que le nombre d’infanticides par avortement n’a jamais été aussi grand, alors même que cette pratique est largement sous-évaluée à « >

Lire la suite

118 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    "Vous avez aimé les mensonges du temps de Trump ? Vous les adorerez sous Biden" breizh du 03/02/2021.

    A rajouter à la longue liste de la fin de la démocratie en Amérique : les mensonges institutionnels qui salissent les honneurs rendus par l'institution, l'instrumentalisation d'une mort à des fins politiques. Il n'y a pas à dire, cette administration commence fort.  

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    "Covid : « Je crois que d’ici à cet été nous aurons vaincu le virus »" Le point du 29/01/2021.

    Là, ça commence à sentir vraiment mauvais. Même discours que Joe Biden. Rien n'aura été fait de plus, rien n'aura changé, mais le virus est déjà annoncé comme ne posant plus de problème. 

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    Lequel des deux journaux ment à votre avis ? Il n'y a pas de piège :

  4. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) "Coronacircus – Le spectacle des fausses vaccinations" Réseau international du 08/01/2021.

    Toujours la racaille socialiste à la manoeuvre. 

  5. Ping de Léonidas Durandal:

    "Joe Biden jure de « vaincre le suprémacisme blanc et le terrorisme intérieur »" L'obs u 20/01/2021.

    C'est ce que j'appelle un appel à l'unité réussi (enfin c'est pas moi qui le dit, c'est l'Obs dans un autre article). Se fabriquer un ennemi de toute pièce aussi. Le "terrorisme" intérieur quand même. Est-ce qu'il n'est pas complètement fou ?

  6. Ping de Léonidas Durandal:

    "Cinq questions sur la guerre d'influence entre Paris et Moscou, révélée par Facebook" AFP du 16/12/2020.

    Quand c'est l'état qui le fait, fini les "fake news" et bonjour la "guerre d'influence". En ce moment notre presse lutte contre le "complotisme". Mais elle ne lutte pas beaucoup contre les "comploteurs".